80 – De l’Origine de ce que Nous Sommes (3)

origine_03Maintenant, si vous avez bien compris mes 2 articles précédents grâce à une lecture attentive et non dans le mode “consommateur” à l’image d’une part de pizza mangée à la va-vite entre deux rendez-vous, vous aurez peut-être le déclic qui vous permettra d’avoir un autre point de vue sur le pourquoi nous sommes ici maintenant sur Terre et en cette incarnation.

Par contre, si vous désirez continuer à vous apitoyer du bordel qu’il y a dehors bien que sachant que vous l’alimentez quotidiennement parce que c’est aussi le bordel en vous, c’est un choix. Cependant, il existe une autre manière d’appréhender les choses si vous arrivez à vous extraire de vos programmes involuants.

Comme vous le savez, c’est plus facile à dire qu’à faire mais ce n’est pas impossible pour celui ou celle qui se donne la peine de s’extraire du quotidien suffisamment pour découvrir l’espace de paix infime en lui qui ne demande qu’à grandir. Pour cela, le mode consommateur est à mettre au placard, car il vous donne l’impression d’avancer (j’en veux toujours plus et encore plus) mais ce n’est qu’une illusion, une  de plus.

Votre mental-égo est un vorace car, de par son aspect 3D de survivaliste, il est constamment en manque. Il cherche donc à accumuler, à accumuler sans cesse, même s’il voit que les stocks sont pléthoriques, il continue et continue comme un automate. Il tourne en rond, en boucle, car le programme qui l’anime a été fabriqué dans ce but.

L’histoire de l’Humanité démontre que s’il nous semble être plus en avance technologiquement, ce n’est en fait que pour nous détruire encore plus vite. Du temps de la préhistoire, la hache de pierre ne pouvait pas être prise pour une arme de destruction massive.

A la 1ère guerre mondiale, on y est allé au pilonnage intensif par des bombes, et puis ça a fini par le gaz sarin mais ce n’étais pas encore assez. C’est ainsi qu’à la seconde guerre mondiale, on a essayé plusieurs versions de bombes atomiques au point que la guerre froide était réellement chaude tant la peur de l’auto-destruction finale était possible en tout instant.

Maintenant on y va encore plus loin mais sans que cela se voie. Avec les armes “scalaires”, on fait du sur mesure (voir ce qui se passe en Afghanistan) et avec Haarp on agit à un niveau plus général tout en étant ciblé. De ce fait, on se rapproche donc de plus en plus des méthodes expéditives de nos fameux involuants qui nous gèrent comme de la volaille.

Il existe d’autres armes encore plus subtiles, mais les préhumains réagissent comme des Cro-Magnons à qui on refile un Ipad ou un Iphone. Ils ne peuvent même pas comprendre quoi que ce soit tellement le décalage est énorme. Tu as beau leur expliquer sous toutes les coutures, ils ne pensent qu’à se taper un mammouth et faire du stock en prévision de l’hiver qui vient.

Comprenez que tant que vous serez en mode con-sommateur, vous passerez nécessairement à côté de l’essentiel. Passez en mode consomm-acteur et vous commencerez à pouvoir agir sur ceux et celles qui tirent les ficelles pour faire du beurre tout en se tapant la laitière qui, en plus, devra payer des impôts…

Ce que je vais vous raconter plus loin n’est pas une histoire pour gamin, faite en sorte que vous allez pouvoir pioncer comme après un repas bien costaud en quantité et souvent peu en qualité. C’est de la même manière quand vous voyez un individu boire du vin, du gros rouge, pour se désaltérer. Ne lui parlez pas de dégustation, il ne comprendra pas, car ce qui l’intéresse c’est de boire (et autant qu’il pourra) tout en étant aveugle sur le sort qui l’attend (celui d’un alcoolique patenté).

Il en est de même pour les textes “spirituels”. Il y en a qui se goinfrent à coup de bible, d’autres de canalisations en tous genres parce que l’étiquette indique tel ange ou archange connu (des appellations contrôlées). Ils sont accros et ensuite ne comprennent pas qu’ils aient la cirrhose et que leur “foi” est en bouillie…

La qualité prévaut largement sur la quantité mais ça coute beaucoup plus cher en attention et discernement. Alors je vous sers un gros rouge industriel (et donc une mixture de plein de piquettes spirituelles) ou un millésimé qui se goutera par petites touches au point qu’un tiers de verre vous suffira pour toucher le Divin ?

C’est à vous de voir de par la manière que vous lirez et écouterez la vidéo qui suit. Soit vous dégustez ou soit vous enfournez. Le résultat ne sera évidemment pas le même, alors pour éviter l’enfournement automatique, allez boire un verre d’eau encodée, ainsi vous aurez moins le réflexe de la soif et plus celui de la dégustation.

Origine_DD_01

Télécharger la vidéo (fichier mp4 – clic droit puis Enregistrer sous) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 37 mn

Cette vidéo vous demandera peut-être de retourner voir quelques autres vidéos spécifiques car, comme vous aurez pu le constater, je vais maintenant commencer à rassembler les briques que je vous avais données auparavant. La liste vous sera donnée à la fin de cet article.

Nous verrons donc la prochaine fois la partie historique, à l’image d’un conte. Puis ensuite, je détaillerai plus précisément non pas l’histoire mais plutôt comment est née notre “âme”, et surtout quel est son rapport avec votre Ascension et ce qui va en advenir lorsque vous serez devenu un “Immortel”.

Maman Urantia-Gaia ne passera en 5D6D que lorsque ses petits pieds seront tous devenus des “Immortels”, c’est-à-dire des entités ayant retrouvé la connexion à La Source et  donc dépassé la notion du temps linéaire grâce à la Présence vécue en chaque moment d’éternité.

Certes, il nous reste du chemin à faire, tout en sachant qu’une grosse partie de l’Humanité ira faire des classes de rattrapage sur les 10 planètes-relais, vu leur empressement nul ou faiblard à vouloir ascensionner et donc changer de monde et donc de mode de vie.

Ne resteront que ceux et celles qui auront fait l’effort conséquent, grâce à une assiduité à dépasser la montagne de programmes involuants qui leur servent de fondations actuellement. C’est un chemin de croix, car la croix est le symbole du chemin de la Vie qui n’est, ni plus ni moins, que l’équilibre parfait de deux polarités en mouvement.

L’opposition des polarités amène le statique (donc une détérioration inéluctable puisque tout est mouvement) tandis qu’un partenariat en complémentarité amènera forcément à reprendre la danse envoutante de l’horloge céleste, et finalement à devenir Immortel puisqu’il n’y aura plus de différence entre ce que nous vivons en chaque instant et les courants Unitaires du Sans-NOM.

La fluidité doit être maximale, d’où la connotation avec l’eau et ce vers quoi on va. N’est-on pas à l’ère du Verse-eau ?

Laurent DUREAU

PS : Liens vers les autres articles-vidéos (cliquez sur les dessins pour afficher l’article correspondant)

       
       Mode de fonctionnement de la Conscience
 L'Ego et le coeur  Conscience  Couple et Création  
 

 

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • bruno on 18 mars 2015 at 10 h 10 min

    Ca manque de lien ici 😆

      • Laurent on 18 mars 2015 at 11 h 50 min
        Author

      Maintenant c’est réparé. Désolé pour l’inconfort ! 😀

        • Coton La Brodeuse on 18 mars 2015 at 12 h 44 min

        Effectivement c’est OK 😆

    • grégo on 18 mars 2015 at 13 h 15 min

    Tu à raison, je crois que je vais relire les articles précédent avant de voir la vidéo car je manque parfois de concentration et je pense à autre chose en même temps que je lis ! 😕

      • grégo on 18 mars 2015 at 13 h 18 min

      En fait, je suis tellement presser de tout dévorer , c est mon petit plaisir évoluant !

    • Isabelle on 18 mars 2015 at 13 h 39 min

    travail de dingue…. 😉
    merci!

    • Etoile on 18 mars 2015 at 14 h 33 min

    merci Laurent, pour ce magnifique travail – très bien expliqué – très pédagogique … 😉

    • CHRISTINE on 18 mars 2015 at 17 h 32 min

    ❓ ❗ Désolée Laurent je n’arrive plus à te suivre. Tout devient trop compliqué pour moi et malgré ma bonne volonté je n’y arrive plus. C’est mon cerveau qui patine et je n’ai plus la force de me concentrer à ce point. Avant tout était plus simple à comprendre. Dommage pour moi et tous ceux qui sont dans mon cas.Jaimais bien ton humour et l’art que tu avais avec tes mots de nous faire avancer. Surtout ne m’en veux pas. Je sais que tu y mets tout ton coeur…..

      • grégo on 18 mars 2015 at 23 h 53 min

       » Moi  » à raison sur toute la ligne et aussi sur le fait qu il y aura le bon moment pour la voir ! Si ça à pas fait tilt aujourd’hui, ça le fera un autre jour, quand tu sera prête 💡

    • Moi on 18 mars 2015 at 20 h 03 min

    Bah en fait, je pense qu’il n’est pas nécessaire de chercher à comprendre quoi que se soit dans ces vidéos….

    S’allonger, ou rester assis, mettre le son, et dés lors que quelques choses est intéressant pour nous, pour soi, il y’a comme un p’tit truc qui se passe à l’intérieur, et de là, la compréhension vient d’elle-même…

    Tout n’est pas forcément « intéressant » ou bien à « prendre » dans ces vidéos. Il faut se laisser aller, et laisser aller les choses qui ne nous parlent pas.

    Perso, j’ai eu des bons passages, qui me confirmaient déjà ce que je savais, puis il y’a eu des passages ou je « planais » ou ce qu’il racontait n’était pas intéressant pour moi-même dans mon avancement. Mais c’est moment de planage étaient top aussi 😛

    Attention, je ne dis pas que c’est inintéressant, je dis juste que l’on à pas besoin de chercher à comprendre l’entièreté de cette vidéo… notre soi-supérieur sait mettre l’accent là ou y a « besoin » pour nous-mêmes….

    Par contre, ouai, y’a plein de truc ou laisse tomber, je m’emmêlais les pinceaux ; au moment d’un déclic de compréhension, alors, je faisais une petite pause, je me parlais à voix haute à moi-même pour que se soit plus clair…. Je décortiquais le truc quoi ! 😛

    Je m’épate déjà, parce qu’habituellement, je ne regarde jamais ces vidéos, parce que justement du mal à me concentrer.. mais là, je suis allée l’écouter au « bon moment » cette vidéo, c’est peut-être pour ça aussi.

    C’était cool, Merci. 😀

    • Hypocamp on 19 mars 2015 at 1 h 15 min

    Merci Laurent, quel travail (merci à l’équipe technique)

    Laurent à tout dit dans les 1er phrases :

    Lire au moins 3 fois minimun chaque articles ou vidéo en mode : lecture attentive..
    et laissez faire…. ci la compréhension n’est pas dans l’instant elle le sera plus tard..
    qu’es ce le temps !!! 😛

    😛

    écrits de Laurent :

    Maintenant, si vous avez bien compris mes 2 articles précédents grâce à une lecture attentive et non dans le mode “consommateur” à l’image d’une part de pizza mangée à la va-vite entre deux rendez-vous, vous aurez peut-être le déclic qui vous permettra d’avoir un autre point de vue sur le pourquoi nous sommes ici maintenant sur Terre et en cette incarnation.

    • silimauri on 19 mars 2015 at 9 h 03 min

    C’est de plus en plus compliqué, j’ai du mal à comprendre, je n’accroche plus, du tout, je n’ai plus envie de regarder les webconfs, ni de lire les articles qui sont toujours je ne sais pas comment dire, les enseignements de Guiz, très concrets et aidants toujours en stand by…
    Merci pour les déclics que certains de tes articles anciens ont provoqués en moi.
    Bonne route
    Je continuerai à venir manger ma part de pizza à la va vite entre 2 rendez-vous.

    • Agnès on 19 mars 2015 at 12 h 53 min

    Merci 😉

    • Gouttdo on 19 mars 2015 at 13 h 00 min

    Hi hi hi… Une vague… à l’âme…
    C’est ce que nous sommes en train de vivre ? 😉

    • Jacqueline on 23 mars 2015 at 12 h 00 min

    Hélas, une certaine tendance à la consommation en ce qui me concerne… Merci pour cet article. Quentin Disneur aussi nous rappelle l’inutilité de ce comportement dans son dernier texte
    http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=5QM8.&m=3k8LCsj_lZnozcH&b=epIzJZ2_02vLzbBIxiVTJQ

    • Cronos on 2 avril 2015 at 11 h 11 min

    Bonjour,
    après avoir vu tes vidéo sur l’âme je suis revenue sur les anciennes une fois de plus. Je t’avoue que je n’avais pas compris et que j’avais survolé tout ça avec mon mental, MAIS aujourd’hui il y a eu le déclic, ça m’a vraiment surpris de constater qu’une fois les oeillères enlevées et les oreilles débouchées (en somme le lâcher prise) c’est beaucoup plus facile.
    Merci

Les commentaires sont désactivés.