«

»

31 – Lois Divines et Cosmiques Pour Installer le Nouveau Monde (2)

lois_divines_2Vous pouvez vous douter que l’on pourrait pondre une quantité importante de lois Divines et Cosmiques mais, en fait, il n’y en a pas tant que cela. Par contre, on peut les décliner en de multiples autres au point de donner le bourdon à tout marcheur débutant.

D’ailleurs c’est ce qui est fait par les vendeurs du temple qui, pour faire leur beurre, sont très innovants et imaginatifs quant au vocabulaire employé (celui qui sonne divin, mystérieux et envoutant) et aux descriptifs pharaonesques vous amenant à croire que vous aussi, vous pouvez devenir des dieux dans l’arène de ce bac à sable mazouté…

Donc, à contrario de l’article précédent où je vous ai donné l’essentiel, passons au crible d’autres lois qui, bien qu’elles soient vraies en soi, ne sont que des multiples de ce qui a été déjà énoncé.

La loi de l’Abondance
Elle n’est qu’une descendance de la loi d’attraction qui, elle-même, n’est qu’un sous-multiple de la loi de l’équilibre. Bref, l’abondance viendra à vous quand d’abord vous arrêterez de lui courir après. En effet, si vous lui courez après, c’est que justement vous êtes en manque et c’est là le véritable nœud du problème.

Oui mais Laurent, vous allez me dire…. Oui, un “oui mais…” significatif car il est la signature même du mental-égo. Ainsi quand vous vous surprenez à être dans cette attitude du “Oui mais…”, sachez que vous êtes en opposition malgré le oui qui se voudrait en accord avec ce qui vient d’être dit.

C’est une acceptation de façade, une acceptation diplomatique mais derrière, votre faux-égo essaie de tirer les ficelles selon ses voies… Vous savez tout comme moi que notre équilibriste intérieur (notre personnalité ou faux-égo) essaie de reprendre l’avantage, car il vient de recevoir un coup sur la tête ou qu’un pied de table vient de chambranler…

Il est donc fortement conseillé qu’à chaque fois que vous vous surprenez à être dans la mentalité du “oui mais…”, vous fassiez un pas de recul et vous vous placiez en tant qu’observateur. C’est à l’image du pot de fleur qui vient de s’écraser sur la scène de théâtre et que vous regardiez quelles sont toutes les petites mains qui vont sortir de derrière les rideaux pour nettoyer le tout.

C’est alors que vous découvrirez ceux qui sont dans l’ombre. Ils sont souvent habillés de noir comme les peurs… Vous pourrez alors les dénombrer (du moins une partie d’entre eux) pour ensuite les envoyer au Pôle Emploi prévu à cet effet. En effet, vous les prendrez un par un, discuterez avec eux et leur proposerez d’avoir un revenu gratos sans avoir à travailler. C’est classe, non ?

Et puis pour les récalcitrants, les acharnés du boulot, faites en sorte qu’ils n’aient rien à faire pendant suffisamment longtemps, et croyez-moi qu’ils seront heureux d’avoir un peu de mouvement en faisant le glandu dans la salle d’attente de Pôle Emploi…

La loi du Dharma
Comme vous le savez, je ne suis pas personnellement très preneur des mots étrangers que je ne comprends pas. Bref, cette loi n’est que tout simplement dire “Vis ton icité”. Voyez, ce n’est pas compliqué mais c’est sûr que ça fait vendre parce que c’est relié à des types version bouddhiste, le crâne rasé et à poil sous un espèce de drap rouge ou orange replié d’une certaine façon.

Bref, dit autrement, l’herbe est toujours plus verte ailleurs, alors dites-moi franchement : pensez-vous que votre Esprit Directeur soit si con pour vous avoir fait renaître ailleurs que là-bas ? S’ils avaient vraiment toute la vérité, aucune autre race ne devrait plus exister sur Terre…

La loi de la permanence et de l’impermanence
Comme vous voyez, je vais rester un peu sur le filon de l’Extrême Orient où nombre d’entre nous avons mis les pieds en cette vie parce que nous pensions que là-bas, c’était forcément mieux que chez nous. C’est vrai qu’un changement de culture ça aide énormément, surtout lorsque l’on revient chez nous.

C’est alors que l’on voit combien, nous aussi, nous étions aveugles à des vérités criardes. Ça fait donc du bien d’aller voir ailleurs, mais cela ne veut pas dire qu’il faille en devenir un adepte, car si nous nous sommes incarnés ici en ces terres occidentales, c’est parce qu’il y avait une raison et une seule : c’était là et pas ailleurs !

Bref, revenons à cette loi si résonnante, car parler d’impermanence ça demande déjà d’avoir un brin d’éducation spirituelle, n’est-ce pas ? Je sais que si j’avais dit ça à ma mère (ou à mon père), bien qu’ayant été marié pendant 14 ans avec une demoiselle aux yeux bridées (et bien de là-bas), ils m’auraient quand même regardé de travers car n’y comprenant absolument rien.

Enfin cette loi si belle à entendre ne dit ni plus ni moins que tout bouge et que de toute façon, tu ne pourras absolument rien changer du mouvement des planètes… Il est donc illusoire de vouloir revivre un truc du passé en l’espérant dans le futur car il n’existe qu’une seule loi qui est celle de l’icité, celle d’être dans ton instant présent et rien d’autre.

Alors, quand on voit des couples qui veulent recoller les morceaux (quitte à refaire un gosse au passage), on comprend que la notion de changement leur est assez lointaine. On peut dire la même chose pour un individu actuel qui se dit qu’il faut qu’il retrouve un boulot pour reprendre une vie normale. C’est une bonne vision 3D, très logique et béton… Cependant, c’est loin de l’écoute du cœur et de la petite voix.

On en conclut donc dans la joie et la bonne humeur que la loi de l’impermanence a encore de nombreux clients à démarcher.

La loi du détachement
Toujours dans la veine extrême orientale, la loi du détachement, c’est-à-dire de ce retrait du monde en quelque sorte, est comprise par l’occidental comme un abandon pur et simple de ses responsabilités. Là encore c’est une super vision 3D répondant à l’appel intérieur qui dit “t’en n’as pas marre de bosser ?”.

Comme vous le voyez et que vous le verrez en passant en 5D dans le Nouveau Monde, que la loi du détachement n’est en sorte qu’un lâcher prise sur ce qui nous semble être important. Mais important pour qui ? Important pour votre faux-égo, votre personnalité ou important pour votre cœur ?

Là encore, si c’était vraiment important pour votre cœur, alors posez-vous la question : est-ce mon coeur-égo qui cause ou mon cœur tout court ? En effet, quand on est dans la loi de l’UN-ité, vous vous rendez compte que tout est fluidité et que, de ce fait, tout vous est apporté au moment juste, à l’endroit juste et avec les justes personnes. Alors pourquoi vouloir retenir, sinon par peur de perdre quelque chose ?

La fameuse loi du détachement n’est en fait que savoir prendre de la hauteur afin de devenir l’observateur de votre propre personnage. Cela n’exclut en rien vos responsabilités mais vous fait prendre un autre angle de vision, permettant de prendre la route la plus simple et surtout celle du moindre effort.

La loi du moindre effort
Cette loi n’est qu’un sous-multiple de celle de la loi de l’Esprit combinée à celle de l’équilibre. Elle est aussi en liaison avec la loi de la dualité. Bref, interprétée par un occidental cela donne : « Plus je tire au flanc et mieux je me porterai ». En un certain sens ce n’est pas faux, puisque le monde de 3D falsifié vous pousse justement à toujours faire dans le faire afin que, justement, vous n’ayez plus assez de temps pour prendre du recul.

Normalement, les vacances et les WE devraient être des périodes d’introspection, mais généralement ça dévie rapidement vers tous les trucs à faire, que nous aimerions faire, que nous voulons faire afin de combler des attentes, des besoins personnels ou tout simplement répondre à des besoins d’autrui que nous pensons obligatoires forcément, sinon on le ferait pas !

La loi du moindre effort n’est donc pas autre chose que dire que si tu prenais du recul, tu gagnerais du temps et tu t’éviterais bien des emmerdes. En effet, qui n’a pas remarqué que des trucs importants et urgents, dans 90% des cas, se révèlent inutiles ? Mais c’est qui, qui charge la mule comme ça ? Je vous laisse trouver la solution tout seul, n’est-ce pas…

La loi de la réincarnation
Théorie « fumeuse » introduite au XXème siècle dans la culture occidentale, la réincarnation n’est plus aujourd’hui un sujet de discorde. Certes, il y aura toujours quelques Gaulois barricadés en Normandie (le fameux village des irréductibles), mais globalement l’expression « Dans une autre incarnation » est passée dans les mœurs. Cela a du bon mais aussi pas mal de moins bon. Laissez-moi vous expliquer.

En 3D, toujours dans la pensée linéaire et le temps linéaire, l’humain s’emprisonne dans la seule et unique dimension qu’il connait. Il essaie donc d’enfiler ses vies antérieures comme des perles sur un collier. Il n’y a qu’un seul fil et au fil de ses expériences « spirituelles » et méditations, il va tenter d’accrocher tout ça à la queue-leu-leu. Logique, non ?

Cependant, c’est un frein majeur à sa propre évolution, puisqu’à partir du moment où on lui dit que toutes ses réincarnations se jouent en même temps et que même ses rôles futurs (ses prochaines réincarnations à venir) se jouent elles-aussi en ce moment.

Il en vient donc à avoir une surdité énorme car son petit cerveau (ça il le reconnait qu’il est petit et qu’il ne peut pas tout comprendre) s’évertue quand même à dire qu’il est dans la vérité et que l’autre est forcément quelqu’un qui n’a pas tout compris. Bon, on sait tous qui est derrière cette arrogance, n’est-ce pas ?

Mais cela n’empêche que l’on a du mal à gober qu’une incarnation future est en train de modifier notre incarnation présente afin justement de modifier un futur catastrophique… Ainsi, si on dit que l’Atlantide est un futur passé qui essaie de se réactualiser afin justement de ne pas finir au fond des eaux., ça devient assez comique, et pourtant c’est une réalité. Une réalité multidimensionnelle avec laquelle il va falloir faire pour aller en 5D dans le Nouveau Monde…

Alors, on en fait quoi de la loi de réincarnation ? On est en droit de se poser la question d’abord et secundo, vous pouvez imaginer quand on voit des marcheurs fouiner à fond dans leurs mémoires pour retrouver leurs vies antérieures, et surtout de trouver l’excuse géniale pour dire que c’est à cause de « telle vie antérieure » qu’aujourd’hui il en est bloqué dans son ascension personnelle.

Il existe 1 milliard d’individus enturbannés sur cette planète qui depuis des générations et des générations prennent pour excuse leurs vies antérieures pour accepter leur vie d’aujourd’hui. Ça s’appelle les « castes » et c’est en Inde. Il n’est donc pas nécessaire que l’on fasse comme eux puisqu’ils en font l’expérience depuis si longtemps. Alors, gagnons-en !

Ainsi, quant à prendre toutes les lois qu’ils ont dans leurs écrits religieux, vous comprendrez qu’il faut y aller avec des pincettes et avec beaucoup de discernement sinon, là encore, on aurait donc dû tous s’incarner là-bas et pas ailleurs….

La loi du Karma ou de la cause à effet
Point besoin d’être sorti majeur de sa promotion pour comprendre qu’elle n’est qu’une conséquence de la loi précédente. Il est donc normal que lors du processus de l’expérimentation dans la dualité, il soit noté quelque part tous les trucs que l’on n’a pas compris et donc transcendé.

Ainsi une expérience ayant été un peu arrêtée sur son chemin (par non fluidité) se verra cristallisée quelque part, c’est normal. Et puis un jour, il faudra forcément revenir pour décristalliser la chose et la rendre à l’Univers. En effet, toute cristallisation amène un dysfonctionnement dans la loi de l’équilibre, à l’image des gens qui accumulent l’argent sous le matelas.

A la longue, il n’y aura plus assez de monnaie pour payer le boulanger. C’est alors qu’il faut refabriquer de l’argent monnaie qui, inéluctablement, pour une même valeur se verra diminuer l’ensemble. Dit autrement, si tu découvres 3 liasses de billets de 500 francs dans le matelas de ta mère défunte, ça ne vaut plus un clou à part pour des collectionneurs, et encore !!!

Il en est donc de même au niveau galactique. La quantité d’énergie est fixe et donc toute cristallisation amène inéluctablement un moindre mouvement dans l’éther. L’abondance n’est pas l’accumulation à outrance mais faire en sorte que le même billet de 50 euros change de mains le plus souvent possible.

Rappelez-vous l’histoire du client de l’hôtel-restaurant qui par son paiement va faire que chaque corps de métier va pouvoir solder les comptes entre eux pour ensuite repartir avec le billet qu’il avait donné au départ. Il n’y a eu qu’un seul billet de 50 euros et pourtant 1.000 euros ont été « payés » et ont disparu des dettes.

Bref, pour en revenir aux lois du karma, dites-vous bien que c’est en quelque sorte une embrouille mentale faite pour la 3D4D. C’est la raison pour laquelle en 5D, dans le Nouveau Monde, le karma n’existera plus parce que justement nous jouerons sur nos multidimensionnalités, tout comme le client de l’hôtel qui se règle lui-même.

Donc cette loi du karma est une sous-loi pour la 3D4D et elle n’est pas du tout une loi dans les autres dimensions. Bref, je pourrais vous sortir encore nombre de lois inventées par les marchands du temple, alors ne vous prenez pas la tête et suivez tout simplement votre cœur, et donc votre petite voix.

Et hop, on revient à la petite voix et au problème de nombre d’entre vous. En effet, beaucoup sont convaincus de ne pas l’entendre et c’est normal, car comment voulez-vous entendre le chant d’un moineau quand vous avez les écouteurs du mental-égo à fond sur les oreilles !!!

Commencez donc à ne plus réfléchir, car vous ne faites que refléter ce que le faux-égo vous met sous le nez et dans le bocal. L’effet attraction-résonance y est maximal, alors coupez le son en recherchant d’abord le silence et en arrêtant de courir à droite et à gauche pour des broutilles que votre faux-égo vous pend comme des carottes sous le nez.

Posez votre cul, allongez-vous et envoyez balader tout le reste, car comme on dit, le monde continuera quand même de tourner sans vous, alors décontractez-vous et laissez faire la Lumière. On en reçoit des paquets en ce moment et elle sait ce qu’elle a à faire. Faites confiance en vous faisant confiance, et vous verrez ce que veut dire le mot vacuité.

Ce n’est pas faire le vide avec le mental (tous les moines bouddhistes s’y cassent le nez ou y arrivent au petit bonheur la chance) car vous ne pourrez arrêter vos pensées tant que vous serez dans un monde de dualité en 3D4D. C’est seulement en allant visiter d’autres dimensions que vous découvrirez alors cet état d’êtreté, cet état de détachement, cet état d’absolu, cet état d’unité, car vous aurez tout simplement eu l’intention de poser votre cul et de laisser faire (c’est-à-dire que votre mental-égo ne soit plus aux commandes).

Laurent DUREAU

17 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Teol

    Elle a été ajoutée comme ingrédient superbement corsé dans les règles du Jeu, c’est La PEUR quant même. Elle est là pour permettre de relever les défis de la vie ; elle crée des effets permettant la mémorisation des expériences dans nos différents corps.
    Aussi, les effets de la Peur engendrent les stratégies de survie (raisons d’être) via une multitude de concepts dans la vie en 3D.
    C’est en observant ma Peur avec les énergie actuelles de la 4D et plus que je la vois comme cela, une Belle Créature qui mérite reconnaissance et amour et comme Compagnonne de route.

  2. Sophie Marie

    Deepak Chpora a fait un best seller mondial d’une série de ces lois:

    http://www.meditationfrance.com/meditation/chopra/

    1. Michel

      Hello Sophie Marie !! Je suis intrigué par l’énergie qui est rayonnée par la seule ligne que tu as écrite .C’est la deuxième fois.C’est très costaud….et je suis hors sujet…………..Cordialement.

      1. Sophie Marie

        Salut Michel,

        ???…je ne sais pas, tu es du coté « reception »…tu peux me contacter par mail si tu veux pour échanger plus: sophie.sert@gmail.com
        J’habite dans le gard et toi?
        Love, love xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

  3. Béa

    La vie est abondance.Nous sommes vie donc…nous sommes abondance !!
    Or,dans le système de pensée 3D,nous fonctionnons sur la base du manque,de l’incomplétude,du faire et de l’avoir…nous nions notre entièreté originelle et cherchons, par mille tentatives désespérées, à puiser à l’extérieur de quoi combler un vide intérieur, illusoire certes mais savamment entretenu par le mental égo.
    Cette quête effrénée ne peut offrir que de futiles et brèves satisfactions qui, inlassablement, nous replongent dans la désillusion et la frustration puis nous poussent à chercher encore et encore ces « plus »,ces « mieux »,ces « ailleurs »…jusqu’à ce que nous réalisions que la Source d’abondance n’est pas dans la recherche extérieure, ni dans la frénésie,ni dans le refus,la révolte ou la fuite.Elle est incontestablement dans l’attention portée en nos centres,dans la découverte de nos natures déjà pleines et entières,dans la paix de l’instant,dans le silence imperturbable au-delà des interférences bruyantes du mental-égo.
    Là,plus de sensation de manque,plus d’épuisantes recherches,plus de peurs de perdre ou de manquer.
    Là,tout est perçu comme étant effectivement La Totalité en mouvement,sans rupture ni exception,sans besoin ni absence,sans nécessité de prendre,faire ou avoir mais simplement dans l’accueil inconditionnel de ce qui est un présent parfaitement agencé par une instance supérieure et indéniablement aimante.
    Là,la vie apparaît selon une inépuisable diversité que nous ne nous autorisons plus à juger ,à sélectionner ou à craindre.
    Ce flot permanent, en perpétuel mouvement, n’est alors plus stoppé ou limité par la prétention de l’égo qui voudrait prendre,maîtriser,limiter ou falsifier.
    Par la seule reconnaissance de notre nature véritable nous acceptons,naturellement,simplement, et sans aucune exception, que la vie imprime,en nous traversant, ses multiples expressions.Nous permettons que son puissant et lumineux courant éclaire nos ombres et panse nos plaies en une succession ininterrompue de manifestations qui recréent harmonieusement l’unité sans plus aucun temps mort.
    Là,il n’y a rien à retenir,rien à quoi s’accrocher,rien à privilégier ou maudire…simplement être le réceptacle fidèle et neutre de ce courant vital et abondant qui anime la Création.
    Là,les polarités qui s’affrontaient se fondent en complémentarités,jouant du contraste joyeux que leur union engendre, révélant dans cette unisson retrouvée la magnificence que l’illusion de peur et de manque nous cachaient.
    Là,le cœur est au commande et la guidance se pare de mille synchronicités qui parsèment joyeusement notre existence de surprenants et indicibles miracles.
    Là,simplement parce que l’attention ne s’égare plus dans l’illusion d’un combat à mener,d’une obligation de faire,d’une nécessité d’avoir,d’un impérieux besoin de chercher,là, le Tout s’écoule dans la douce et joyeuse légèreté d’Etre seulement qui nous sommes vraiment ,des Êtres libres d’un hier qui n’est plus et d’un lendemain qui n’est pas,de divins Humains dans le juste,humble et noble accueil,dans la pleine gratitude de notre conscience éveillée à l’ultime et parfaite réalité de l’instant éternel.
    Etre La Vérité incarnée, simple,logique,de bon sens et si incontestable que l’on ne peut que sourire de n’avoir pas vu,de n’avoir pas su que le bonheur de vivre est juste de revenir à cet essentiel !

    1. mumu

      Merci Béa pour ton commentaire. C’est tout à fait ça ….

    2. Raymonde

      Merci Béa pour la qualité de tes commentaires. C’est avec grande joie que je les reçois en mon cœur.

  4. Alain

    Oui, MAIS = NON !

  5. Agnès

    Merci 😉

    1. mickael

      le 8 mai… 😛

  6. Jean-Lucas

    Voilà un article plaisant, très plaisant, et tu remets bien les choses à leur juste place.

    Merci pour tes enseignements, j’y trouve mon bonheur 😀

  7. Raymonde

    Merci Laurent :smile:

  8. elefanaplume

    Une autre définition du Surf …J’ai adoré la parabole de la patate!
    Merci pour ton travail de transmission ton humour et ta légèreté.
    Agapé
    cool:

  9. Flo

    Bonjour Laurent
    « D’ailleurs c’est ce qui est fait par les vendeurs du temple qui, pour faire leur beurre, sont très innovants et imaginatifs quant au vocabulaire employé (celui qui sonne divin, mystérieux et envoutant) et aux descriptifs pharaonesques vous amenant à croire que vous aussi, vous pouvez devenir des dieux dans l’arène de ce bac à sable mazouté »
    Tout a fait Laurent !!!!

    Il suffit d’avoir une bonne littérature, et internet pour écrire tes dernier délires, il suffit de chercher un peu, ce n’est que du copier colle ( Icke, Hill, les lois du succès, , comment devenir riche, les secret de l’attraction et j’en passe……..) rien de nouveau, désolée.
    Au revoir Laurent

    1. Jean Rwabuhungu

      😉 😐 :smile:

    2. denise

      comment se fait-il que tu aies encore besoin de le lire et de commenter ?

    3. Marie-Miel

      ADIEU

Les commentaires sont désactivés.

«

»