«

»

55 – Chakra, Kundalini & Véhicules de Lumière

Chakra_42Toujours dans la foulée sur les chakras, nous allons aborder aujourd’hui la relation directe qu’il y a entre vos chakras, le déploiement des Véhicules de Lumière et la maîtrise parfaite des 4 types de Kundalini. Hé oui, le mot Kundalini n’est en fait que le regroupement général de 4 fonctionnements distincts.

C’est à l’image de l’ordre que l’on donne à un chauffeur : démarre ! Il y a donc bien la fonction de démarrage (clé de contact et démarreur) mais cela implique après de rouler, et pour cela on commencera à desserrer le frein à main (organe de freinage), de mettre les clignotants (organe de signalisation), d’enclencher la 1ère et d’embrayer (organe de transmission) pour finalement commencer à conduire…

Donc, derrière le mot Kundalini il se cache en fait de nombreuses chose à faire avant de pouvoir “conduire”. La maîtrise de la Kundalini est donc la maitrise du “démarrage”. Voyez que l’on est un peu (même beaucoup) éloigné de la conception bisounours de la Kundalini (et donc de la recherche effrénée d’avoir un partenaire idéal avec qui on va essayer de tourner la clé de contact).

Démarrer son Véhicule de Lumière en passant par un élément extérieur est la vision 3D4D équivalent au temps du commencement de l’automobile où le démarreur n’existait pas encore. En effet, il fallait introduire une manivelle dans un endroit spécifique, situé dans l’axe d’un capot aussi beau que possible, et ensuite y aller de bon cœur en espérant que ça allait démarrer du 1er coup.

Mais en fait, on savait que plusieurs tentatives étaient nécessaires car y arriver du 1er coup était du bol, tout simplement. Il fallait donc trouver un chauffeur qui ait du bras et sachant donner de vigoureux coups de bras… Il est évident que si le moteur n’était pas bien réglé ou n’avait pas servi depuis longtemps, le pauvre gars allait se prendre une suée, et probablement se faire traiter d’incapable quand le moteur après quelques sursauts noirâtres restait à l’arrêt.

On appris donc, à force de littérature à ce sujet, qu’il fallait quand même faire des préliminaires afin de chauffer le moteur pour avoir plus de chance de succès au démarrage. Un bon moteur, bien réglé et à température, était rare car la mode consistait plutôt à briquer la carrosserie. Certes, la voiture était belle, voire lumineuse mais cela n’avait rien à voir avec le moteur…

Il y eut donc, là aussi, une croyance de bon sens disant que si la carrosserie est super lustrée, alors le moteur est dégraissé, nickel-chrome et qu’il va se mettre à ronronner dès les premiers essais. C’est ainsi que beaucoup de mâles dépensèrent des fortunes pour acquérir (via des contrats de mariage) des super bolides, mais la réalité fut tout autre, n’est-ce pas ?

Il en va de même pour tout individu. Il y en a qui se pensent être des “grands Maîtres” car causant de chakra, de spiritualité et d’envol dans les dimensions, mais au final ils sont de très mauvais coup parce que justement ils attirent à eux des personnages identiques. C’est ainsi que certains gurus se retrouvent avec des flopées de demoiselles et ça ne décolle pas du parking… (à part le mouvement sur la banquette arrière, le moteur ne tourne toujours pas et les deux sont toujours en mode “espoir”).

Je sais que cela vous fait sourire, et pourtant c’est le monde qui est encore en cours à ce jour. Tu regardes la carrosserie. Tu espères démarrer le moteur, et au final personne n’est sur la route en train de rouler… Vous allez me dire que c’est normal, puisqu’en plus la majorité ne savent même pas qu’ils sont une voiture et qu’il y a une direction à prendre.

Le mode “parking” est donc leur seule et unique réalité, la vraie, la vraie de vraie. Ils ne voient donc pas l’importance des autres pièces de la voiture, alors ils se débarrassent du moteur, des rétroviseurs, des clignotants mais conservent quand même l’autoradio (le mental-égo), car bricoler sur fond de musique c’est mieux que dans le silence qui trahit le couinement de la banquette de moins en moins utilisée…

Bon, c’était une petite aparté poétique pour vous faire comprendre qu’une chenille n’a rarement conscience de ce qu’elle est véritablement. Elle pense savoir qui elle est en regardant son corps, et elle n’a absolument aucune idée qu’un jour des ailes en sortiront et qu’elle expérimentera des états d’apesanteur absolument en opposition à la gravité de sa vie et de son karma…

Voyons donc quels sont les boutons qu’il y a dans la bagnole appelée corps physique. Et découvrons à qui sert une clé de contact et quelles sont les différentes positions successives qui vont avoir des actions précises quand elles sont faites dans l’ordre. Parlons donc de chakra, de Kundalini et de véhicule de Lumière…

chakra_42

Télécharger la vidéo (clic droit « enregistrer sous » fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 34 mn

Bien, après tout cela je n’ai pas grand chose à rajouter sinon que j’espère que vous avez compris que la fameuse Kundalini des “new-Age” n’est que la tentative illusoire de croire que si un voyant s’allume, on est arrivé au nirvana. Comprenez combien cette vision est petite, ridicule parce que justement amputé de sa véritable signification.

Les involuants créateurs du “New-Age” ont commencé tôt, n’est-ce pas, puisqu’il a fallu quand même trafiquer les écrits hindous un tout petit peu et qu’ensuite cela soit traduit en des termes suffisamment hollywoodiens afin que le marcheur potentiel prenne une vessie pour une lanterne. Bref, vous connaissez tout ça et les ravages du mythe de la Kundalini.

Je suis sûr que maintenant vous aurez le recul nécessaire et le sourire malicieux quand un(e) “spiritualiste” de haut vol vous parlera qu’il ou elle a eu une montée de Kundalini. Vous mesurerez alors la taille de son faux-égo, et surtout l’envie de rabattre du partenaire sur la banquette arrière…

Laurent DUREAU

8 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Christine.Gilles

    formidable Merci Laurent

  2. Agnès

    Wouaou ! ! !
    Merci …. merci
    excellent !
    j’ ai bien ri aussi …..Bon courage à Nous 😆

  3. Isabelle

    bonjour Laurent,
    merci beaucoup pour ces transmissions,
    tu parles de « pouvoirs », et moi je ne sais justement pas comment m’en servir (psychokynèse), quoi en faire d’intelligent à part m’amuser comme une gamine en les mettant en œuvre…d’où mon envie d’avoir un guide, et tu parles justement d’avoir un guide de l’Un-visible…
    Tu devines la question qui me brûle les lèvres: y a-t-il quelque chose à faire pour bénéficier d’une telle guidance?
    Merci.

    1. Laurent

      Oui, suit les exercices de GUYZ (sur le blog Êtres de la Nature) et cela viendra à toi comme le printemps après l’hiver. 😎

      1. Isabelle

        Merci Laurent,
        je suis accro au dernier exercice de GUYS comme par hasard…
        et comme par hasard je fais des progrès dans mes expérimentations aussi (mobile que j’arrive à faire bouger alors qu’il est sous un verre, je n’y arrivais pas la semaine dernière…)
        Vivement que le printemps se manifeste ! 😛

  4. gascon

    Waou !!!!! je ri encore laurent, de plus tu es un humoriste née bravo pour ton frant parler,cure de rire pour tous merci ca fait du bien bise adrien 😀

  5. denise

    merci génial pour les infos inédites et tellement cohérentes et la manière de les transmettre

  6. Pierr'UN

    Merci Génius Laurentus,
    Entièrement d’accord avec toi (les voyants allumés sont balises indiquant chemin) et, c’est beaucoup plus simple pour nous de comprendre
    les choses lorsqu’on suit tes explications

Les commentaires sont désactivés.

«

»