74 – Préliminaire avant l’Envol au Résultat Incertain

envolJe trouve cela marrant de voir que dès que je veux aborder la notion du temps, justement le temps joue avec moi. Je reviens donc vers vous afin de vous expliquer où j’en suis dans ce délire spécifique car je crois avoir mis la main sur un concept clé qui rompt carrément avec une croyance qui date déjà d’un siècle !

En effet, un certain Einstein, de par une certaine formulation de la relativité, a entrainé la meute scientifique dans une impasse conceptuelle car trop spécifique à la vision matérialiste de notre dimension actuelle, c’est-à-dire la 3D4D. C’est ainsi qu’avec la répétition, une croyance concernant le continuum Espace-Temps est née avec son incontournable impossibilité d’aller plus vite que la vitesse de la lumière…

Ceci a très bien fonctionné parce que tout le monde (du moins les plus mordus) rêve ou a rêvé de la machine à voyager dans le temps. Des théories encore plus scientifiques que les autres ont été élaborées afin de corroborer la théorie de la relativité qui est la fondation même de tout ce merdier conceptuel.

Autant les mathématiciens s’en sont donnés à cœur joie, autant les physiciens et astro-physiciens ont voulu le démontrer. Il faut dire que c’est resté dans des milieux peu accessibles au commun des mortels qui, malgré tout, ont pu quand même en voir quelques bribes dans des films Hollywoodiens. En gros, on leur a bourré le mou afin qu’ils continuent indirectement à payer les lourdes dépenses en matériel des scientifiques via les impôts…

C’est ainsi que le monde de l’involution fonctionne. On émet une thèse et progressivement on la transforme en un diktat où tout opposant se verra rayé de la carte par de multiples méthodes propres à l’ombre. C’est ainsi que lorsque Einstein vers la fin de sa vie remit en cause sa théorie en disant qu’il n’avait pas intégré tous les paramètres, on lui a fait comprendre que s’il voulait garder ses subventions, il était mieux qu’il ferme son clapet.

Même le grand gourou du “temps” encore vivant de nos jours, monsieur Stephen Hawkings s’est lui-même excusé auprès de la communauté scientifique en disant que finalement tout ce qu’il avait élaboré toute sa vie durant était basé sur une supposition fausse… Dit autrement, il a ouvertement exprimé qu’il avait été à côté de la plaque pendant toute sa vie…

Alors comment se fait-il que les maitres incontestés du “Temps” tournent leur veste à la fin de leur vie ? La raison en est bien simple. Au départ, ils se sont basés sur des théories qu’ils prenaient pour du béton jusqu’au jour où ils découvrirent que ce n’étaient que des suppositions et rien de plus.

Dit autrement, ils ont découvert que lorsque l’on prend pour argent comptant une supposition et qu’on l’érige en dogme, on met obligatoirement en marche la route de l’illusion. C’est vrai que lorsque l’on voit des galaxies se déplacer des milliers de fois plus vite que la lumière, on peut honnêtement remettre en cause que l’on ne peut pas la dépasser.

Il en est de même pour le fameux Big Bang qui aujourd’hui devient caduque. Oui, La Création que nous connaissons n’est jamais née ! Hé oui, là encore notre notion du temps nous joue des tours et ce n’est pas fini, car justement le fait que nous passions en 4D (nous sommes en l’An 3, je vous le rappelle) va faire en sorte que les illusions matérialistes vont s’évanouir les unes après les autres.

Cette période de transition qu’est la 4D va d’une certaine façon remettre les pendules à l’heure afin justement que nous abordions la 5D avec des notions (des illusions) tout à fait différentes. C’est, entre autres, la raison pour laquelle le quantique remplace le cantique mais, finalement, assez vite on se rend compte que tout le monde parle de quantique comme un cantique.

En gros, rien n’a changé dans le mode de fonctionnement du petit cerveau humain qui s’agrippe comme il peut dans les sables mouvants des théories scientifiques. On passe d’une illusion à l’autre avec pour unique preuve la capacité de l’écrire via des équations mathématiques. Alors si vous n’êtes pas un matheux, forcément vous êtes rangé dans la catégorie de ceux qui n’accèderont jamais à l’ultime vérité.

Or, 4D oblige, l’accès à la Connaissance et non au savoir qui se trouve en 3D, se fera via l’intelligence intuitive et non par la déductive basée sur l’intelligence logique. En effet, comment voulez-vous décrire comment le monde fonctionne quand vous avez découvert que le simple fait d’observer un atome le modifie dans ses comportements afin qu’il s’ajuste à vos croyances ?

Ainsi, si un scientifique veut voir “cela” parce qu’il croit que c’est la vérité, la matière va plus ou moins se modifier pour qu’il le voie ainsi !!! C’est bien la physique quantique qui dit cela, alors pourquoi continue-t-on à l’ignorer dans la physique matérialiste ? La réponse est simple : il faudrait mettre tous les manuels scolaires à la poubelle et recycler tous les profs et scientifiques qui ânonnent comme des perroquets…

Par contre, n’importe quel marcheur sait par l’expérience vécue que le temps intérieur n’a rien à voir avec le temps extérieur. De facto, il sait intuitivement que la relativité du temps dépend fortement de l’observateur et de ce qui est observé. Ainsi quand on est amoureux ou que l’on fait quelque chose qui nous plait, le temps extérieur semble se contracter au point de nous filer entre les pattes, alors que justement on demanderait à en avoir plus.

Le temps, d’une façon générale, est LE paramètre qui régit notre vie incarnée dans la matière. Comprendre le temps demande donc d’aller un peu plus loin que dans la juste acceptation des théories du temps données par les scientifiques qui, je vous le rappelle, dépendent de vos impôts pour vivre.

En effet, je ne connais pas à ce jour un seul scientifique qui soit un scientifique qui vive de ses propres ressources. Ils sont tous des fonctionnaires, y compris ceux qui bossent pour l’Armée. Et pour ceux qui sont embauchés dans des laboratoires privés, ils sont là pour faire faire du beurre à leur “patron”. Dit autrement, si tu sors des sentiers balisés, tu crèveras la dalle…

Comprenez bien qu’aujourd’hui toutes les théories scientifiques ne dépendent que des biftons qui font vivre les scientifiques. Il est donc impossible à un scientifique de devenir un franc-tireur sous peine de se voir couper tout accès au nerf de la guerre. Et si vous n’êtes pas d’accord, allez voir la longue liste des scientifiques qui ont voulu le faire et vous verrez qu’ils ont tous été dénigrés au point de finir à l’asile ou sur le trottoir.

Nous sommes donc bien en présence d’un système qui s’auto-entretient de par la complicité des membres qui ont compris qu’il n’est pas acceptable de mordre dans la main qui la nourrit. Ainsi quand un scientifique se dit logique, intègre et non soumis à une quelconque pression financière, politique ou du clan auquel il appartient, vous avez en face de vous soit un menteur ou soit un robot biologique parfaitement endoctriné.

Si je me permets de vous dire cela aujourd’hui, c’est qu’il faut réaliser que la science officielle est une religion à part entière et qu’elle a les mêmes modes de fonctionnement qu’une organisation religieuse. Ainsi au lieu de vous parler de Christ, elle vous dira théorie de la relativité et ainsi de suite !

Le contenu de ce qu’ils disent est différent mais l’objectif est le même : celui de l’involution qui a pour objectif de vous ponctionner vos libertés et surtout vos liquidités tout en s’assurant que vous inclinerez la tête devant les pontes. Oui, prenez du recul et voyez combien le progrès technologique vous a asservi au point que sans électricité, téléphone ou ordi, vous en êtes devenu à enfouir profondément toutes les aptitudes et capacités que votre corps de manifestation vous offre.

On n’a jamais été aussi coupé de nous mêmes et de la Nature. On n’a jamais été aussi coupé d’avec nos véritables ressentis et donc de l’expression de notre Soi Supérieur à nous dire quel est le chemin à suivre pour être ce que l’on est véritablement. On est tous devenu des assistés ayant besoin de prothèses visuelles, auditives, organiques autant que conceptuelles.

Élever sa fréquence implique la remise en cause de toutes nos croyances, y compris donc celles des scientifiques. Comprenez que fuir la religion en allant dans les bras des sciences officielles, c’est juste changer de marque de cigarette mais ce n’est pas arrêter de fumer. Et tant que vous tafferez “l’officiel”, vous tafferez l’involution, dites-vous le bien !

Ainsi, parler du Temps, de celui qui nous fuit et qui nous mène justement à la tombe est la clé essentielle pour sortir du couloir de la mort. D’abord de la mort mentale via des concept erronés et ensuite de la mort physique entrainée justement par une croyance dans un temps mal compris.

La clé de l’immortalité se trouve justement dans la compréhension juste de ce qu’est le temps et donc aussi l’espace et donc aussi dans le fait qu’en tant que Créateur incarné, vous créez le monde que vous souhaitez voir, avoir et vivre. Comprenez qu’en ayant une vision fausse du temps, vous ne faites qu’aller vers votre propre mort.

Devenir immortel en un corps physique, c’est comprendre déjà qu’en tant qu’Esprit nous le sommes déjà et que l’opération de l’apprentissage est justement le fait de le mettre en pratique dans la matérialité. Or comment voulez-vous devenir immortel si déjà  vos croyances autant conscientes qu’inconscientes vous disent que vous êtes mortel et que quoique vous fassiez vous irez de toute façon au cimetière ?

Voici pourquoi je suis un peu gêné aux entournures concernant l’explication de l’éternel Présent. En effet, les marcheurs en ont souvent une vision très réductrice qui se résume à vivre l’instant présent. C’est un début incontournable qui tôt ou tard vous fera découvrir  que vous n’avez fait que de découvrir un premier grain de sable appartenant à la plage qui s’étale devant vos yeux.

En voulant vous écrire le second volet du “Roule ta bille et pas ta bosse”, j’ai découvert que je roulais petit braquet. Certes, c’est déjà une bonne avancée mais à mon goût trop insuffisant pour vous faire comprendre la réelle portée du sujet.

En effet, déjà je commençais à avoir des difficultés non pas à formuler mais à faire les dessins comme j’avais l’habitude de faire jusqu’à maintenant. Il y avait un truc qui m’accrochait et je ne savais pas trop quoi sinon que cela ne voulait pas sortir. C’est alors que j’ai compris que j’arrivais à la limite de la méthode utilisée jusqu’alors.

C’est la raison pour laquelle je me suis vu devant un tableau blanc en train de faire des dessins à main levée en direct avec quelquefois des schémas projetés sur le tableau comme support de base par rapport à ce que j’avais fait précédemment.

Cela m’a pris un peu de temps pour réunir l’argent nécessaire à l’achat du matériel nécessaire et il me reste quelques détails à régler comme l’éclairage par exemple, car avec les derniers essais nous avons remarqué qu’il était impossible de travailler à la lumière du jour.

L’autre point est que lors du premier visionnage, j’ai été un peu choqué de me voir en action 3D… Déjà j’ai du mal à m’écouter mais là, avec l’image d’un corps physique auquel je ne m’identifie pas vraiment extérieurement, ça en rajoute au point que je suis sûr que ce n’est pas moi qui corrigerai les vidéos…

C’est fou de voir combien ma vision intérieure de moi, de comment je me ressens en ce corps, ne correspond absolument pas à ce que j’observe via l’entremise de la caméra. Il va me falloir un temps d’adaptation, ça c’est sûr !

Et, le côté positif de tout cela c’est que j’ai le temps d’approfondir plus en avant les concepts à venir en les vivant en moi. En effet, comment voulez vous que je vous enseigne quelque chose si d’abord en moi ce n’est pas d’une limpidité cristalline ? Hé oui, je ne vais pas jouer au perroquet car ce que je vais vous dire n’est pour l’instant pas encore véritablement écrit quelque part sous une forme compréhensible pour tous.

L’exercice de vulgarisation me semble assez aisé pour les choses connues, mais quand on touche ce qui n’est pas vraiment connu, c’est une autre paire de manches. Cependant, j’ai suffisamment confiance en moi pour me lancer et d’autant plus en le mettant à disposition du public. Je prends donc des risques mais au point où j’en suis, pourquoi reculer ?

Je vous demanderai donc d’être cool pour les prochaines vidéos car ça va balbutier probablement, mais une fois passée la période d’apprentissage, ça roulera sans problème, n’est-ce pas ?

Aborder la notion du Temps est le passage clé qui va déterminer notre aptitude à sortir de l’illusion de la 3D4D et ainsi comprendre la portée de notre puissance de Créateur Incarné. C’est l’un de mes guides EDL qui, lors d’une conversation, m’a fait comprendre que j’étais arrivé juste au bord de la falaise dans mon enseignement : soit je saute ou je ne saute pas. Et si je saute, soit je m’envole ou soit je m’écrase plus bas.

Je dirais qu’entre ces deux extrêmes, il va y avoir des acrobaties, des tentatives de vol plané, des piqués en bonne et due forme, des vols sur le dos, des cafouillis de battement des ailes mais l’essentiel reste néanmoins l’évitement de l’écrasement définitif. Mais bon, si je ne saute pas, à quoi sert d’être ici et d’en être arrivé là ?

Laurent DUREAU

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • lalu on 19 février 2015 at 9 h 59 min

    Je saute avec toi, Laurent. 😉
    J »ai justement regardé hier le film « the théory of everything » et j’avais les dents qui rayaient au parquet de ne pas pouvoir faire comprendre pourquoi je ne trouvais pas ce film sublime, hein qu’est-ce j’en sais moi qui ne suis pas scientifique…
    De même, hier j’ai eu une conversation avec une personne qui me disait que la vieillesse est inéluctable, tout en admettant que les cellules se régénéraient indéfiniment ?!!
    Alors chuis toute synchrone en ce moment avec ce que tu démontre et j’en redemande.

    • Agnès on 19 février 2015 at 10 h 22 min

    Merci, merci … merci 😉

    • Gino Robert on 19 février 2015 at 10 h 33 min

    Bonjour 🙂
    Bon si le temps pose problème, vivons dans l’espace 🙂
    Ce que je perçois en ce moment, c’est que nous sommes dans une drôle de période. Je veux dire par là que nous avons des choix à faire et des choix balaise.Genre qui fout les chocottes, chacun en son milieu. Alors du haut de la falaise allons nous prendre notre envol et faire un saut  » quantique » ?
    Il est évident que de rester la haut nous fera crever assez vite et encore plus rapidement de redescendre dans l’ancien chemin. Par a normal ou par a chute 🙂

      • Moi on 19 février 2015 at 17 h 08 min

      Pouvons-nous encore parler de période? Lorsque ça fait des années et des années… à chacune de ces périodes, elles sont les unes après les autres, plus drôle plus exceptionnelle, plus intenses, plus fortes etc… ou certains d’entre-nous en ce moment-même se demandent comment cela se fait-il qu’ils soient encore « vivants » après tout ça?! 😀

      Je me rappelle du dernier solstice d’été de l’année précédente, et je me dis que si cela devait être plus fort cette année, je ne suis pas certaine qu’il y’aura beaucoup de survivants….

      Les solstices, mais aussi les équinoxes, les pleines lunes, les nouvelles lunes les débuts de mois, les fins de mois, les dimanche, et puis les lundis aussi, les matinée et les soirées… et puis j’en passe.

      Ce ne sont plus des périodes, c’est à chaque instant. 😆
      Bisous

    • sylvie58400 on 19 février 2015 at 10 h 42 min

    vidéo très parlante – belle journee

    http://www.youtube.com/embed/0_JoetV3ZTQ/?wmode=opaque

      • Agnès on 19 février 2015 at 10 h 52 min

      Bjr Sylvie !
      le lien ne fonctionne pas !
      belle journée à toi 😉

        • denise on 19 février 2015 at 14 h 17 min

        pour moi il fonctionne agnès re essaies bises denise

    • Raymonde on 19 février 2015 at 11 h 04 min

    Cher Laurent et toute l’équipe au sol.
    Pour ton nouveau style de vidéos, tu as confiance en toi c’est l’essentiel et tu peux compter sur nous pour te soutenir avec beaucoup de gratitude, car tu nous apportes tant d’une manière ou d’une autre.
    Fraternellement et de tout coeur
    Raymonde

    • yves martial Massepo on 19 février 2015 at 11 h 12 min

    Hi Laurent.

    Bienvenue chez les sauteurs de falaise spaciotemporel !
    EFfectivement comme disait quelqu’un.. .. »si tu veux avoir mal à la tête. …il faut t’attaquer au Temps !  » Christophe Allain.
    Einstein lui même s’y est bien cassé les babines. …!
    D’une perspective  »spirituelle » si DIEU/L’ÉTERNEL/SANS NOM/AMOUR/ÉTERNITÉ…… EST la réalité. …éeeéh bien il le semble que le temps ne peut être qu’illusions. …facile à dire je sais. …mais comme tout ce qui est illusoire ….ce n’est qu’un outil d’apprentissage ….ou d’amusements …. très très structuré.. ..mais complètement illusoire ! ….à l’exemple de notre soit disant science d’ aujourd ‘hui qui a pour Dieu le Hasard ! MDR !
    Quoi d’étonnant à ce que ses théories résultats et conclusions soient hasardeux? !?!?

    ….il est clair que si une cellule….le Bourgeon d »un arbre.. ..ou un corps humain peut se régénérer ….l’immortalité est bel et bien possible. …si biensûr les concepts erronés de ce monde mental( menteur ….la 3D. Et bcp d’autres D encore. ….) sont corrigés par la Vérité .
    J’ai reçu pour ma thèse de Médecine . ….des conseils d’un scientifique que je considère intègre à ce jour qui a fait ses découvertes sous drogues( mescaline ou je sais plus quoi. ….) et a co-reçu le prix Nobel pour son invention de la pcr (polymerase chain réaction ) ….qui m’a ouvert les yeux sur la véritable nature du Vih/sida. …
    Sans doute que le million de Dollar reçu chez les nordik ça aide.. …bref Kary mullis il s’apelle.
    Effectivement on les compte sur les doigts d’une main. ….

    POur verser de l’eau à ton Moulin concernant la science qui est la nvelle religion tyrranique et inquisitrice ….j’ai adoré l’exellent petit pamphlet d’Olivier Clerc  »Médecine religion et peur  »
    Ça en vaut le détour ! Ça se lit en 1heure.
    …il y aurait tant et tant à dire. …
    Mais le temps ça fait chi.. !

    Allé bon saut de la falaise.. …elle est très haute et diablement vertigineuse. …mais assez longue pour laisser le temps de trouver sa stratégie personnelle de vol.. ..
    Au final. ….tout ça n’est qu’un ramassis de foutaises que le mental aimerai bien comprendre mais qu’il ne peut pas vraiment ….car ce n’est pas sa fonction !….et aussi parceque seule l’Éternité EST Reèlle.
    Seul l’organe au-dessus peut vraiment essayer de comprendre. …le mental ne peut que mentir.
    Heureusement que tes textes ne viennent pas du mental !
    Allé balance la sauce !

    BLessings to you all.

    • Dominique on 19 février 2015 at 11 h 18 min

    Laurent, toute l’équipe, visible et invisible je voulais vous envoyer toute ma gratitude.

    Merci pour cet article et en lisant j’me faisais la réflexion suivante :
    Ne serait-il pas le moment de revenir sur la notion de « retournement » ? histoire de moins cafouiller 😉
    et de perdre du « temps » ?
    Je vous souhaite à tous de merveilleux moments.

    • Teo on 19 février 2015 at 11 h 19 min

    Bonjour Laurent,
    Je crois savoir pourquoi tu ne te reconnais pas facilement car tu as cessé de te regarder dans un miroir souvent. Ce qui est étrange c’est que tu ne te dis pas; « tiens je me suis changé ».
    Bonne entraînement cher Capitaine.
    Teo

  1. le temps?
    Lolo, pour mettre un peu d’eau au moulin, j’ai été il y a quelques années obsédée par la notion de temps…me demandant meme si le temps « existait ».
    Un ami m’avait alors fait connaitre la conception de l’ETRE TEMPS de Uji dont voici un extrait avec un lien…

    Mais ce qui m’a le plus « scotchée » un jour c’est d’avoir entendu en moi cette phrase:
    TOUT ARRIVE TOUT LE TEMPS EN MEME TEMPS ET PARTOUT…

    Cela suggère-t-il que espace-temps sont une seule et meme « entité »?

    http://zensotoreims.fr/uji/
    « Pour en saisir et exprimer le point essentiel, disons que tout ce qui existe, dans tout l’Univers, est aligné en une suite de moments et est simultanément ce moment du Temps. Parce que le Temps est l’Etre-Temps, il est mon Etre-Temps. L’Etre-Temps a la vertu de passer dans une suite de moments. C’est-à-dire qu’à partir d’aujourd’hui, il passe en une suite de moments à demain ; d’aujourd’hui il passe en une suite de moments à hier ; d’hier il passe en une suite de moments à aujourd’hui ; d’aujourd’hui il passe en une suite de moments à aujourd’hui ; de demain il passe en une suite de moments à demain.

    Parce que le passage par une suite de moments est une vertu du Temps, les moments du passé et du présent ne sont pas empilés les uns au-dessus des autres ni alignés en une rangée ; et pour la même raison Seigen est le Temps, Obaku est le Temps, et Kozei et Sekito sont le Temps. Parce que le sujet-et-objet sont déjà le Temps, pratiquer et expérimenter sont des moments du Temps. Se débattre dans la vie quotidienne est le Temps. L’opinion de l’homme du commun aujourd’hui, et les causes et les conditions de cette opinion, sont ce que l’homme du commun expérimente, mais ne sont pas la Réalité dans laquelle il vit. La Réalité, pour le moment, a produit un homme du commun selon les causes et les conditions. »

    • Sig on 19 février 2015 at 11 h 22 min

    A propos des différentes conceptions du Temps (dont Chronos le Grec qui dévore ses enfants et Kaïros, le temps de l’intuition et de l’Eternel Présent) :
    le physicien chercheur Philippe GUILLEMANT, émet une théorie remarquable de la « Double Causalité »: il est l’auteur d’un livre intitulé « LA ROUTE DU TEMPS » .
    Il donne des conférences (dont certaines visibles sur You Tube) sur des thèmes tels que :
    Science et Spiritualité, Physique de la Conscience, Temps et Information, Naviguer dans l’Espace-Temps, Le Futur influence-t-il le Présent ? Loi d’attraction et détournement de la pensée, Le Temps en révolution.
    Jetez un coup d’oeil sur son site, vous ne serez pas décus, mais il faut s’accrocher.

    http://www.doublecause.net/index.php?page=conferences.htm

    • Sauvage on 19 février 2015 at 12 h 15 min

    Hello !
    0 + 0 = la tête à toto !
    En logique quantique il y a 4 possibilités : vrai, faux, ni vrai ni faux, vrai et faux …
    Je décroche et plane avec les oiseaux !
    Les marcheurs partez devant…
    Je révise ma géométrie en mode intuitif.
    Stabilise ma vibration en mode impro.
    Le tout en parfaite synchro !

    belle journée n’est-ce-pas ?

    1. Sympa ce petit commentaire poétique! 😆

    • Silvana on 19 février 2015 at 15 h 40 min

    J’ai lu il y a longtemps, mais j’y reviens parfois, un livre captivant :

     » Un corps sans âge, un esprit immortel » du Dr Deepak Chopra.

    Bonne route à tous!
    Elle risque d’être encore très longue….. 😆
    Silvana

    • Isabelle on 19 février 2015 at 15 h 54 min

    vas-y Laurent, et qu’ça saute! 🙂
    lache-toi, on n’a plus le temps! 😉

    • GILLE Pierre on 19 février 2015 at 17 h 20 min

    Laurent,

    Pour rester dans l’esprit de ta verve jalonnée de ci de là de mots quelques peu directs, je te dis « envoie la sauce », on attend que cela.
    La pertinence des enseignements saura sublimer ces petits problèmes de qualité transitoires.
    On t’envoie des énergies positives.
    Les marcheurs
    Pierre

    • ryque on 19 février 2015 at 19 h 12 min

    il faut prendre le problème dans l’autre sens —le temps est un morceau d’éternité—

    • JoLouis32 on 19 février 2015 at 19 h 53 min

    😉 MERCI beaucoup Laurent de nous éclairer la route, pourqu’on soit conscient de notre nous-même.

    • Gouttdo on 19 février 2015 at 23 h 45 min

    Je me suis souvent interrogée sur l’image « physique » que nous projetons ou que nous avons de nous-même. Sur quelle base ce physique a été choisi etc.
    Cela ne fait-il pas aussi partie de l’illusion ?

    Ce n’est pas très clair pour moi de comprendre le devenir de ce corps physique par rapport à la transition.

    J’avoue que ça ne me réjouit pas vraiment de me dire que je garderai ce corps éternellement. C’est comme si on me disait d’avoir la même voiture pour l’éternité, je trouve cela plutôt limitant… même si la carosserie, le moteur etc restent éternellement impeccables.

    Il y a qques années, suite à un voyage en Egypte avec Anne Givaudan, j’avais fait un rêve étrange qui m’avait fait des sensations bizarres.
    J’avais rêvé que j’étais en Egypte avec elle et que je traversais le désert avec tout un tas de valises trop lourdes et surtout inutiles. Celles-ci ralentissait grandement mes pas et j’ai dû les abandonner à contre coeur afin de pouvoir entrer dans une montagne par le biais d’une faille étroite. Cette faille débouchait dans une sorte de caverne éclairée (je ne me souviens plus par quelle lumière). Il y avait des genres de sarcophages disposés en cercle. lorsque je me suis approchée de ces sarcophages ils se sont animés et il en est sorti des ensembles de formes géométriques qui « dansaient » en hologrammes et je me suis reconnue dans l’humour de l’une de ces « compositions ».
    En me réveillant je me suis dit : « n’importe quoi… Je me reconnais et « discute » avec une forme géométrique qui a de l’humour… ».

    N’empêche que depuis j’aime bien l’idée de ne plus avoir de corps et j’en suis presque à souhaiter être dissoute dans la « paix » du tout. Une grosse envie de E.T. rentrer maison.

    Ca m’a rappelé aussi que dans mon enfance il m’arrivait d’avoir de forts vrombissements dans la tête qui précédaient l’apparition de formes géométriques et mécanismes géométriques dont j’avais peur et à qui je demandais intérieurement de partir en me bouchant les oreilles et fermant les yeux pour ne plus les voir et les entendre… Ca m’effrayait car je pensais que ces formes allaient me broyer ou m’emmener… Quand je les voyais plus rien d’autre n’existait autour et le bruit des vibrations était très désagréable.

    En écrivant cela je me dis que c’est un peu paradoxal par rapport à mon envie d’être dissoute.

    Je me demande aussi par rapport au bord de la falaise vers laquelle je suis de plus en plus poussée si je trouverai l’envie de vouloir éviter l’écrasement définitif lorsque je sauterais…

    Donc Laurent, que tu sois en cube, en rond, en carré, en 3D, avec des ailes ou sans parachute, vivement tes vidéos ! 🙂

    • valerie on 19 février 2015 at 23 h 49 min

    CELUI QUI NE SAUTE PAS DE LA FALAISE SE DEMANDERA TOUJOURS « que se serait il passe si seulement j’avais procede au saut de l’Ange » ..:)….AU CHANGEMENT…..LA FOI EN L’UNIVERS…LE COURAGE D’ALLER JUSQU’AU BOUT…NO MATTER WHAT…..ALLER VERS L’INCONNU EST LA SOURCE DE NOUVELLES POSSIBILITES….DE SURPRISES…ET DE N’AVOIR AUCUN REGRET……. DE PAS AVOIR FAIT …..
    .TANT QUE L’ON NE SAUTE PAS …ON NE SAIT PAS……CELUI QUI RESTE EN HAUT DE LA FALAISE…..RESTE DERRIERE SES PEURS …SES FRUSTRATIONS ET REGRETS… ».ET SI j’AVAiS SAUTE »…..SAUTER C’est la Liberation …LE YESSSS A LA VIE…… …LA FOI EN LA CREATION DONNE DES AILES….CELUI QUI SAUTE DECOUVRE SA VERITE…PAS D’ERREURS POSSIBLE..LES ERREURS N’EXISTENT PAS……SAUTER C’EST AVANCER VERS L’EVOLUTION….RESTER SUR LA FALAISE C’EST Y RESISTER……..LE COURAGE…LE COEUR DU « FOOL »….EST l’IMAGE SYMBOLIQUE DE CELUI QUI AVANCE…..ET CELUI QUI AVANCE EST DANS LE FLOT DE LA VIE…..LE SAUT NECESSAIRE DANS L’INCONNU…..LA FIN D’UN CYCLE ET LE DEBUT D’UN NOUVEAU….L’ACTION AVEC HUMILITE …THE GUT FEELING AS THE GUIDE….KEEP JUMPING ….BE FREE…..LA RENAISSANCE DANS L’ENVOL…PLEIN D’ENCOURAGEMENTS……..!!!!!…LOVE AND LIGHT:))) ..

    • Charlaimy on 20 février 2015 at 0 h 09 min

    D’accord, je suis toute ouïe, jugements free. :mrgreen:

    • Frane on 20 février 2015 at 13 h 01 min

    On sera cool cool cool promis 🙄 😀 😀 😀

    • hakim on 20 février 2015 at 15 h 58 min

    Merci Laurent.

    • Lalanne on 22 février 2015 at 19 h 22 min

    Je sais que tu es confiant, soit rassuré nous sommes nombreux à vouloir sauter avec toi.
    Merci pour ta Lumière, dans l’Amour.

    • Mick on 22 février 2015 at 21 h 38 min

    Bonjour Laurent,

     » impossible à un scientifique de devenir un franc-tireur sous peine de se voir couper tout accès au nerf de la guerre. » il suffit de voir le sort réservé à notre contemporain J.P. Petit.
    Comme dit Yves : « balance la sauce !  » on a assez perdu de temps !

    MERCI LAURENT et toute l’équipe <3

    • Victor on 24 février 2015 at 11 h 13 min

    Ne t inquiète pas Laurent, tu n es pas seul on saute avec toi avec Foi et Amour

    Nous sommes tes frères, tes amis et tu es notre enseignant, alors nous ne te jugerons pas car tu as eu le courage et la générosité de faire ce que nous n avons pas pu faire mais que nous profitons…

    C est l élève et l enseignant qui font l enseignement.

    Victor

Les commentaires sont désactivés.