«

»

106 – Le Vaccin de la Sérieusité, l’Arme Absolue contre l’Ascension

seriositeIl me semble avoir déjà parlé de cela mais c’est tellement gros que je suis obligé d’y revenir, car il semblerait que l’oubli ait fait son travail, c’est-à-dire d’avoir mis tout cela aux oubliettes. La sérieusité (= le fait d’être sérieux) nous a été inculqué depuis tout jeune, tel un vaccin inévitable, incontournable.

Nous savons tous que les vaccins sont une véritable saloperie pour l’organisme humain mais une aubaine, non seulement pour big-pharma qui s’en met plein les fouilles mais aussi et surtout pour les instances involutives voulant que nous restions des moutons bien dociles.

Pour ce faire, il a été mis en place plusieurs mécanismes en parallèle, tel une corde autour du cou du pendu, qui font en sorte que plus tu bouges et plus le nœud coulant t’étrangle. Et normalement, tu finis totalement asphyxié par manque d’air, par manque d’oxygène. C’est donc la méthode idéale pour être coupé de La Source.

En effet, nous savons tous que l’éducation est là pour formater tout incarné qui met les pieds dans le bac à sable Urantien. Or, quelle est la première chose qui est mise en place pour faire passer un gosse ouvert d’esprit et papier buvard en son opposé, c’est-à-dire un individu fermé, obtus et totalement bloqué dans l’absorption d’informations sortant de la normalité désirée par les mauvais garçons ?

C’est simple : il faut faire comprendre à l’individu que s’il n’est pas sérieux, il sera pris pour un guignol toute sa vie et donc que personne ne pourra lui faire confiance. De ce fait, il aura aussi les casseroles qu’il n’est pas sage, qu’il n’est pas réfléchi et appliqué, qu’il n’est pas de bonne foi, que ses plaisanteries et frasques personnelles font de lui un être qui ne peut endosser une responsabilité, une charge, parce qu’il ne mesure pas la gravité et l’importance des choses.

On considèrera qu’il est incapable de faire les choses consciemment et à fond. C’est donc inquiétant et préoccupant, et cela constitue un danger en soi. Ainsi, un individu qui n’est pas sérieux est automatiquement mis dans la case “Attention Danger”, surtout si en plus il rit facilement, pour n’importe quoi, et que son humour pour se départir des choses “graves” le rend attirant par cette insouciance infantile qui, forcément, n’est pas l’attribut d’un adulte responsable.

En gros, pour résumer, si tu fais pas la gueule quand quelque chose est considérée comme grave, tu es un inconscient, un immature et donc une personne en qui on ne peut avoir confiance. Être sérieux est donc un état d’êtreté, un état vibratoire qui doit être en rapport avec quelqu’un dont la joie disparait automatiquement et instantanément dès que l’on aborde un sujet important.

Or, qu’est-ce qui est important aux yeux des moutons ? La sécurité, mon frère, mon ami, la sécurité ! Or, qu’est-ce qui se cache derrière cette sécurité sinon la peur ? La peur de tout, la peur de la mort, la peur du manque, la peur de la honte, la peur d’être rejeté, la peur de ne pas être reconnu, la peur d’être pris pour un inconséquent, un irresponsable. Bref la peur, la peur et la peur… comme seule motivation de vie et donc de comportements “normalisés”.

Or, de quoi et surtout sur quoi les mauvais garçons agissent-ils pour vous contrôler ? Ils agissent sur vos peurs uniquement. Ainsi, dans nos contrées, si tu fais pas la gueule lors d’un enterrement, tu ne peux être considéré comme un adulte responsable car il faut être fou pour être heureux et rayonnant en ces moments. C’est sûr que si vous voulez couper les ponts avec la famille, c’est une méthode infaillible pour vous faire mettre sur la touche et railler par tous.

Hé oui, mon frère, mon ami, si tu n’as pas la tronche d’une porte de prison devant la mort, alors que peut-on faire de toi sinon t’exclure du monde des hommes ? En gros, c’est l’amalgame, l’association entre plusieurs choses, qui font que la sérieusité est un poison absolument mortel à tout marcheur. C’est absolument tout le contraire de la joie, n’est-ce pas ?

En effet, si quelqu’un est toujours en joie et cela malgré toutes les situations, vous aurez forcément le réflexe de le considérer comme irresponsable, comme indigne de confiance et vous ne pourrez vous empêcher de penser qu’il lui manque une case quelque part, car devant la gravité de certaines situations, on ne peut rester cool et détendu.

Le sérieux implique donc de se couper de la joie, de se couper de l’êtreté primordiale du Sans-NOM. Bref, mon frère, mon ami, à chaque fois que tu serres les fesses et donc que tu te raidis la nuque, le sourire te quitte, laissant ainsi ton visage exprimer le fade, le mort, le bloqué, la non-vie et tout cela grâce à la croyance qu’être sérieux veut dire être coupé de La Source.

Mon frère, mon ami, regarde combien de fois tu te mets dans cette situation compromettante chaque jour, et surtout regarde combien les gens dans ton entourage vont te juger comme irresponsable ou inconséquent si tu restes débonnaire quand ils te parlent de catastrophes. Regarde combien ils changent et deviennent intolérants en fonction de la gravité des propos tenus.

C’est ainsi que si l’un te dit que les abeilles meurent en masse et que cela va causer des famines dans le monde (voire la survie alimentaire de l’Humanité carrément), observe comment va réagir ton interlocuteur si tu lui souris et considères que c’est un détail parmi d’autres de par ton simple comportement.

Regarde et constate combien son êtreté va radicalement changer à propos de toi, et regarde combien il va te rentrer dans le tas, avec quelle virulence, avec quelle intolérance et tu comprendras alors combien ce qu’il considère comme grave conditionne la relation qu’il a avec toi.

L’association inconsciente entre être responsable et plisser le front est fortement ancrée dans notre inconscient. C’est même tellement profond que l’on serait prêt à baffer physiquement l’indolent en face de nous qui, par son comportement de légèreté, semble projeter sur nous un air du style “t’as pas tout compris mon frère”. Bref, une défiance à notre intelligence… qui nous autorisera à l’agresser verbalement et sans prendre de gants !

Regarde, mon frère, mon ami, combien l’intolérance apparait quand tu ne considères pas la même gravité que celle de ton interlocuteur. Faisant cela, tu n’es pas sérieux et donc digne de confiance… Tu ne peux être qu’un j’m’enfoutiste qui n’en a rien à battre de l’Humanité et du sort de tes frères. Tu ne peux donc être responsable, sinon tu aurais déjà bloqué toute la joie qui s’exprime à travers toi. Non, il faut vraiment se couper de la joie pour être sérieux en ce monde de 3D !

Je vais donc prendre un exemple qui m’est arrivé récemment à propos d’un auteur très célèbre et dont on ne peut reprocher l’ardeur à dénoncer “La Matrice”. Il s’appelle David Icke et beaucoup d’entre vous le connaissent, car sa peur des reptiliens est telle qu’il en a écrit plusieurs bouquins (et des pavés en plus !).

Ainsi, grâce à lui et à ses recherches méthodiques, il nous apporte la preuve que des reptiliens galactiques (les annunakis principalement) ont trafiqué non seulement notre ADN pour faire de nous des esclaves mais qu’en plus ils nous contrôlent à fond pour nous sucer comme du bétail. Donc nous, les préhumains, il est normal que l’on élève des animaux en batterie pour les bouffer mais eux, les annunakis (une filière des Archontes) n’ont pas le droit de le faire à notre égard.

Pourtant technologiquement, ils sont supérieurs à nous comme on l’est face aux poules ou aux cochons. C’est juste l’histoire d’une chaine alimentaire qu’inconsciemment nous suivons, puisque justement on fait dans l’OGM et donc la bidouille de l’ADN. Ainsi, nous, en tant que préhumains férus de science, on a le droit de modifier la création pour faire du fric mais eux, les annunakis ou Archontes, n’ont pas le droit ?

Mais non, t’as rien compris Laurent. T’es pas sérieux. T’as pas bien réfléchi. Il te manque des infos ! Mais non, mon frère, mon ami, et je vais même aller encore plus loin maintenant que tu sais que ton ADN a été trafiqué, que ce que l’on t’a éduqué avec du formatage involutif et qu’il est prévu que tu finiras dans un Armageddon grâce à ces enfoirés d’ET prédateurs qui vont raser-détruire la planète tout en gardant un petit troupeau de mouton d’un demi-milliard d’individus qu’ils embarqueront sur une autre planète.

En gros, on a à faire avec des éleveurs, sauf que c’est nous les moutons. C’est donc un sujet grave, très grave, pour le troupeau. Il faut donc en parler au troupeau afin que celui-ci se relève, prenne les choses en main et donc rentre forcément en guerre contre les gardiens du troupeau. C’est logique, c’est normal et il faut le faire pour les générations futures forcément, car s’ils n’ont plus de prés pour brouter, ils auront du mal pour s’épanouir et être heureux. C’est donc grave, très très grave, car il en va de la vie du troupeau entier !

On voit donc que la peur de la mort, autant de la planète que du troupeau, est présente et que cela justifie que l’on en veuille à nos prédateurs qui ne font que gérer un troupeau de préhumains  qui leur donne exactement ce qu’ils désirent, c’est-à-dire des émotions générées par la peur.

Hé oui, c’est vrai qu’en 4D on ne se nourrit pas de steak mais de vibrations issues du cœur. En gros, plus tu seras dans l’émotionnel et plus tu leur rempliras le garde-manger. Ainsi quand des moutons découvrent qu’ils sont dans une matrice, découvrent qu’ils ont été formatés pour être des esclaves qui doivent aller au boulot pour gagner leur vie, il est louable de vouloir rentrer en résistance, de faire la guerre et surtout de crier vengeance au nom des ancêtres mais surtout des générations futures…

C’est beau, c’est grandissime mais totalement con. En effet, autant les infos données par David Icke sont là pour prendre conscience que nous sommes sous la coupe de prédateurs, autant la manière dont il le fait savoir à travers son comportement impulse la haine. Dit autrement, David est le meilleur de tous les commerciaux des annunakis puisqu’il génère dans la population un mouvement de haine, de vengeance sans précédent.

Aussi, comme vous pouvez le constater, il est toujours vivant et il remplit des salles avec des milliers de gens tout en continuant à pondre des bouquins très corrosifs à l’égard des “reptiliens”. Il y a bien des individus en ce monde qui se sont fait assassiner pour moins que ça mais lui, il gigote toujours !!! N’est-ce point là la preuve qu’il génère de gros bénéfices aux prédateurs qu’il dénonce et fustige ? !!!

Oui, David est un guerrier de Lumière, sauf qu’il ne s’est pas rendu compte que la façon dont il transmet sa colère à ses lecteurs est du pain béni pour les prédateurs. Je ne remets pas en cause l’info qui est donnée car elle est juste, mais je constate la vibration dans laquelle il l’a transmet et c’est là que la propre force du guerrier est retournée contre lui.

En effet, plus il va gigoter, dénoncer et enrôler des partisans pour une action de vengeance afin de rétablir des droits qui ont été bafoués, et plus il va générer du ressentiment, de la colère car vraiment le sujet est grave, n’est-ce pas ? On se retrouve donc avec une armée de moutons enrôlés dans le redressement de torts qui, sous des couverts de logique, se font manipuler par les programmes involuants qu’ils ont en eux.

Ils sont donc très sérieux à ce sujet et, si vous prenez cela à la légère, je peux vous garantir que derrière leur politesse de façade disant que tu as le droit de penser ce que tu veux, il n’empêche que si tu ne te ranges pas à leur côté, tu vas direct dans la catégorie “irresponsables” et donc on ne peut avoir confiance en toi puisque tu es un traitre à ta propre espèce… surtout si on met dans la balance les générations futures !

Comprenez donc que si l’information est importante (aspect 3D), l’aspect comportemental sur le plan émotionnel (la 4D – l’âme) fait toute la différence. Nos amis les annunakis (et Archontes) ne font qu’exploiter un troupeau de moutons comme tout éleveur voulant crouter. On ne peut pas leur en vouloir puisque justement nous faisons de même !

Ainsi, rentrer en guerre contre eux ne sert à rien, surtout si en plus ça les alimente en caviar ! De plus, je ne vois pas en quoi on pourra défaire les manipulations génétiques qu’ils ont faites sur l’ADN humain puisque justement nos chers scientifiques sont des véritables sorciers qui jouent avec le feu dans une poudrière. Et tout cela pour acquérir encore plus de pouvoir !

On veut régler le mal avec le mal. Il en ressortira forcément quelque chose de mal. Une pomme pourrie avec une pomme pourrie, ça ne donnera jamais une pomme pas pourrie. Aussi, quand vous rencontrerez des frères qui vous parlent sérieusement, regardez par quoi ils sont animés vibratoirement et non par la logique qu’ils développent.

Nous sommes rentrés dans le Nouveau Monde. Certes, il est à ses tout-débuts et il reste encore du chemin pour évacuer tous les programmes involuants qui nous habitent. Il est donc normal que l’on se fasse mener par le bout du nez quand on aborde les chose d’une façon logique, puisque justement le programme involuant passe par la 3D, le mental.

Aussi, regardez l’aspect vibratoire des choses avant toute chose, car derrière des arguments hyper logiques vous pouvez vous retrouver à être un super méga commercial à la solde des mauvais garçons. Vous savez, ce monde est plein de surprises car il a été si profondément manipulé par l’involution que même ce qui nous semble divin est totalement trafiqué.

Il faut donc savoir où regarder, et c’est assurément dans la vibration que l’on pourra découvrir la vérité. Je rappelle donc que le discernement passe d’abord et avant tout par votre cœur et non par votre tête. Quand la vibration émise est malsaine pour vous, ne vous attardez pas sur les aspects mentaux et logiques car ils ne sont d’aucune utilité pour votre ascension.

Par contre, si vous partez du principe ”je veux savoir”, sachez que vous ouvrez la porte à votre mental-égo qui va se faire une joie d’aller faire ses courses et vous mettre sur la paille. Tout est possible, mais ne venez pas vous plaindre ensuite que vous n’arrivez pas à augmenter votre vibration.

La sérieusité est une plaie totale pour augmenter votre vibration, car elle bloque justement votre connexion à ce que vous avez de plus précieux : votre état d’âme, et donc votre êtreté. Comprenez qu’il existe tout et son contraire en ce monde, et donc que vous ne pourrez jamais être d’accord avec tout le monde. Choisissez donc votre camp en privilégiant la vibration émise d’abord et non les arguments apportés.

Alors je comprendrai que quelquefois mon Ferdinand (une partie de moi qui est un va-t-en-guerre) qui émet une vibration qui veut en découdre peut vous rebuter mais, pour les habitués, vous savez que ce n’est pas pour avoir raison mais seulement pour mettre à jour une anormalité qui joue sur votre comportement quotidien.

Je ne suis pas tout amour dans mes propos, car il faut bien secouer le tapis pour en extraire la saleté cachée. Cependant, c’est plus difficile pour nettoyer les tâches d’huile et il faut passer par d’autres méthodes comme le savon. Alors de temps en temps, je vous passe un savon. Je sais, ce n’est pas agréable, surtout pour la mousse que cela génère mais, au final, vous savez que c’est pour votre avancement vibratoire à long terme, car sur le court terme ce n’est pas toujours évident de l’interpréter comme tel.

Laurent DUREAU

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. DomiLuce

    Hé oui, Laurent ! Le savon, ça fait aussi des bulles ! et les bulles, c’est léger… léger… léger !!!
    ;-D

  2. Philippe (49)

    Bonjour Laurent,
    En effet, la colère, mauvaise conseillère pour certains et nourriture pour d’autres.
    Ton article arrive après mon rêve de cette nuit dans lequel j’étais poussé à faire vengeance par moi-même en réaction à une agression physique subie par mon épouse dans un supermarché. La loi du talion « Œil pour œil, dent pour dent », ce pour quoi il y a 2000 ans un homme est venu montrer qu’il existe un autre chemin, celui qui nous extirpe du cercle vicieux de la cuve à fuel. Regarder sa colère et sa peur droit dans les yeux (tendre l’autre joue) c’est rester droit dans ses bottes.
    Gratitude

  3. rolande

    ma seule peur était des fantômes, jusqu’au jour ou j’ai regardé droit dans les  »yeux » (ah!ah! y avait qu’un trou noir à la place du visage) et ça avait disparu au bout de quelques secondes, comme par magie, maintenant chaque esprit qui s’approche de moi, se cogne a une forte vibration, et mon coeur émet une petite chaleur pour m’avertir qu’il y en a un..pour les humains, je ne supporte que les enfants, les autres sont des vampires d’énergie

  4. Sencll

    Ce qui est sérieux dois être pris avec dérision, ce qui est dérisoire doit être pris avec sérieux.

    « Don Juan Matus »

    La vie est une affaire non sérieuse.
    Elle est seulement un Jeu d’essais.
    Il n’est pas important de réussir mais
    il est très important de ne pas répéter le jeu déjà exercés.
    Loi intrinsèque a l’évolution.

    Je vie cela depuis fort longtemps sans même me prendre au sérieux.

    Merci Laurent

  5. Anne

    Merci Laurent

    Que c’est ennuyeux en plus, la sérieusité !

  6. clipper

    Ça me fait penser à Dieudonné et Shoah… nanas 🙂
    Faut rigoler les mecs, calme toi !
    :v

    1. clipper

      Et notre « justice » qui vient le sucer avec les procès, condamnations et amendes

  7. pat

    Cet article me fait penser à l’expression: « avoir un balai dans le cul » signifiant être guindé,coincé, mal à l’aise , être trop sérieux !
    Mais pourquoi un balai ?
    Explications:
    https://www.youtube.com/watch?v=pv8eG9hnOe0

    1. coton

      Super la vidéo. Merci pour le mode d’emploi!!! Et aussi la correction de l’inversion du sens si c’est exact.

    2. denise

      merci pour cette vidéo instructive et rigolotte

  8. Coton

    Totalement OK avec toi Laurent concernant les Reptiliens.
    2 anecdotes sur la sériosité.

    Lors de l’enterrement de ma grand-mère (qui m’a permis de garder juste les deux narines hors de l’eau pendant des années) en son honneur je me suis habillée selon ses critères de la « Parisienne  » que j’étais pour elle; je vous laisse imaginer l’attaque en règle à laquelle j’ai eu droit au retour du cimetiére et bien longtemps après encore à la seule prononciation de ce mot!!!

    Et maintenant que je suis à mon tour grand-mère pas plus tard qu’hier une de mes petites filles et rentrée des courses avec ce dont elle avait envie depuis longtemps « une boîte à proutes!!! »
    Je vous laisse ici aussi imaginer le résultat sonore du concours que nous avons organisé dans la voiture lors du retour; elle avec sa boîte et nous avec notre bouche incapables de faire mieux compte tenu de notre saine alimentation!!!

    Pas sérieux tout ça, n’est-ce pas???

  9. Isidore

    Ahhhh ! Que cet article me réjouis !! Dans cette « sinistrose » ambiante, il est en effet difficile de ne pas passer pour barge lorsqu’on vibre sur les fréquences de la Joie !! Paraît que quand j’étais tout petit, je souriais tout le temps, et je faisais le bonheur des passants avec mes risettes, au grand désespoir de ma grand – mère ou de ma mère qui supportaient mes hurlements de pleurs la nuit. Et oui…..souris le jour, et pleure la nuit…..
    Mais, j’ai perduré dans mon désir de Joie car j’ai toujours eu un profond besoin qu’on réponde à mes risettes par un sourire ; c’est comme si j’avais, et j’ai toujours d’ailleurs encore, besoin d’être rassuré, comme si ce retour de sourire me donné la sensation d’être accueilli par l’autre, créant ainsi un petit germe de complicité. C’est curieux çà……! Du coup, me suis toujours dit que je devais débarquer d’une autre planète……! Le sourire des Bouddhites, du Dalaï – Lama, pour ne citer que lui, me réjouis à chaque fois. A tel point, qu’un jour, lassés par les mines sinistres des gens dans le métro, avec un ami, nous nous sommes mis à nous amuser, à nous marrer pour des bêtises, délirant comme des gamins du haut de notre trentaine bien avancée ! Mais c’est qu’on nous a regardés de travers. A nous croire beurrés, choutés…..l’hallu !! Mais bon, c’est qu’en même propre à certains pays cette sinistrose ambiante, car d’en d’autres, quand je voyage ou visionne des vidéos, je vois des gens qui ont « ke dalle » comme on dit, dans leur vie, et qui débordent de Joie, toujours Heureux, le sourire aux lèvres.
    Merci à toi, Frère, de me permettre, une fois de plus, de prendre conscience que suis pas bon pour l’asile.
    Coeurdialement.

  10. noble

    Merci Laurent.

    Les soufis disent que sur le chemin de l’éveil on passe forcement par une étape de fou rire, lorsqu’on réalise à quel point on était con qu’on était sérieux (pour acquérir une respectabilité )
    Et comme dit l’autre :
    qui se fou de sa propre gueule ne craint pas le ridicule.

    Ceci dit

    Je crois que vous connaissez tous se marchand de rire

    À voir et revoir

    https://www.youtube.com/watch?v=YdQnuqFlD7U

  11. noble

    c’est dommage qu on ne peut pas rectifier nos phots

    j’avais ecrit :
    Les soufis disent que sur le chemin de l’éveil on passe forcement par une étape de fou rire, lorsqu’on réalise à quel point on était con qu’on était sérieux (pour acquérir une respectabilité )

    mais je voulais dir :
    Les soufis disent,
    sur le chemin de l’éveil, on passe forcement par une étape de fou rire, lorsqu’on réalise à quel point on était con quand on’ était sérieux pour acquérir une respectabilité.

    bonne route et A+

  12. agnes

    Merci, merci !
    une bonne tranche de rigolade !
    Ne surtout pas se prendre au sérieux …
    Merci à tous
    Belle semaine que l’ intelligence nous accompagne .

  13. Mick

    MERCI Laurent, ça fait beaucoup de bien de te lire (comme d’ab)

Les commentaires sont désactivés.

«

»