«

»

42 – Qui dit Marcheur implique Marche et Marches (2)

Marcheur_02La dernière fois nous avons vu qu’il existe de plus en plus de marcheurs sur la Voie bien que tout le monde semble savoir marcher. En fait, il y a ceux qui marchent d’une manière tellement automatisée (physiquement, mentalement et socialement) qu’ils ne prennent même pas conscience qu’ils roulent pour les institutions et ceux qui sont derrière…

Bref, de plus en plus de personnes semblent prendre conscience que ça suffit et qu’ils leur faut prendre leur “contrat de vie” en main plutôt que de se laisser mener par le bout du nez. Le problème c’est que même les issues possibles sont elles-mêmes des voies planifiées par ceux qui tirent les ficelles.

En gros, tu penses avoir trouvé une sortie (comme sur l’autoroute) mais, en fait, tu es quand même sur une route goudronnée avec des poteaux indicateurs qui te donnent plusieurs choix. Mais ceux-ci restent des choix programmés puisque entretenus consciemment (et avec vos sous) par les institutions sinon elles seraient laissées à l’abandon et la Nature reprendrai alors ses droits…

Alors autant la marche dans la tête du marcheur sur la voie “spirituelle” semble être un bon début, elle reste cependant souvent cantonnée à l’approvisionnement du cerveau afin de nourrir un mental-égo qui apprécie qu’on lui donne de l’info afin justement de mieux vous emprisonner puisque son objectif est le contrôle de tout ce qui touche à ce que l’égo veut.

Dit autrement, l’occidental a de graver dans la tête qu’il lui faut apprendre, savoir et ingurgiter beaucoup d’informations pour justement se sortir de la mouise dans laquelle il baigne depuis trop longtemps. Alors, assidument, il fouine, cherche et trouve tout ce que justement les mauvais garçons veulent bien qu’il trouve…

Ainsi s’il trouve des œufs, de l’huile, du vinaigre et du poivre, il y a de fortes chances qu’il essaiera de faire de la mayonnaise et s’il manque le vinaigre alors il se rabattra sur des œufs sur le plat ou brouillés… Bref, il restera cantonné aux recettes de cuisine qui socialement sont admissibles et normales.

Or, ce qu’il ne sait pas c’est que son corps physique fait partie de l’équation pour le chemin spirituel. En effet, comment vous sentez-vous sur le chemin spirituel quand justement votre corps physique est à la ramasse ou qu’il est perclu de symptômes qui troublent votre sérénité mentale ?

Voilà en quoi un marcheur sur la Voie sera forcément quelqu’un qui sera obligé de redécouvrir que sans un corps physique en état minimal de fonctionnement, il est vain d’espérer atteindre des grandes hauteurs vibratoires. Ben oui, marcher demande donc à minima de pouvoir cavaler.

Je comprends que ceux qui sont dans des conditions physiques très dégradées vont avoir un pincement de cœur mais qu’à cela ne tienne car il existe d’autres alternatives mais elles seront plus difficiles à mettre en œuvre car justement la marche est bien l’une des choses la plus naturelle qui soit pour un bipède, sinon il ne serait pas un bipède !

Je vous propose donc de découvrir ce qui se cache derrière le simple fait de marcher. Vous verrez que c’est beaucoup plus que d’aller d’un point A à un point B ou pour faire de l’exercice physique. Ça c’est la justification 3D et ça reste purement 3D. Donc, si vous désirez aller voir du côté de la 4D voire de la 5D, il va falloir compléter votre point de vue sous peine de passer à côté d’un exercice essentiel.

Marcheur_01

Télécharger la vidéo (fichier mp4 – clic droit pour télécharger) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 30 mn

Bien j’espère qu’avec cette vidéo, vous avez pu découvrir que derrière un mouvement totalement automatisé, il se cache des trésors de bienfaits. A cela, il faut rajouter que la façon dont vous le faite influencera fortement les résultats puisque si d’un côté vous broyez du noir en marchant (chose qui est la normalité), vous ne faites que vous enterrer encore plus fort.

Comprenez qu’à chaque fois que vous aller vous servir de vos jambes pour vous déplacer, vous mettez en œuvre un processus de nettoyage ou d’encrassage. C’est selon ce que vous avez en conscience ou non. Alors maintenant que vous savez, qu’allez-vous faire ? Rester dans votre fauteuil à vous goinfrer d’internet en pensant que ça suffira pour atteindre la 5D ou régulièrement mettre le nez dehors afin justement d’intégrer physiquement ce que vous désirez faire entrer ?

Marcher en paix, en totale décontraction, en mode conscient et en mode réception des énergies bienfaisantes environnantes, est un exercice simple, facile et à la portée de tout le monde. Une marche faite en pleine conscience vaut largement autant (sinon plus) que des tas de méditations mentales qui assis vous font mariner dans votre propre “caca”.

L’occidental a développer le moteur du Ciel à l’extrême (l’intellect, le cerveau, le mental) au détriment du moteur de la Terre. Certes, il y a les sportifs mais, à bien y regarder, ils ne font que vouloir tirer sur la corde afin justement de répondre à des critères de compétition et donc un mental-égo qui est aux commandes.

Où est l’exercice fait en total apaisement ? Dit autrement comment voulez-vous être en paix quand vous n’arrêtez pas de brasser les basses vibrations dans votre tête et qu’inconsciemment vous emmagasiner cela dans votre corps d’une manière totalement inconsciente (y compris pour les sportifs) ?

Atteindre la 5D (le moteur du Ciel) c’est forcément être obligé de rééquilibrer le moteur de la Terre soit le corps physique et le corps énergétique. En effet, à quoi sert de recevoir un soin énergétique pour que dès que vous vous releviez, vous recommenciez à faire rentrer vos problèmes mentaux dans la matière de vos corps physiques et subtils ?

Comprenez que le moindre mouvement de déplacement du corps entraine un brassage énergétique mais aussi un brassage sur tous vos autres corps subtils. Alors comment voulez-vous prendre conscience de votre corps de manifestation au complet (de la 1D à la 12D et donc devenir Christ) si déjà vous négligez la 1D et la 2D ?

Laurent DUREAU

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Gino Robert

    Salutations à vous tous
    Laurent, y a t’ il une différence notoire dans une promenade en forêt à marcher pied nu ( malgré les cailloux) à marcher en basket ou sandale légère ?
    Maintenant j’ai de plus plus conscience qu’il nous faut être en conscience et pas seulement dans la promenade. A ce sujet je joint ce lien vidéo qui résume assez bien tes écrits. http://www.youtube.com/watch?v=alcav1Ox9bg#t=5598
    Mon activité pro est la distribution des prospectus donc je marche beaucoup et c’est plus assimilable à un parcours sportif en ville plutôt qu’un nettoyage campagnard. Ce qui explique certainement pourquoi quand je commence ma journée ( marche) je suis « zen » et que au fil du temps « encombré en esprit », dans le sens stress, négativité.

    1. Laurent

      Marcher pieds nus est préférable à avoir des chaussures pour des raisons de circulation d’énergie. Alors quand on ne peut marcher pieds nus dans la forêt, il est bien de le faire sur la plage car d’abord c’est cristallin et qu’en plus c’est mouillé. Bref, si l’homme a inventé la chaussure c’est parce que justement il y a des endroits plutôt dangereux. Et si tu as une pelouse ou un champ assez « sécurisé », il est vrai que la rosée du matin est un délice… 😀

  2. Coton La Brodeuse

    Fabuleux; Quelle révélation 💡 ➡ 😆

    Marchons; Marchons…
    3D; 4D… ???
    Choisissons
    Valsons; Valsons…
    Dansons Le Son de La Vie!!!

  3. Agnès

    Merci Laurent !
    de nous partager ses petits secrets !
    c’ est bien là ou je puise mes forces !
    …… j’ aime ce mouvement qui va vers ……. ……. 😉

  4. Nina

    Aller tous un pas devant l’autre… Marchons et avançons chacun à notre rythme, la Vie est
    mouvement… Bises à tous

  5. bennett

    Bonjour Laurent,
    je comprends maintenant pourquoi ma promenade journalière est l’activité la plus importante de toute ma journée !!!
    Et lorsque je rentre de ballade, mon corps physique me dit qu’il est fatigué, mais ma tête me dit « encore » !!!
    Et suite au décès de mon compagnon il y a 13 ans, c’est ce qui m’a aidé à aller mieux,
    et je dis toujours autour de moi que si on a un problème quelconque, il n’y a rien de mieux que la promenade dans la nature pour se guérir……
    Merci pour ces explications
    J’ai remarqué que depuis environ 3 ou 4 ans je marche en levant le nez au ciel. Même dans la journée, dès que je mets le nez dehors, je regarde le ciel, tout le temps, même la nuit !!

Les commentaires sont désactivés.

«

»