16 – Révélation sur les Cycles d’Intégration

cyclesAu moment où nous désirons augmenter notre fréquence pour cause d’ascension, il est primordial de prendre en compte les cycles d’intégration qui sont incontournables à l’évolution vibratoire de notre corps physique. En effet, autant, quand on est dans le moteur du Ciel, les choses semblent faciles à changer et très rapides, mais il en est très différemment pour le moteur de la Terre.

Comprendre les cycles d’intégration c’est surtout découvrir la patience et donc la ténacité-constance qu’il faut avoir pour être sûr de construire sur du roc. Hé oui, le faux-égo dans sa lubie de tout vouloir contrôler n’est pas patient par définition et cela suffit pour qu’une bonne résolution de votre part aboutisse à un abandon du processus en cours.

Je repars donc d’un article publié en 2009 (déjà !) expliquant la base de tous les cycles d’apprentissage que l’on va pouvoir étendre sans problème à des niveaux différents, et notamment au niveau des cellules de notre corps physique. Cet article, L’Education et le chiffre 4, un hasard ? explique comment le Sans-Nom a imbriqué la dualité du féminin avec celle du masculin.

http://files.345d.fr/dessins/cours/Lune-2.jpgPuis, dans un autre article, La Lune, ses secrets et ses effets … j’ai repris ce tableau et je l’ai complété par les phases de la lune. Tout est discutable, mais ce que je veux vous montrer là c’est le principe qui sous-tend tout cycle.

Cela commence toujours par un féminin-féminin, c’est-à-dire la période où nous sommes en réceptivité totale. Elle correspond au « j’apprends grâce à l’accès à l’information ».

Puis cela continue sur un féminin-masculin, où le mental essaie de s’approprier l’information et la faire sienne. C’est le fameux « j’ai compris ». Puis on passe à l’intégration totale mais cette fois-ci en y rajoutant notre propre fréquence-unicité, ce qui nous donne le j’améliore.

Puis enfin, le quatrième quartier boucle le tout en étant un mental qui va tenter de transmettre l’information. C’est donc la phase où l’on enseigne. Cette dernière phase n’est pas obligatoire mais elle se fera quand même, malgré vous. En effet, dans n’importe quelle discussion que vous aurez avec quelqu’un, c’est dans cette partie que vous serez obligatoirement puisque vous serez dans le mode “transmission”.

Mis sous un vocable différent, en 1 vous êtes un élève qui accède à l’information, en 2 celui qui la digère, en 3 celui qui la transforme et en 4 celui qui la refile. Hé bien, il en est de même au niveau d’une cellule. Elle accède à une vibration-information (1 – je reçois) qu’elle devra intégrer dans son existant (2 – je digère), pour ensuite réorganiser le tout (3 – je m’adapte) et enfin la vibrer dans son quotidien (4 – je le vis).

On voit donc le lien qui se fait avec l’élévation de fréquence que nous devons faire dans le processus de l’ascension.
1) Il faut que l’information-vibration m’arrive dessus. Cela peut se faire d’une manière passive (merci maman Eléa et papa Soleil) et-ou d’une manière active (je lis des bouquins, vais sur internet ou suis des enseignements).

2) Cette information-vibration doit être “comprise”, que ce soit par la tête (intellect ou intelligence mentale) et-ou par le cœur (intelligence intuitive). Ce qui provoquera des déclics de compréhension et des ouvertures de cœur propices à poursuivre sur le chemin.

3) Une fois le déclic fait, c’est notre système de référence qui est impacté, puisque cela va demander de modifier la référence ancienne. C’est donc une période d’adaptation puisque l’on bouge les meubles internes. Cela vaut aussi bien mentalement qu’au niveau d’une cellule.

4) L’information-vibration étant maintenant nôtre puisque nous nous sommes adaptés, alors nous vibrons cette information-vibration naturellement et sans effort. Cette 4ème phase ne nécessite pas de délai puisqu’elle est acquise pour le reste de nos jours.

C’est en cela que les 3 premières phases sont les plus capitales car, elles, elles nécessitent un délai, elles nécessitent du temps. Ce temps sera fonction du plan vibratoire où s’effectue l’opération. Ainsi on peut comprendre qu’au niveau d’une pensée, le délai ne sera pas le même que sur celui d’un changement vibratoire d’une cellule.

Je vais donc vous donner des échelles de valeur afin que vous compreniez la logique, car vous vous doutez bien qu’aller dans les détails ne servirait strictement à rien.

Une pensée
Si vous voulez savoir ce qu’il en est sur la validité d’une pensée, attendez 3 heures et à la 4ème heure, voyez si cette même pensée résonne toujours pareil en vous. Si ce n’est pas le cas, cela voudra dire qu’elle n’a pas été intégrée et que vous ne la vivez pas. Dit autrement elle a été une information qui a ricoché sur votre système, et qu’à ce titre, il vaut mieux la prendre avec des pincettes.

Une Décision
Nous savons tous que prendre des décisions est un exercice de haut vol, surtout si cette dernière est cruciale pour la suite. Laissez donc passer 3 jours et au quatrième, remettez tous les éléments sur la table et reprenez une décision. Si cela va dans le même sens alors c’est bon signe, mais si c’est l’inverse alors c’est qu’il y a quelque chose qui cloche. Dans ce cas, remettez un délai de 3 jours et poursuivez.

A ce titre, une règle fondamentale est celles des 3 heures, 3 jours, 3 semaines. En cela les 3 heures correspondent au moteur du Ciel, les 3 jours au moteur de l’Humain et les 3 semaines au moteur de la Terre.

Une action
En effet, une pensée relève du corps mental (ça va donc vite) tandis qu’une décision sera souvent influencée par l’état émotionnel dans lequel vous êtes (d’où les 3 jours), alors que les 3 semaines correspondront à l’assimilation par le corps physique soit 3 fois 7 jours, soit 21 jours.

Le processus de 21 jours est donc le cycle d’appropriation de la vibration-information au niveau des 7 premiers chakras. C’est donc un cycle extrêmement important et ce n’est qu’au 22ème jour que la chose est acquise (21+1). En effet, dans tous les cycles, il faut rajouter 1 pour être sûr que vous avez bien bouclé le cycle et que vous êtes passé dans la phase 4.

Ainsi quand on dit 3 heures, cela veut dire que ce n’est que dans la 4ème heure que c’est valable. Pour les 3 jours c’est pareil. C’est le 4ème jour que c’est ok. Vous voyez c’est simple, et maintenant je vais vous révéler l’autre secret qui est capital si vous désirez dépasser le stade de la 3D-4D.

Une réalisation
En effet, s’arrêter au 7ème chakra (soit le 6+1), c’est rester dans le cube “terrestre” (le 6×6). Or, nous savons que notre corps de manifestation va jusqu’au 12ème chakra, soit le cube 12×12 si l’on désire y intégrer notre Soi supérieur (notre petite voix). Ainsi pour devenir Christ, il faut avoir fait la jonction avec le 13ème chakra si on veut parler de maîtrise (soit le 12+1).

Prenez donc 12+1 soit 13 et multipliez le par 3 jours et vous obtiendrez 39 jours, auxquels vous n’oublierez pas de rajouter 1 jour afin d’être bien dans la phase 4. Ainsi, 39 jours + 1 cela donne 40 jours… Oui, oui, c’est bien le chiffre mythique qu’il faut atteindre afin de devenir Christ.

En d’autres termes, si par rapport à une chose, vous êtes capable de maintenir votre intention pendant 21 jours, c’est bien, mais si vous la maintenez 40 jours sans faillir 1 seul jour, alors “Homme tu deviendras Christ” car le processus de 21 jours s’apparenterait plutôt à “tu deviendras un homme mon fils”.

Si par oubli vous arrêtez ne serait-ce qu’un seul jour, il vous faudra recommencer tout à zéro. C’est ainsi et c’est comme cela. Comprenez que cette démarche demande donc une ténacité sans pareille, car maintenir votre intention aussi longtemps vous musclera tout simplement votre verbe créateur.

On voit donc que l’impatience (qui est le fait de l’égo qui veut tout, tout de suite) n’est pas en adéquation avec les lois cosmiques et divines. C’est donc un muscle à fortifier, mais une fois qu’il est entrainé, tout devient facile comme par enchantement; mais au début c’est sûr qu’il faut moult artifices pour ne pas rater un jour.

Enfin, le dernier point est qu’après 40 jours, il n’y a plus de notion de temps car vous vivrez dans votre éternel présent. Dit autrement , vous serez sorti du monde de la dualité de la 3D4D où le temps linéaire est un incontournable à savoir dépasser. Cela fait partie des règles du jeu (au moins dans cette galaxie), alors ne pensez pas que cela n’est pas pour vous.

Voili, voilou, à propos de la notion de cycle d’intégration auquel nous sommes soumis. On peut donc compléter la règle élémentaire pour l’aspect individuel : 3 heures, 3 jours, 3 semaines et 40 jours. En effet, l’aspect collectif est le 3 mois (les saisons), 3 ans, etc… mais cela ne nous appartient pas puisque c’est l’affaire du changement du bac à sable. Il nous suffit simplement de savoir que les énergies ne seront tout simplement pas les mêmes.

Laurent DUREAU  

Cet article a été visité 12 493 fois.

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • K-Mille on 24 janvier 2014 at 6 h 56 min

    Je ne suis pas d’accord sur certains points, notamment sur la règle de l’intention des 40 jours, car passé un cap d’après moi, il n’y’a plus vraiment d’intention, en fait il y’a plus « rien » !

    Mais, ce n’est pas non plus le désert … je pense que ça se passe de mots !

    Et sinon, ça expliquerait pourquoi la « majorité » ( pas tous )des couples se séparent aux alentours des 3 ans désormais … ou bien dans les 3 premiers mois !

    Et puis j’ajouterais encore que « il me manque » en ce qui me concerne une case depuis plusieurs années … c’est la case « je comprends », elle à disparu … ➡ et puis depuis peu il y’a celle qui est « j’enseigne », celle ci aussi elle est doucettement en train de partir …

    Donc, j’ai l’impression que cet article date de il y’a environ trois ans, ou deux … 😀

    • Béa on 24 janvier 2014 at 7 h 53 min

    Un élément qui nous assure que nous sommes sur « la voie » c’est l’alignement de nos outils créatifs que sont la pensée,la parole et l’action.S’ils sont alignés -dire ce que l’on pense et faire ce que l’on dit-et maintenus quels que soient les pressions extérieures,nous affirmons de manière claire et ferme notre positionnement et démontrons que nous nous sommes affranchis de ce (ou ceux) qui nous voudraient autrement.

    Quand la pensée racine (basée sur la vérité imparable de l’Un) est lavée des fausses croyances de division,elle poursuit naturellement son expansion par la parole et l’action qui donnent vie à la pure intention initiale.

    Une personne a ce niveau de réalisation tient toujours le même discours quelque soit l’interlocuteur(quitte à se répéter !).Se connaissant(et se reconnaissant) elle-même et s’autorisant à exprimer ses particularités et sa différence de point de vue,elle peut entendre les critiques ou reproches sans en être affectée,accordant à chaque un la liberté qu’elle s’accorde enfin à elle-même,celle de dire « voilà qui je suis »,sans orgueil ni fausse modestie.

    A ce niveau, le fonctionnement n’est plus en mode attaque-défense.
    C’est le signe que l’affranchissement de la matrice de l’égo est effectif.

    Ainsi,la libération vient de cette force intérieure qui,naturellement, dépasse les peurs (d’être jugé,rejeté,incompris,…)car elle se place au-dessus de toutes autres priorités(paraître,savoir,avoir).Elle est à la fois humble et déterminée et devient pleinement créatrice de « qui je suis » en conscience,constance,fermeté et douceur sans éprouver le besoin d’argumenter,de justifier ou d’alimenter de quelconques controverses.

    La guidance s’ancre à l’intérieure (petite voix) et n’est plus sujette aux falsifications de l’égo qui exige la reconnaissance et l’assentiment des autres pour se sentir digne.

    C’est cette liberté d’être Soi,de manière particulière et universelle,qui nous ramène sur La Voie de l’Un.Elle nous permet d’accomplir notre propre destinée à un rythme qui nous est personnel et qui ne souffre plus des injonctions (comparaisons,compétitions et autres jugements extérieurs) et se place dans le respect total de la liberté de chaque un d’être « qui il est » ici et maintenant).

    La diversité est un attribut essentiel de La Création et chaque un est donc appelé à exprimer sa part de particularités dans un Tout qui reste cohérent car il relie ses multiples aspects par les nobles valeurs qui le définissent et qui sont toutes expressions de l’Amour inconditionnel !

      • Micheline on 24 janvier 2014 at 17 h 10 min

      Merci Béa,

      Je me reconnais bien là et ce, de plus en plus et quel long chemin pour en arriver là! Et que de paix intérieure quand on s’aperçoit qu’on est plus sur la défensive à essayer d’être reconnu pour qui on est et de simplement être malgré les oppositions. Cela nous permet de mieux observer ce qui nous arrive; ce que l’on a encore à travailler ou accueillir comme un bienfait ce sentiment intérieur d’être en paix avec soi-même. Arrêter de regarder à l’extérieur, de juger, de comparer les autres à soi-même; cela ne fait que nous exacerber et nous fait sentir mal. Juger l’autre c’est se juger soi-même; l’autre est le miroir de qui nous sommes et que nous ne voulons pas voir. Ayant compris cela, le jugement, la critique n’ont plus leur place, le petit ego disparaît pour faire place nette au Guide, à l’Esprit Intérieur et Divin Source de Vie en Soi…

      Merci aussi Laurent pour cet article permettant de voir plus clair en nous…

        • Béa on 24 janvier 2014 at 18 h 04 min

        Merci Micheline à la fois pour ce retour et pour ce que tu rajoutes et que j’avais omis !

        La paix que cette fidélité au Soi procure n’a pas d’égal dans la matière.C’est le joyau le plus précieux que nous sommes seuls à pouvoir nous accorder.Ne dit-on pas que la plus haute trahison c’est de ce trahir soi-même (CAD) ?!

        Et puis,je suis tout à fait d’accord aussi sur le fait que l’autre est un miroir de soi et donc un enseignant pour notre « travail » de libération car tout ce (ou ceux!) qui nous inspire rejet,colère…n’est qu’un aspect de nous que nous n’avons pas encore intégré et pardonné.

        Quand plus rien ne nous agresse et que l’on ne perçoit plus aucune attaque (quels que soient les retours) ,nul besoin d’être sur la défensive !.Il suffit alors de simplement prendre acte du positionnement différent d’autrui et de s’en détourner (sans pour cela être dans le rejet ou l’indifférence),juste pour maintenir de hautes fréquences pour le bien de tous et de chaque un.

        Plus que tout l’humanité a besoin de cette lumière qui émane des cœurs purs pour transcender les peurs qui la maintiennent encore dans l’obscurité,dans la cruelle et encore tenace illusion de séparation.

        J’ajoute que quand on est relié à cette Divine guidance,les synchronicités rendent notre cheminement de plus en plus léger,comme une juste conséquence des tests (qui ne manquent pas !) brillamment réussis ( en terme de détermination,de persévérance, de constance à se maintenir sur la voie malgré les innombrables pressions).

        Merci Micheline !

    • muriel on 24 janvier 2014 at 9 h 37 min

    Merci Laurent, c’est très clair et ton article tombe « à pic » en ce moment où je me questionne sur ma nouvelle activité et comment avancer.

    • Coton La Brodeuse on 24 janvier 2014 at 12 h 21 min

    Valse à 2 Temps
    Valse à 3 Temps
    Valse à 4 Temps
    De toutes les façons
    Va(l)s(e)-y; Valsons!!!

    • Jean-Lucas on 24 janvier 2014 at 23 h 35 min

    Merci Laurent, c’est lumineux, et d’une extrême simplicité et concision… A l’inverse des Shadoks (que j’adorais regarder quand j’étais gamin 😆 ), « pourquoi penser compliqué quand les choses sont si simples » !!

    👿

  1. OOOOH LALAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

    Cela va trop vite pour mon Petit moi alors que le Grand Moi qui vient depuis quelques jours de reprendre fermement les renes me dit que tout est OK…
    « Il » viens de me ramener sur les blogs de Laurent (que je ne suivais plus depuis l’apparition de Khubya). Je suis Sophie, j’habite près de Nimes et j’aimerai d’ailleurs rencontrer des voisins???
    (mais le grand moi dit en instantané « Que Chacun pour l’instant se concentre pour installer son Christ au commande »…bon,bon…)
    Tellement de choses sont arrivées que je vais en écrire un historique pour demain mais je ne pourrais pas participer à la web-conf mais je le posterai sur les questions/reponses ce soir…
    Les synchronicités sont légions, comme tout de suite ou je reçois dans ma boite du groupe11.11 ce message allant dans le sens de ce que je viens de lire sur le blog de laurent sur les derniers « évènements »…

    a coté du message en question, une pub sur ma page affiche en meme temps:
    « InvestDiamond
    Diamant d’investissement »
    avec un le dessin d’un beau diamant…

    Bien sur, je comprends dans quoi il m »est demandé d’investir en ce moment…

    Copié/collé du message:
    eleven.eleven@aspire.com.au

    23:11 (Il y a 11 heures)

    à eleven.eleven

    Michigan, USA, le 21 juillet 2013.

    Enseignant : Voix universelle.

    Sujet : « C’est une question de lumière et de vibrations ».

    Reçu par Chris.

    Voix universelle : « C’est à dessein que le processus d’atteindre la perfection consiste en des étapes lentes et progressives. Devenir comme Dieu implique beaucoup plus que l’acquisition de connaissances et d’expérience progressive, car c’est aussi une question de lumière et de vibrations. Toutes choses, animées et inanimées, sont constituées de lumière et de vibrations au niveau subatomique. Par conséquent, parce que le Créateur Infini est la Source de toutes choses, de tous êtres, de toute matière et de toute énergie, Il doit également être infiniment lumineux et avoir la fréquence de vibrations la plus élevée et qui augmente infiniment. Aucune chose créée ne pourrait exister et vibrer à un niveau plus élevé que ne le fait la Source.

    « Dans ce contexte, considérez la condition de la créature débutant à l’échelon inférieur de l’échelle évolutionnaire, vivant dans un corps matériel sur un monde matériel dans le temps et l’espace. Le fait d’avoir les vibrations les plus basses où les particules subatomiques qui composent le véhicule humain ont ralenti à une vitesse où elles sont presque solides, rend cette forme de vie incapable dans son état actuel, de se tenir en présence d’un Créateur qui est infiniment brillant et infiniment croissant en énergie et fréquence vibrationnelle. Aucune créature dans cet état imparfait ne pourrait se rapprocher de l’intensité du Dieu Infini. Notre conscience doit donc être également qualifiée par son état par rapport à la conscience du Créateur.

    « La conscience doit toujours se servir d’un véhicule pour interagir avec son environnement, qu’il soit lent et dense ou rapide et léger – respectivement matériel ou spirituel. Dans cette optique, une hypothèse peut être faite que si la conscience devait évoluer ou devenir éclairée à un niveau suffisamment élevé, elle atteindrait un point similaire à la masse critique où elle ne pourrait plus être contenue dans un véhicule (corps) d’une stase vibratoire inférieure et se transformerait ou transiterait donc en une autre forme. Le corps humain a été conçu pour interagir avec la conscience dans un domaine d’intervention et une tolérance limités pour faire l’expérience de la vie dans un environnement (domaine) de vibrations semblables.

    « Il doit y avoir une accélération progressive du véhicule et de la conscience de la créature avant qu’elle n’arrive aux portes de la demeure du Créateur où la créature peut se tenir dans une finalité de perfection relative. Le Créateur nous appelle à ‹ être parfaits, comme JE SUIS parfait ›. Cet appel établit une tension en notre sein pour chercher ces expériences tendant à nous perfectionner qui nous amèneront à la maison et en présence du Créateur Infini.

    « Il n’y a aucune formule magique, invocation, prière, mode de vie, pratique, ou allégeance à des croyances, qui puisse transformer une âme humaine de son état d’imperfection, à un état de perfection par le simple dépouillement du réceptacle matériel et le passage dans l’au-delà. Tous doivent s’élever par les niveaux progressifs de la création – apprendre, grandir, devenir, éprouver, développer leur conscience et élever leurs signatures vibratoires jusqu’à ce moment où ils peuvent approcher l’intensité du Dieu Infini. Pourtant chaque âme s’élèvera à son propre rythme, sur son propre parcours unique, et de par son empressement à embrasser les significations et les valeurs plus élevées qui sont nécessaires pour passer de son état vibrationnel actuel à un état vibrationnel progressivement plus élevé. C’est une loi universelle.

    « Que la paix soit avec vous,

    « Nous sommes un ».

Les commentaires sont désactivés.