Actu au 21 Août 2015

actu_19Alors qu’un certain nombre d’entre nous profitent de repos appelé “vacances” (de vacant = qui n’est pas occupé, libre, disponible ou absent ou de vacances = période régulière et légale d’arrêt de travail des salariés et des scolaires), il est évident que faire un petit débrayage par rapport à la routine, ça fait du bien pour prendre du recul.

Aussi depuis la semaine dernière, j’ai débrayé du clavier et il semblerait que ça revienne doucettement via cet article d’actu. En effet, selon votre date de naissance vous avez aussi vos équinoxes et vos solstices. Je viens donc d’en passer un (le 18 août) et cela a toujours un impact sur la suite des évènements, car certaines actions prennent fin tandis que d’autres s’annoncent.

Il me semble en avoir parlé dans un article sur 345D.fr et, comme tout auteur assez prolifique, c’est déjà un bon point que je me rappelle de l’avoir fait. J’attends que Brigitte confirme ou infirme parce que autant je peux avoir totalement oublié un truc, autant je peux me souvenir d’un truc que j’aurais dû faire et qu’en fait je n’ai pas fait.

Dit autrement, comme une poule, je m’occupe de pondre et puis après, pour la collecte et le rangement dans les boites à œuf, ça n’est plus vraiment mon affaire. Et si je m’y mets, il est fort à parier que ce sera probablement plus bordélique et que pendant ce temps-là, je ne serai pas au clavier à cocoricoter… On peut pas être bon partout à la fois.

Cependant, même quand je me dis être en période de débrayage, c’est en fait pour passer une autre vitesse et non forcément faire de la roue libre sur une longue distance, à moins que la pente s’y prête. En effet, plus nous avançons dans le temps et plus nous nous reconnectons à La Source, et donc à l’horlogerie céleste.

De ce fait, un nouvel élément se met en travers de nos habitudes et ce sont les mouvements d’actions et de repos du cosmos (sa respiration), tout autant que les mouvements de digestion des énergies lumières, telles des vagues qui nous assomment au moment juste où vous pensiez sortir de la chaise longue…

Ainsi depuis le début de l’été, je suis très fortement impacté par ces vagues cadencées par l’horlogerie céleste qu’il m’est difficile de maintenir une progression régulière, bien que le cap ne varie pas. Ainsi quand j’ai commencé ma série avec l’Arbre de Vie, j’avais un scénario en tête à suivre. Il est toujours valable, sauf que le tempo n’est plus de mon ressort mais du ressort de l’horloge céleste qui pulse (selon les capacités d’absorption de l’Humanité) les paquets d’ELVIV émis par le Soleil Central.

En d’autres termes, je me sens comme une petite coquille de noix ballotée en plein Pacifique. Il y a donc des périodes de repos (je pionce comme un salaud) et des périodes d’activités (je me lève, mange, regarde ce qui se passe et retourne au lit)… Aussi derrière un emploi du temps aussi chargé en position horizontale, on pourrait croire que rien ne se fait.

Bien au contraire, cela indique que votre corps physique est en train d’actualiser comme un malade une grosse partie de l’ELVIV qu’il reçoit. Dit autrement, la voiture est au garage et quand elle mettra le nez dehors, il est évident que même si extérieurement elle semble ne pas avoir beaucoup changé, intérieurement un paquets de joints auront été changés (pour supprimer les fuites), nombre d’articulations huilées ou graissées pour arrêter tous les couinements usuels de notre mental-égo qui veut.

C’est ainsi que j’ai pu repérer que mon mental diverge de moins en moins vers des pistes d’explorations futiles, que mes émotions restent tranquilles et peinent à mettre le nez dehors pour un rien. Il en résulte donc une paix intérieure grandissante qui permet justement de prendre encore plus de recul par rapport au chaos grandissant de la société de 3D.

Fort de cela, la notion temporelle s’estompe de plus en plus au point que le calendrier et la montre font partie d’un autre monde qui n’est plus le mien. En soi, c’est agréable et cela démontre combien nous sommes englués dans un mode de pensée totalement formaté et surtout automatisé. On est de vrais robots se disant libres mais en fait, on évolue dans un couloir aux murs rapprochés et qui mènent au cimetière. Quel futur époustouflant, n’est-ce pas ?

Cependant, pendant mes périodes d’intenses repos, des prises de conscience banales me deviennent révélatrices. La dernière qui me vient en tête est celle-ci : Plus la Lumière est intense et plus forcément le contraste ombre-lumière fait de même. En effet, si nous étions dans une chambre sans objets, il ne pourrait y avoir aucune ombre autant propre que portée.

C’est donc le fait qu’il y ait un objet qu’obligatoirement il y a une ombre propre derrière cet objet, et qu’ensuite il y a aussi une ombre projetée sur les faces de cette chambre. Ainsi quand je vois une ombre au plafond, je sais qu’il y a un objet entre moi et le plafond. Ainsi si le plafond est blanc et que l’objet aussi est blanc, à première vue je ne distingue pas l’objet du plafond.

Cependant si une ombre apparait sur le plafond selon l’angle du faisceau lumineux (style soleil à travers la fenêtre), vous savez que quelque chose d’invisible est là, et donc pas transparent, et donc opaque (= qui ne conduit pas la lumière tel le verre par exemple) et qu’il essaie de se faire passer pour de la lumière en renvoyant la même lumière que celle du plafond.

En gros, vous pouvez détecter un programme involuant (une géométrie prison) paraissant de la lumière extérieurement mais, qui en son intérieur, a besoin d’être clarifié. Aussi quand la luminosité ambiante est faible, l’ombre le sera d’autant plus. Tout est alors gris et semble homogène. On se sent “unifié” et en harmonie mais cela n’est que tromperie.

En effet, en augmentant la lumière entrante, l’ombre portée devient plus visible surtout si l’on change d’angle de vue. Ça c’est le 1er point et le second est que plus la lumière est violente et plus l’ombre propre (celle qui est derrière l’objet lui-même) est noire. En cela, le contraste devient encore plus important d’où une notion de dualité encore plus prononcée.

Ainsi, plus nous montons en fréquence, plus nous absorbons de l’ELVIV et plus ce qui nous était invisible devient évident à condition de changer d’angle de vue. C’est alors que l’on découvre que beaucoup d’objets sont dans la pièce et qu’ils s’auto-influencent les uns les autres en projetant les ombres portées sur les autres objets. C’est ainsi que des jeux d’ombres se créent et que l’on prend pour réel ce qui n’est que de l’illusion.

Ainsi au lieu de vouloir résoudre des illusions, il semble évident qu’il vaut mieux dégager les objets eux-mêmes les uns après les autres et les jeux d’ombres disparaitront d’eux-mêmes. On en conclut aussi pourquoi le Soleil Central envoie de plus en plus la sauce et que Terre-Mère, la lune et le Soleil se font un plaisir d’y participer activement.

On comprend donc que tout ce qui est issu de l’involution sera tôt ou tard mis à la lumière, à la conscience de tous, et que donc mécaniquement les objets qui dérivent la Lumière en faisant croire que c’est eux qui en sont la source se feront désosser tôt ou tard par la volonté du peuple qui en aura de plus en plus marre de marner en suivant des jeux d’ombres…

Ainsi chaque objet qui sera mis en valeur par un haut contraste semblera d’autant plus tranchant sur ses arrêtes et donc plus dangereux si on y touche. Cependant il ne l’est pas plus qu’avant, sauf que l’on saura mieux par quel bout le prendre pour l’envoyer en recyclage.

Aussi, autant les forces de l’ombre semblent de plus en plus puissantes, autant en fait ils sont de plus en plus démasqués et donc fragiles. Que peut une poignée d’hommes face au nombre que constitue le peuple ? Qu’est-ce qu’une organisation puissante sinon un égrégore entretenu par ceux qui y participent.

Si individuellement chacun prend ses responsabilités et fait ce qu’il pense et sent juste, alors tout ce qui est faux deviendra instable et s’écroulera. Si chaque policier remet en cause les ordres absurdes qu’il reçoit de sa hiérarchie, alors il n’y aura plus de police nationale. Si chaque travailleur de Monsanto regardait la vérité en face et non plus uniquement son salaire (probablement de misère), Monsanto perdra sa force instantanément.

La véritable libération viendra de notre capacité individuelle à nous libérer de l’emprise de nos programmes involuants, de ces objets qui sont encore dans notre champ de vision et que l’on ne voyait pas véritablement. Ainsi plus nous allons avancer sur le chemin et plus les “travailleurs” devront se remettre en cause afin d’arrêter ce dont ils ne veulent plus personnellement.

Alors que celui qui ne veut plus d’OGM dans son assiette arrête d’être l’esclave de son employeur qui les fabrique. Idem pour la guerre ! En effet, pourquoi vouloir la Paix quand bien même vous travaillez dans une usine d’armement ou chantier naval ? Alors pourquoi la France en tant que chakra du cœur de l’Humanité et “pays des droits de l’homme” (qui ne sont pas appliqués en son territoire) continue-t-elle à vouloir vendre des armes ?

Ce n’est pas parce que le ministère de la guerre se fait appeler le ministère de la défense qu’il est sauf, tout autant que le ministère de l’économie et de l’industrie qui n’est en fait que le ministère de l’esclavagisme organisé au niveau de l’Etat. Il faut savoir mettre les points sur les i en changeant l’angle de vue et vous verrez que ce qui était lumière et qui se confondait avec les murs et le plafond n’est absolument pas quelque chose dans les lois de l’UN.

Autant le numéro tatoué des gens des camps de la mort est effrayant dans sa conception (l’individu est un objet), autant votre n° de sécurité sociale est identique. Si le code barre avait existé à l’époque, ils l’auraient utilisé pour être encore plus efficace, surtout avec IBM derrière. Le business n’a pas de frontières ni de couleurs ni de règles sinon celles du profit financier.

Les politiciens ne sont que des polichinelles au service du financier qui n’est que l’outil de domination des “Mauvais garçons”. N’attendez rien d’eux sinon mensonges et corruptions. Ils se disent au service de tous, alors que foncièrement nous savons tous que seul le pouvoir et un compte bancaire bien garni est leur motivation profonde.

Ainsi, ce mois de septembre à venir va être un mois lourd de conséquences pour la suite, car le peuple va tousser et donc, en réaction, les mesures disciplinaires de l’Etat seront encore plus brutales. Nous savons cela, nous voyons cela et il semble que personne ne bouge malgré quelques petits avertissements de ci de là.

Cependant l’horlogerie céleste a prévu de mettre un peu le paquet en ce mois de septembre 2015. Il va forcément en résulter quelque chose qui sera tout autant terrible en version 3D qu’il sera libérateur en version 4D. En effet, il reste encore la saison d’automne en cet An 3 du Nouveau Monde, avant que l’on passe en l’An 4 à Noël.

Il faut donc s’attendre que les feuilles tombent. Aussi, si les banques centrales balancent à tout va du vrai-faux papier monnaie, cela indique bien que l’arbre de l’involution va se retrouver dévoilé, nu comme un ver. Il est donc fort à parier que quelques bucherons notoires se feront un plaisir de couper quelques branches afin de rééquilibrer le tout.

C’est ainsi qu’au printemps de l’an 4, l’arbre de l’humanité se verra orienté vers un productif de plus grande qualité et de moindre quantité. Hé oui, l’hiver va être rude pour tous et notamment pour ceux qui fuient la Lumière. Il va donc falloir s’attendre à des réactions violentes de la part de quelques uns… d’où la prévision de rester calmement chez soi à vibrer sur la fréquence de la paix et de la transmutation.

Laurent DUREAU

Articles en relation

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. 3XMerci cher et bienveillant Laurent,
    pour cet essentiel article: qualité, véracité, réalité.
    Égoïstement, je dirais qu’il me fait sentir moins seul dans
    cette réelle transhumance qui a lieu dans la matière et bientôt
    dans les glaces de l’hiver…

    Notre cheptel de marcheurs-chercheurs me semble plus grand qu’il y à encore peu de temps…?

    Merci aussi à GUYZ le (la) merveilleux, Corinne, Brigitte et Compagnie
    Très Frat

    • Ganga on 21 août 2015 at 14 h 01 min

    Tout est programmé selon le plan divin.
    Merci Laurent de cet article.

    • Isabelle on 21 août 2015 at 16 h 53 min

    Merci Laurent,
    J’ai aussi des coups de barre monstrueux depuis une semaine l’après-midi où je peine à résister au sommeil, alors je ne résiste plus et je vais dormir… (je suis en vacances et ne fait rien pourtant!) 🙂
    De même, depuis début juillet je ne porte plus de montre… et les déjeuners ont souvent décalés… bref, je ne suis pas habituée à ça, sans parler du soleil de dingue et des ciels bleus, de la sécheresse… en Auvergne!
    ça dépote, ça dépote… 🙂 sans parler de l’aide de Guyz dans tout ça!
    à bientôt! 🙂

    • MIL on 21 août 2015 at 22 h 12 min

    Bonjour Laurent,Brigitte.

    quand tu a parlé de pause avant l’été j’avoue que j’ai ris doucement tellement la montée en puissance est exponentiel.

    en parlant d’horlogerie céleste est ce que tu peut nous parlé(si tu en a entendu parlé) de la »shémitah » ce seraient des cycles de sept ans qui correspondraient aux événements comme les attentat du 11/9 2001,le crash économique de 2008 et dont le prochain cycle se termine cette année 2015 sur un jubilé en septembre,sans parler bien sur de l’équinoxe.

    • ginorobert on 22 août 2015 at 6 h 57 min

    Bonjour Laurent
    J ai lu ton article juste avant le coucher. Hé oui mon actualité n’est pas vacante. Je me suis réveillé à la mi nuit après avoir fait ce rêve. Prémonitoire ? En général quand je dois me souvenir d un message c est juste au moment de l eveil. A moins que je ne sois réveillé exprès …
    Ou alors c’est juste l influence de ton article ou les deux.
    Dans ce rêve je voyais la terre ravagé par des vagues d énergie noir rouge verte. La vision était certainement heterique vu par le chaos. Ces énergies semble t il étaient vivantes car elle pouvaient éviter un lieu ou un être. Après leur passage la terre était nu . Pas de végétation rien que la terre même là ou il y avait la ville.
    Je précise que quand j’ai un message c’est que c’est dans les tuyaux comme tu dis. Maintenant je dis pas que c’est le basculement. Mais un nettoyage est imminent.
    Bien à tous dans le sourire au coeur

    • Charlaimy on 23 août 2015 at 14 h 42 min

    Laurent, tu m’es inspirant <3

    • Isidore on 25 août 2015 at 23 h 24 min

    Alors, tous aux Aubry, non aux Abris, pardon………:-D 😀 😉

Les commentaires sont désactivés.