01 – Intro au cours sur l’égo et le faux égo

introComme vous pouvez vous en douter, ici commence une nouvelle aventure que j’appellerai la déconstruction de l’enfermement créé par le faux égo. En effet, le faux égo est, si on peut le dire, un passage obligé dans la progression d’une entité qui désire prendre conscience de sa véritable nature primordiale.

En ce sens, on ne peut le tuer car qui tuerait son prof sous peine ensuite de se voir enfermé pour se faire justement rééduquer par des profs un peu moins conciliants. Bref, toute tentative par l’attaque ou la destruction est donc vouée à l’échec, car il n’y a qu’une possibilité et une seule : le dépasser au point qu’il n’a plus rien à vous apprendre.

En termes spirituels, on dirait plutôt le transmuter afin de le transcender. Vu d’une façon plus “religieuse”, on parlera d’ascension devant amener à la résurrection, à la seconde naissance, c’est-à-dire celle qui intervient dans l’esprit puisque la première aura été celle de l’outil qu’est le corps physique. L’un ne pourra se faire sans l’autre.

Il est donc inutile de penser qu’être désincarné vous permettra une ascension plus facile. Bien au contraire, ce sera autrement plus long et difficile car vous n’aurez pas les sensations physiques vous permettant de savoir où vous en êtes. Dit autrement, vous avez une veine de cocu d’être incarné ici et maintenant en ces temps si spéciaux de fin de partie.

Ce blog est donc orienté totalement dans la logique de « comment dépasser les magouilles du prof qui n’a pour objectif que de vous barricader toutes les options de sortie du jeu en vous emprisonnant dans le JE ». Il ne sera ni compatissant ni tendre car, au contraire, plus il vous en fera voir et plus il vous broiera à sa manière en vous faisant croire que le monde qu’il a fabriqué est réel.

Le faux égo est donc le maitre de l’illusion et il se sert de vos propres capacités et énergies de cocréateur pour vous envoyer dans les cordes où il veut et quand il le veut. C’est donc un adversaire coriace car c’est sa fonction, et pour cela le ring est celui de la dualité, c’est-à-dire un endroit où rester neutre est quasiment impossible sans maitrise.

Bref, je vais donc faire des articles sur les méthodes qu’il apprécie de vous infliger malgré vous car, bien sûr, il sera votre ami, votre défenseur en surface tout en étant votre pire cauchemar dans les coulisses puisqu’il vous sucera toutes vos ressources. Il est un parasite qui n’a pour but que votre égarement total.

Ainsi si vous arriverez déjà à le cerner c’est une bonne chose, mais il ne suffit pas de lui mettre l’étiquette de politicien vérolé pour le désavouer ,car il est aux commandes de toutes les institutions qui gouvernent la vie de tous. Il est omniprésent et omnipotent parce que justement il vous a vidé de tous vos pouvoirs véritables.

Il lui a fallu du temps et bien des réincarnations pour arriver à un tel stade de suprématie, car tout cela s’est fait à petits pas, en douce et forcément dans votre dos. Il ne sera donc pas facile à foutre dehors parce que justement tous les murs et recoins ont été construits par ses soins pendant des millénaires et des millénaires.

Alors, comment s’y prendre ? Là est le principal piège, parce que justement il a déjà tout prévu par rapport à cela. Il a donc construit des autoroutes à cet effet. Les religions sont ses œuvres mais il y a aussi la science, sans parler de la psychologie et de nombre d’outils de développement personnel. Bref, il est partout et innove en permanence car, lui, il sait s’adapter en permanence pour rester maitre de la situation.

En d’autres termes, il maitrise la situation dans quasiment tout, d’où cette quasi-impossibilité de sortir de ses griffes, car même si quelqu’un se dit être libre, cela ne reste qu’une auto-illusion car le simple fait de le dire démontre que seul le faux égo peut en être l’auteur. Le faux égo est comme des sables mouvants : plus vous bougez et plus vous vous enfoncez, pour finalement aller à la tombe qu’il vous a gracieusement réservée depuis votre naissance.

Il est fort, très très fort mais pas invincible, car vous avez plusieurs alliés de poids dans l’affaire. Le premier est votre Soi Supérieur (ou petite voix), et le second est votre mental. En effet, celui-ci n’est qu’un ordinateur logique qui ne sait que couper les choses en morceaux et les mettre dans des cases selon une logique qui sera donnée soit par le faux-égo soit par votre Soi Supérieur.

Quand le mental bosse pour le faux égo, on l’appelle le mental-égo, et quand il bosse pour le Soi Supérieur on dit l’esprit. Or, comme vous le savez, on ne peut être dans les 2 camps à la fois car la situation est infernale au même titre qu’un corps sexué. On est soit dans un corps de femme soit dans un corps d’homme, et quand les deux se mélangent, ce serait normalement une aubaine mais la réalité est tout autre en notre monde de dualité.

Le but va donc consister à amener le mental à changer de maitre. Du faux égo il doit décider de passer à l’écoute du Soi Supérieur, mais pour cela il va falloir le convaincre par la seule chose qui peut le faire basculer : la logique. En effet, le mental est neutre par définition, et c’est son allégeance à l’un des deux maîtres qui fera que soit vous vivrez l’enfer ou soit le paradis.

L’enfer c’est ce qui est proclamé par le faux égo à travers les bonnes intentions et donc l’espoir d’un monde meilleur, tandis que le paradis consiste tout simplement à découvrir que vous y êtes déjà ! C’est donc votre regard qui devra faire la différence, mais quel regard : celui des yeux physiques ou celui du cœur ?

Bref, nous aborderons tout cela pas à pas, car vous vous doutez bien qu’il n’y a pas un sens spécifique à suivre car les déclics de compréhension se feront au gré de vos vibrations du moment. Ainsi un texte publié aujourd’hui ne vous dira rien, mais relu dans 3 mois il sera totalement révélateur.

Néanmoins je donne des numéros dans les titres juste pour distinguer les articles de cours des autres. Cela me sert aussi à montrer un fil d’Ariane aux nouveaux venus, car vous vous doutez bien que plus je vais publier, et plus je vais m’appuyer sur des postulats énoncés dans des articles antérieurs.

Donc par principe on peut prendre tous les articles dans n’importe quel ordre, mais à la seule condition que vous ayez engrangé les données suffisantes à une bonne compréhension. Dit autrement, au début suivez l’ordre, mais ensuite tapez à l’aveuglette dans les anciens textes pour vous remémorer ce que vous n’aviez pas forcément décodé la première fois.

Une catégorie “exercice” sera aussi mis à l’honneur, car selon chacun certains exercices seront extrêmement profitables tandis que d’autres les laisseront de marbre. C’est à l’image des WC, ce n’est seulement que lorsque tu en as besoin que tu es content de les trouver…

Je vous souhaite donc non seulement l’exploration méthodique de ce blog au début, mais surtout votre capacité à piquer au hasard afin de faire des piqures de rappel et comprendre que le faux égo rebouche les trous avec du plâtre au fur et à mesure que vous utilisez la perceuse du discernement. Cependant, au bout d’un moment, le béton sera trop faible car il sera truffé de tellement de trous que ce n’est pas l’apparente netteté du mur qui lui permettra de supporter le poids de l’édifice égotique.

Ne vous fiez donc pas à l’apparente capacité du faux égo à se régénérer, car chaque trou l’affaiblit durablement malgré ses talents de plâtrier et de tapissier. Derrière la façade, il sera de plus en plus affaibli et ses incohérences rhétoriques passeront de moins en moins bien dans la logique pure et dure du mental.

Ce faisant, ce dernier deviendra de plus en plus suspicieux vis à vis du faux égo, pour finalement changer de maitre définitivement. Quand la corruption innée d’un politicien est avérée, le peuple ira voter pour un autre. Or dans l’affaire, il n’y a que 2 choix possibles : le faux égo ou le Soi supérieur.

Alors si vous êtes d’accord pour tenter l’aventure de vous désemmurer, abonnez-vous afin de ne pas louper chaque foret qui vous sera donné dans chaque article. Et puis, si vous venez d’arriver, il vous sera facile de rattraper le retard puisque vous n’aurez qu’à suivre la numérotation des articles.

Bonne route !

Laurent DUREAU

Cet article a été visité 8 984 fois.

(2 commentaires)

    • Fanny Guilmet on 22 avril 2014 at 2 h 39 min

    Saimer cest cool

    • font on 29 août 2014 at 16 h 58 min

    😉

Les commentaires sont désactivés.