«

»

85 – A Quand la Fin du Ménage à 4 ?

ame_03Maintenant que nous avons vu le scénario global concernant la vie de l’âme, de sa naissance imprévue à sa disparition de notre écran radar, il ne faut pas oublier un autre fauteur de trouble qu’est le petit-égo et qui, au passage, s’est lui aussi vu retourner comme une crêpe grâce à nos amis les Archontes.

En gros, et pour résumé, du ménage à deux originel (L’Esprit et la Matière), une gamine s’est invitée (l’Âme) et, en plus, elle s’est faite engrossée par les Archontes (le faux petit-égo). La situation est donc plus compliquée et largement digne d’un polar haut de gamme. Normal, me direz-vous, puisque l’on est justement dans l’éprouvette de service…

On en revient donc de la simple dualité à la double dualité, c’est-à-dire que l’on est passé du 2 au 4. L’opération consiste donc à retrouver l’harmonie du 2 en éjectant d’une certaine façon les 2 invités-surprise. C’est ainsi que cette aventure involuante se terminera définitivement tout en ayant apporté l’expérience du bordel relationnel au sein d’une même entité.

C’est la différence qu’il y aura entre les couples n’ayant jamais eu d’enfants et ceux qui ont eu 2 rejetons (l’un mâle et l’autre femelle). Vous comprendrez vite que l’un est le mental-égo et que l’autre est l’âme elle-même. Ainsi autant un couple sans enfant peut parvenir à l’harmonie relativement facilement, il en est tout autre quand vous avez deux turbulents dans les pattes qui n’arrêtent pas de se chamailler et de faire la moue ou la gueule à la moindre remarque.

Voilà pourquoi l’âme est notre enfant intérieure capricieuse, tandis que notre mental-égo/cœur-égo joue au dictateur qui a tous les droits puisqu’étant le petit dernier… Ainsi ce ménage à quatre se déroule en chacun de nous, et c’est vrai qu’il est difficile de baffer la descendance tant la société nous conditionne à leur obéir inconditionnellement au nom de la survie de l’espèce.

En effet, avez-vous remarqué que plus un pays est pauvre et plus ça se reproduit beaucoup au point que les parents eux-mêmes claquent d’épuisement, entrainant ainsi la mort de leurs gosses, inéluctablement. En d’autres termes, plus les parents s’oublient en obéissant à la loi de la survie de l’espèce et plus ils meurent vite.

Ce faisant, dans les pays “riches” les naissances sont revenues naturellement au strict renouvèlement des parents, soit 2 gosses en moyenne. Ce n’est pas par hasard, alors que les parents vivent plus longtemps et avec un confort de vie plus en adéquation avec une survie tolérable.

Nous allons donc voir dans la vidéo suivante ce qui se passe en nous, c’est-à-dire dans cette famille à quatre où chacun réagit selon sa vision du monde. En effet, papa (l’Esprit) voit selon les lois de l’UN, tandis que maman (le corps physique) gère les demandes de tous sur le plan matériel, pendant que les enfants n’arrêtent pas de piailler afin que leurs désidérata soient comblés.

ame_05

ame_06

Télécharger la vidéo (fichier mp4-clic droit puis Enregistrer sous) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 52 mn

J’espère que ma façon de parler ne vous a pas trop choqué mais des fois, pour se faire comprendre, le langage châtié et diplomatique émousse la capacité de compréhension. Je vous enjoins donc à regarder sous cet angle nouveau afin de découvrir qui est en train de jouer dans la cour de votre instant présent. Ainsi, vous saurez quoi en penser et agir en conséquence.

Comprenez que redonner la parole et l’acte à chacun des acteurs demande tout d’abord de comprendre le contexte, et surtout de pouvoir définir des priorités. Ces dernières devront prendre en compte tous les paramètres et signaux émis par chacun d’eux. C’est ainsi qu’au fil du temps, chaque acteur prendra sa place en parfaite symbiose avec les autres.

Aussi, pour vous donner des exemples, voici comment je gère la chose de mon côté. Je sais que mon Esprit aime bien causer avec ma conscience le matin quand je suis réveillé et pas encore levé. Ainsi, cette période d’entre deux eaux me permet de prendre connaissance de ce qu’il a à me dire comme, par exemple, quel article ou vidéo je dois faire.

Puis, des fois, mon âme pointe son nez et je me laisse entrainer à écouter des chansons qui me font chaud au cœur le soir sur internet, bien que j’aie mille choses à faire. Des fois, ce sera en cours de journée où je me sens interpelé à voir du beau, à ressentir du beau, de la grâce, du divin. J’arrête (ou je suspends) alors mon activité du moment juste histoire de savourer ce qu’elle me fait remarquer.

Puis, si à un moment je sens que mes paupières deviennent lourdes, je vais direct au lit faire une pause. Je me retire du monde et laisse faire. La pause peut durer un quart d’heure ou 2 heures, ce n’est pas grave. Je me relèverai quand je me relèverai. Il y a, bien sûr, quelquefois des impossibilités de le faire mais je le fais, car mon corps sait que je suis sincère et attentif à ses demandes.

Puis quand mon mental-égo tire lui aussi la sonnette, je le regarde avec amour, l’écoute et quelquefois plie à sa demande tout en sachant que progressivement je réduirai la chose. Ainsi quand il me fait saliver devant un super truc super appétissant, je succombe, mais rapidement je lui fais comprendre que cela ne se reproduira pas avant un certain temps.

C’est ainsi, que progressivement je désactive des programmes involuants. Je peux donc dire que même mon mental-égo participe à mon élévation de fréquence, car après tout il est là pour m’aider à devenir un maître. Aucun participant n’est malvenu, mais tous doivent comprendre que je ne peux répondre simultanément à leurs demandes. C’est comme à la confesse, l’un après l’autre, même si quelquefois je dois gérer quelques interventions parasites mais utiles.

C’est donc en pleine conscience de ces quatre participants que mes journées s’organisent. Ainsi quand mon corps, qui suit l’horloge cosmique, m’impose 20 heures de sommeil de suite, je suis. Quand mon âme me les tient pendant 4 ou 5 heures à écouter certaines musiques tout en ressentant les chanteurs (via les vidéos sur internet), je suis. Quand mon Soi Supérieur me tient la jambe le matin pendant 2 heures, je suis.

Quand mon mental-égo tente de m’égarer dans des chemins de traverse, je le regarde, souris et lui dis que c’était bien essayé et qu’il fera mieux la prochaine fois ! Cependant, de temps en temps, je lui concède quelques tours de piste, histoire de le défouler un peu afin qu’il puisse mieux roupiller plus tard. Néanmoins, à l’image du bébé, il dort de moins en moins et va jouer de plus en plus avec ses Légo, tout seul dans sa chambre.

Bref, l’idée est d’écouter tout le monde, sans pour cela donner la priorité à l’un et ignorer les autres. Et puis, chaque jour étant différent, la distribution du temps imparti est différente pour chacun mais qu’importe, car ils savent tous que si chacun y met du sien en prenant en considération le besoin des autres, une harmonie s’installe et ça, ça plait à tout le monde  !

Laurent DUREAU

8 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. igbale

    Merci Laurent pour tes enseignements…j’ai beaucoup ris avec ces vidéos
    Merci de nous guider sur notre chemin….

  2. Agnès

    😉 nn pas choquée … je te suis parfaitement tout cela et bien clair !
    tu me fais rigoler et j’ aime ton humour !
    pareil pour moi je suis la musique 😆

    Merci 😉

  3. Coton La Brodeuse

    Superbe Exemple.

    Âme

    Lorsque par oubli, je me sens si seule c’est à
    Toi mon âme,
    Toi ma douceur, mon cœur,
    Que je pense.

    Lorsque par ignorance, je ne sais que choisir ,c’est
    Toi mon âme,
    Toi ma douceur, mon cœur,
    Que j’appelle.

    Lorsque je m’égare, c’est en
    Toi mon âme,
    Toi ma douceur, mon cœur,
    Que je me retrouve.

  4. Fred

    Et bien, merci à toi pour ces explication supplémentaire, mais j’espère que contrairement à ce que tu dit, tu aime ton corps Laurent….

    Je vais faire plus attention à ce que je fais avec mes deux mains maintenant 😉

  5. yves martial

    Sacré perlinpinpin d’Ego.. .
    Champion pour nous traîner. …
    Par le bout du nez.. …

  6. Ganga

    MAGNIFIQUE !!!
    Merci d’exister Laurent.

  7. MIRA

    Cher Laurent, je suis éblouie par ta manière d’enseigner la VIE, l’AMOUR, l’AVENIR.

    Je me sentais seule dans ma Recherche ce qui n’est plus le cas depuis peu, grâce à toi, ouf!
    Merci à toi car, en plus d’être très intelligent, tu es drôle, généreux et tellement efficace.
    Je lis et déguste chacun de tes mots, ils sont très précieux. Je te suis reconnaissante de nous apporter à tous et bénévolement tous les savoir-être et savoir- faire (exemples: encodage de l’eau et feu du cœur, etc) pour mieux vivre. Je pratique aussi et j’en parle autour de moi, je diffuse en ton nom.

    BRAVO, j’aime ta simplicité, ta joie de vivre et je trouve admirable ton souhait de partager tes connaissances avec nous tous, jeunes ou vieux. Je suis dans la deuxième tranche et je me sens très jeune. Cet article si j’ai bien compris, nous ouvre à devenir meilleur avec nous-même, à croire en nous (adieu l’âme) et à relever la tête pour échanger avec les autres dans l’harmonie enfin retrouvée.

    Alors les amis, mettons-nous tous au travail, on a du pain sur la planche. Je suis une petite nouvelle, heureuse de faire partie de votre groupe. Bisous à tous Mira

  8. Victor

    Une infinité de merci et je te témoigne toute ma gratitude…
    Que LE SANS NOM te rétribue en multipliant tes bienfaits au nombre de ceux que tu aides…

    Tu m es très très cher et en lisant les commentaires , je ne suis pas le seul.

    Que le LOGOS te bénisse.

Les commentaires sont désactivés.

«

»