20 – LE Voyage Illusoire et pourtant réel du Marcheur

reveurEn ces jours d’ascension planétaire (et plus), il est bon de se savoir être sur le chemin du retour vers La Source. Cependant, plus j’avance et plus je découvre combien ce chemin est lui-même une illusion. En fait, ce que le préhumain prend pour une réalité et qui n’est qu’une “maya”, qu’un monde irréel crée par un égo n’est que la 1ère moitié du chemin, tandis que la seconde est celle dit du marcheur sur la Voie.

En gros, autant le préhumain de 3D4D est dans l’irréalité, autant le marcheur lui-même n’y coupe pas !!! Alors quoi faire, me direz-vous, si nous sommes tous à côté de ce qui EST car effectivement si nous étions, nous ne chercherions pas à Être… Dit autrement, le marcheur est tout aussi séparé que ses frères mais avec quand même un petit truc de différent et qui fait justement la différence !

Beaucoup de marcheurs savent intellectuellement que nous sommes dans un rêve, c’est-à-dire un rêveur qui pionce et qui pense qu’il ne pionce pas. En d’autres termes, ce qui nous semble réel ne l’est pas du tout et pourtant, si je me prends une porte, j’ai bien le nez qui saigne… Alors où est l’erreur ?

Pour répondre à cette question et donc mettre fin à ce rêve, il a été transmis il y a environ une cinquantaine d’années un enseignement hyper tordu et abscons du nom de UCEM, acronyme de Un Cours En Miracle. En fait, le vrai miracle, c’est d’arriver à y comprendre quelque chose; or, pour le comprendre, il faut justement agir et expérimenter au lieu de faire tourner le mental à fond.

Dit autrement, c’est comme si on te disait que pour courir le 100m le plus vite possible, ce n’est pas de tricoter un max avec tes gambettes musclées mais plutôt de rester assis en voyant que la course elle-même est seulement dans ta tête parce qu’irréelle puisque tu pionces grave…

De plus, pour arriver à comprendre cela, le vocabulaire utilisé est loin d’être simple puisqu’il est empreint uniquement de termes hyper religieux qui, à la fin, vous embrouillent encore plus les quelques neurones qui avaient réussi justement à fuir la chape des religions castratrices.

En gros, tu essaies de soigner la plaie qui gicle le sang avec le couteau même qui t’a entaillé.. Surprenant, non ? Cependant, une fois que vous aurez regardé la vidéo qui suit, vous comprendrez qu’à l’époque de la transmission il était difficile de faire autrement, surtout quand les postes de radio eux-mêmes (les canaux) étaient trempés jusqu’à l’os dans le puritanisme protestant des ricains du nord…

Ceci expliquant cela, il n’empêche que celui qui sait faire abstraction du vocabulaire et des exemples bibliques donnés à tout bout de champ avec l’inévitable et incontournable “Christ”, découvrira comment détricoter la maya dans laquelle nous baignons tous. Cependant, il lui sera difficile de le transmettre sans réutiliser le vocabulaire des manuels…

Ainsi, il est facile de reconnaitre facilement les étudiants de UCEM puisqu’ils ne peuvent exprimer autrement qu’avec les mêmes mots qu’ils ont su dépasser… Je vous propose donc d’aborder une version de Nouveau Monde que je vais nommer UCEMDES, soit Un Cours En Miracle Dépoussiéré Et Simplifié.

Je sais que cela fera tousser les incorruptibles rivés à la version première, mais cela ne changera en rien que l’objectif même de ce cours est justement d’être compris par le plus grand nombre. Rassurez-vous, je ne reprendrai pas au mot à mot les transcription des auteurs. Non, je résumerai seulement 42 chapitres en 2, 3 voire 4…

Et puis, concernant le vocabulaire, normalement je ne devrais reprendre aucun terme puisqu’ils appartiennent tous aux religions. Dit autrement, votre humble serviteur aura décapé l’imbuvable au profit d’un buvable pouvant être siroté par n’importe qui. Ne vous attendez donc pas à me voir reprendre des citations et indiquer dans quels chapitres du cours ou de la bible ils appartiennent.

Je ne ferai pas dans l’explication de texte (comme de nombreux livres tentent de le faire) mais plutôt dans la démonstration simple des raisonnements qui le sous-tendent. Je rappelle que cet enseignement a pour objectif de vous sortir du rêve, alors on ne va pas l’alimenter avec justement ce qui vous maintient dedans…

conscience_06

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 31 mn

Ainsi, comme je vous l’ai annoncé dans le titre, le marcheur sur la Voie est tout autant en état de rêve que le préhumain de 3D qui ne s’est pas réveillé. C’est vrai que cela surprend, surtout quand justement le simple fait de se dire sur la Voie nous sépare des autres endormis ou mort-vivants (si l’on se réfère à une citation connue qui dit “Laisse les morts enterrer les morts”)…

Dit autrement, on sera en vie quand, justement, l’intérêt d’avoir un corps physique nous paraitra une inutilité profonde puisqu’irréel. Oui, irréel dans le sens où l’on est dans un rêve et que le rêve n’est que projection de lumière sur un fond d’écran appelé conscience.

Vu sous un autre angle, si vous êtes un corps physique enfoncé dans un siège de cinéma, comment voulez-vous modifier le comportement de l’acteur du film projeté sur l’écran ? Et secundo, comment pouvez-vous influencer la lumière projetée, sinon en levant le bras pour faire des ombres chinoises tout en sachant que cela ne modifiera en rien le script de l’acteur.

En d’autres termes, être un préhumain de pleine 3D croyant qu’il fait sa vie et qu’il est son corps physique revient à dire qu’il fait des ombres chinoises sur l’écran de cinéma grâce à la lumière projetée, et qu’au final cela est tout aussi irréel que l’acteur projeté sur l’écran.

Alors, qu’est-ce qui fait la différence entre le préhumain et le marcheur ? Le premier regarde l’écran pensant qu’il peut changer la donne et influencer le jeu, tandis que le marcheur est le spectateur qui se retourne pour regarder d’où vient le faisceau de lumière. Il comprend donc qu’il est toujours dans une salle de cinéma, que rien ne pourra faire changer le script du film projeté et que, d’une certaine façon, il s’en fout bien qu’il entende encore les acteurs à travers les enceintes.

C’est seulement quand le marcheur se lève et se dirige vers la salle du projecteur qu’il peut avoir la possibilité soit de changer de film, soit carrément de sortir du cinéma et donc du rêve pour enfin revenir à sa véritable réalité qu’est le Sans Nom lui-même.

L’UCEM, dans sa version originale, est un ticket des sixtie’s imprimé en 1 couleur sur papier journal d’époque. Un retirage est en train de se faire mais cette fois-ci, en quadrichromie, au format vidéo et sur une clé USB. Son nom est l’UCEMDES. Et puis, ne croyez pas que ce sera la colorisation d’un film noir et blanc, non pas du tout. C’est carrément du tout neuf, avec de nouveaux acteurs, un script épuré et des décors tout neufs car ceux vieux de 2.000 ans ont été enfin mis en recyclage…

Laurent DUREAU

Cet article a été visité 11 369 fois.

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Raymonde on 14 février 2014 at 6 h 13 min

    Pour ceux qui ne savent pas comme moi …….?! Je me permets de vous transmettre le lien de l’UCEM, dont je n’ai jamais entendu parler.

    http://terrenouvelle.ca/PDF/livres/un%20cours%20en%20miracles.pdf

    Vu le pavé, je préfère la version de Laurent. MERCI

    Plus sérieusement, tout est clair pour moi. Je regrette juste que mon entourage ne me comprenne pas et qu’ils me jugent version Ego. Mais ce n’est pas important, chacun avance à son rythme.

    De coeur à coeur.

    • Béa on 14 février 2014 at 7 h 53 min

    De tous les ouvrages que j’ai lus,UCEM est pour moi l’enseignement le plus complet,imparable et évident qui soit !
    Merci à toi Laurent de faire la jonction entre ce que tu nous transmets et UCEM.

    Ma fille vient de m’offrir le bouquin que j’étudiais jusque là sur « la toile ».Quel enseignement !
    De lecture en relectures,que de révélations pour défaire,guérir et s’approcher du monde réel,du rêve heureux.

    Merci à toi de simplifier ce qui,pour beaucoup,peut sembler complexe, »imbuvable », bien que « seuls les esprits tordus puissent trouver compliqué ce qui est simple » !

    L’illusion est de croire que nous pouvons créer indépendamment de notre créateur : arrogance d’égo !

    Dans l’illusion de séparation nous fonctionnons en mode attaque-défense,oubliant que tout est extension de l’Un,sans limites ni ruptures.L’égo fait (le Fils de Dieu crée !) un système de pensée basé sur : les 5 lois du chaos :
    -la vérité est différente pour chacun
    -chacun doit pécher et donc mérite attaque et mort
    -Père et Fils ne font plus Un car l’un doit toujours être condamné,et par l’autre
    -tu as ce que tu as pris.La perte d’un autre devient ton gain.
    -il y a un substitut à l’amour.

    Ces lois,dont le but est la folie, ont renversé les lois Divines. »Chacune d’elles est une forme différente dans la progression du renversement de la vérité,menant toujours plus profondément dans la terreur et loin de la vérité ».

    UCEM nous donne les clés pour défaire ces illusions et retrouver la voie du Ciel.C’est un enseignement d’une logique imparable dont l’étude nous assure d’incontestables avancées autant que d’impossibles retours en arrière.Il nous rend La Vision par la pratique d’un choix radical qui met toutes les illusions au même niveau et rend le miracle de la vérité possible (et nécessaire) par la pratique de l’Amour véritable.

  1. M »enfin Laurent!!!…t’as oublié un pan de la culture ou quoi?
    Rendons à César ce qui appartiens à César!
    (meme si on s’en fout dans l’absolu mais dans le relatif, c’est tout de meme important)

    Rien n’est nouveau au sujet du REVEUR SACHANT REVER…

    Jesus, UCEM sont arrivés bien après et soulignent ce qui avait déjà été développé bien avant leur apparition sur terre par les Rishis de l’Inde dans les grands textes sacrés…

    http://www.quant-aum.org/pub/cms_nf_items_details.php?id=35

    Le theme de Maya et du reve sont l’element central de beaucoup de textes…comme dans le boudhisme d’ailleurs…

      • Laurent on 14 février 2014 at 22 h 09 min
        Author

      Vois-tu Sophie-Marie, ça fait 35 ans que je sais que nous sommes dans un rêve grâce à Maharishi Mahesh Yogi mais cela n’empêche que cela n’est resté qu’au niveau intellectuel. Ce qu’apporte l’UCEM c’est la manière de se réveiller par la pratique et l’expérience directe.

      Le seul hic, comme je le dis, c’est que pour quelqu’un qui justement a fui tout ce qui touche au charabia religieux, l’UCEM l’emploie à fond. Dit autrement, il faut te replonger dans les métaphores hyper égrégorées pour t’en sortir. Je t’avouerai que cela m’a indisposé au plus haut point et qu’il a fallu que je développe un antibiotique religieux hyper puissant pour ne pas clamser… 😕

    • Mara on 14 février 2014 at 11 h 45 min

    Et bien, en plein dans l’étude d’UCEM, cela tombe à pic !

    Merci Laurent

    • arlette on 14 février 2014 at 12 h 45 min

    😉 un grand merci Laurent…

    • Ganga on 14 février 2014 at 13 h 21 min

    Magnifique ton dessin !
    J’ai toujours su que ce monde est une illusion = maya, une farce cosmique.
    La vie est un rêve, la mort n’existe pas et l’âme est éternelle.
    Je te âme Laurent <3

  2. Voilà un message solide, je vais le partager dans mes ateliers Mandala adultes et enfants. Chose que j’enseigne déjà, ce tableau est un cadeau , bravo et merci

    • Jeannine on 14 février 2014 at 14 h 22 min

    Tout n’est peut-être qu’illusion je veux bien, mais quand le corps physique te fait mal tu le ressent, quand tu souffres émotionnellement ça fait terriblement mal je suppose d’ailleurs que si la lune a été mise là en tampon pour recevoir toutes ces vibrations de souffrance, c’est afin d’éviter que ce soit le sans nom qui les reçoive ???

    Tu ne m’as pas répondu: la terre est-t-elle la planète qui est la plus basse en vibrations dans l’univers ou y en a-t-il d’autres semblables ?

    Et aussi doit-on recommencer tout à partir d’un minéral quand on a fait un cycle complet ? Ce n’est pas la peine d’avoir évolué si tout cela ne nous sert à rien et qu’on doit tout recommencer à zéro
    Merci de tes réponses…

      • Laurent on 14 février 2014 at 22 h 17 min
        Author

      Bonsoir Jeannine,

      1) Pourquoi veux-tu protéger le Sans-Nom de tes expérimentations puisque justement tu fais cette expérimentation pour lui ? En quoi te sens-tu coupable ?

      2) Oui, c’est la plus basse car nous sommes les Créateurs incarnés les plus performants qui n’aient jamais existé autre part dans tous les univers. En ce sens, la récolte est prometteuse, non pas en nombre mais surtout en intensité pour les graines qui réussiront à pousser.

      3) Rien ne recommence à zéro au même titre qu’à chaque réincarnation. A chaque fois tu crois que tu es neuf mais en fait tu n’a jamais autant surchargé en expériences. Secundo, qui te dis que la prochaine fois tu recommenceras au niveau du minéral puis végétal, etc si tu deviens un soleil …?

      Élèves ta vision des choses afin de percevoir que tu es avant tout une vibration et non un objet invisible qui s’incarne pour souffrir. La souffrance est directement proportionnelle à l’ignorance du mental-égo. Ainsi si tu suis ses raisonnements, tu ne peux que t’enfoncer encore plus dans ce que tu crains le plus. 😀

    • Agnès on 14 février 2014 at 15 h 26 min

    Bonjour Laurent
    très clair … un grand merciiiiii ! 😉

    • denise on 14 février 2014 at 22 h 31 min

    merci. je n’ai pas envie de ma lancer dans icem après entendu tes explications claires !

    • 33 on 15 février 2014 at 18 h 47 min

    Laurent vu ton tableau sur le UCEM: on descend et normalement , on doit remonter ! en ce moment, c’est plus dans les « descentes » et la compétition à Sotchi … qu’on se casse ou pas la figure :
    médaillés (bon dieu assuré) ou pas (foutu) : le tout , c’est de participer … (clin d’oeil)

    • Vial on 16 février 2014 at 13 h 09 min

    Merci pour la récapitulation et la clarté.
    -dépassant la compréhension intellectuelle « je crois savoir » et entrant dans la compréhension intuitive, directe, vibratoire: « je sais » .
    -la voie du cœur s’installe , s’ancre.
    Retour vers ce qui est: la vie.

    • erick on 16 avril 2014 at 21 h 06 min

    ton exposé me parait clair et adapté à la période , as tu fait d’autres videos sur le même thème?

    • Gouttdo on 18 mars 2015 at 21 h 03 min

    Cette vidéo me parle bien. Merci. 😀

Les commentaires sont désactivés.