Actu – Quand les choses sérieuses commencent…

actu_02Beaucoup a été écrit concernant la pleine lune du 15 avril, et je ne parle pas des 2 prochaines à venir. Bref, l’encre continue toujours à couler, mais cela suffit-il à vivre ce qui se passe réellement ? En effet, le mental-égo aime savoir afin de mieux nous entrainer dans sa course au spectaculaire, mais qu’en est-il vraiment dans les coulisses de notre êtreté ?

Pour certains ce sera comme d’hab, juste de l’info mais au fond rien ne change. Puis pour d’autres, cela ressemblera à une déstabilisation qui, mine de rien, vous fait remettre en cause bien des choses qui vous semblaient acquises grâce justement à l’abandon de certaines autres…

Ce 15 avril et ce qui suit serait, d’une certaine façon, comme si on passait la seconde vitesse. En effet, à l’image d’une voiture, le changement semble suivre une certaine courbe plus ou moins lisse quand on la regarde démarrer puis se lancer de l’extérieur. Cependant, à l’intérieur, il y a un individu qui joue avec la pédale d’embrayage, l’accélérateur et la boite de vitesse.

Or, nous savons que le Sans Nom n’aime pas se la jouer “sportif” en faisant hurler le moteur et pousser les rapports, au point que le véhicule soit secoué de spasmes peu compatibles avec la douceur de l’amour inconditionnel. Ainsi, le véhicule, sous des airs de “rien ne semble bouger”, est en fait en train de prendre de la vitesse.

On entend bien de temps en temps des petites choses qui vibrent à droite et à gauche indiquant qu’il y a mouvement, mais globalement, pour celui qui roupille lourdement dans son siège baquet de la 3D, cela n’est pas encore suffisant pour le sortir de sa léthargie sécuritaire.

Quant à ceux qui ont commencé à ouvrir les paupières, ils remarquent que les images fixes à travers les vitres commencent à bouger. Cela les amène obligatoirement à se poser des questions et à se dire qu’il faudrait peut-être aller se renseigner sur les ondes en allumant le poste radio. Cependant, derrière la répétition régulière des mêmes infos tous les quarts d’heure (la méthode Coué dans toute son excellence), ils commencent à se dire qu’on leur cache quelque chose.

C’est alors qu’ils sortent leurs tablettes internettiennes et commencent à chercher des infos qui, justement, ne seraient pas celles officielles. C’est alors qu’ils se trouvent confrontés à un déluge de tout et n’importe quoi, où la photo souriante des auteurs démontre que les égos sont encore de mise en ce monde.

C’est alors qu’ils découvrent aussi, par la bande, la différence de culture entre les Européens et les Nord-Américains. En effet, ces derniers font de gros efforts pour présenter vachement bien, malgré les quantités de pub énormes, et surtout vous mettre dans la tête qu’il faut payer pour accéder à une info qui est totalement accessible chez les Européens.

En d’autres termes, les marchands du temple sont bien là et ils vous vendent de la breloque à tout va. L’essentiel est qu’il faut entretenir l’idée qu’une info payée est toujours meilleure qu’une info gratuite. Bien sûr, cela est maquillé par le fait que pour faire un beau site, il faut justement y passer beaucoup de temps et que cela demande donc rétribution.

Et puis, quand on y regarde de plus près, aucun article (ou quasiment aucun) n’est écrit par ces même publieurs. En d’autres termes, ils ne font que prendre ailleurs (gratuitement) et rassembler le tout pour vous le vendre. Puis, pour faire comprendre que ce qu’ils assemblent dépend de votre discernement et non du leur, ils publient tout et n’importe au nom de la liberté.

En résumé, vous payez et s’il y a une réclamation à faire, ils vous renvoient dans les cordes en vous disant que c’est de votre responsabilité et non de la leur. Aussi, connaissant cela, certains auteurs, se sentant investis d’une mission spéciale grâce à leurs dons, se voient donner exclusivité. Dit autrement, si tu ne t’abonnes pas (et ne paye pas), tu ne sauras pas.

Bref, du pur business 3D pour empapaouter tous ceux et celles qui, par fainéantise, pensent que si c’est payant c’est forcément sérieux. Et hop on repart pour un tour, car le mouton bien éduqué ne sait que suivre les balises indiquées et comme de plus elles sont belles et attrayantes, alors on y va en toute bonne foi jusqu’au jour où on en vient à pousser sa gueulante tant on est dans une bouillabaisse où tout se contredit.

Si aujourd’hui, je mets les pieds dans le plat concernant cela, c’est parce que justement je vois de plus en plus de personnes se tourner vers moi (par email) pour me demander de démêler toutes leurs incompréhensions. Dit autrement, il me faut détricoter toutes les croyances issues d’informations et de contre-informations.

Aussi, si vous vous sentez noyés sous l’info et surtout par tous les conflits que cela engendre dans vos neurones, ne serait-il pas une bonne idée de justement ne plus aller lire sur les sites internet qui, au nom de la liberté de parution, vous balancent tout ce qu’ils peuvent racoler à droite et à gauche ?

La lune du 15 avril a donc vu une grande quantité d’articles, au même titre qu’un avion ayant disparu des radars récemment. Ça a fusé dans tous les sens et avec toutes les explications que pouvait sortir un cerveau humain. Cela a été la démonstration évidente que le préhumain aime se faire peur et qu’il apprécie justement de le faire.

Et, c’est aussi une leçon qu’il faut savoir retenir concernant l’information et la contre-information. Tout y est passé, du scientifique au secret d’état, des illuminatis aux extra-terrestres, et de l’info officielle à celle des canaux qui parlaient au nom d’entités connues. Qui a raison ? Qui a tort ? Qui vous brouille les antennes ? Qui vous amène à péter les plombs par saturation ?

Prenez un peu de recul et découvrez que l’intox est la dernière solution pour l’ombre afin de freiner les ouvertures de paupières. En effet, si, à peine réveillé, vous avez déjà mal au crâne, la probabilité de se remettre à pioncer est très grande car c’est si doux d’être dans le coltard, surtout quand on est infoutu de se rappeler de ses rêves !

Alors, oui, la lune du 15 avril a bel et bien été un évènement et cela a correspondu à l’enclenchement de la seconde vitesse. Ainsi, les plus sensibles auront probablement perçu comme un passage à vide suivi d’un enclenchement. Cette période de non-prise s’est peut-être matérialisée différemment selon chacun et je vais vous décrire ce qui s’est passé chez moi.

En gros, tant que nous étions en 1ère vitesse, mes “missions” étaient claires, mais plus le temps passait et plus il semblait qu’une accélération du temps m’empêchait de venir à bout de tout ce que j’avais à vous dire. J’ai enchainé les articles et vidéos à fond jusqu’à l’éclatement final matérialisé par mon départ en tournée.

Par l’oubli du transformateur de mon ordinateur portable, mes guides m’ont ainsi fait prendre conscience que j’allais vers un sur-régime préjudiciable. En effet, j’avouerai que la pilule a été un peu grosse à passer la 1ère semaine, mais après cela a été plus cool. Au départ, je m’en voulais d’avoir oublié ce transfo mais c’est seulement plus tard, en analysant ce qui s’était passé, que j’ai découvert que cela n’était pas de mon fait.

En effet, avec la pratique et l’expérience, j’ai découvert comment nos guides peuvent nous oblitérer des circuits de fonctionnement afin que, justement, nous ne puissions agir comme d’habitude. Bref, revenu à la maison avec 3 semaines d’emails en retard, une ligne de publication totalement arrêtée et des dizaines de rendez-vous téléphoniques en attente, j’ai peiné à me remettre dans le bain, surtout que je suis arrivé à la maison le 14 avril au soir (veille de la fameuse pleine lune)…

J’ai donc repris la dernière vidéo que je n’avais pas eu le temps de publier avant mon départ (l’article 36), et puis l’effet de cette lune a commencé à faire son action sur mon humble personne (et compagne y comprise). En effet, j’étais comme en débrayage et quoi que je fasse, rien ne voulait vraiment avancer. Il y avait donc un truc et maintenant je sais quoi, d’où cet article…

Il faut dire que mes guides ont su, à leur manière, me faire comprendre que cette lune du 15 avril suivie de la Pâques (7 jours après) et d’un autre évènement à venir le 29 avril (là encore 7 jours après) sont le véritable passage à la seconde vitesse. Ainsi ce qui s’est passé pour moi en cette 1ère semaine a été une remontée lourde de programmes involuants.

En effet, nous avons tous en nous des programmes profondément enfouis qui ne peuvent faire surface que lorsque justement vous êtes au point mort. J’ai donc eu à faire face pendant ces derniers jours à une vague pénible me disant tout simplement d’envoyer balader tout le monde, toutes les demandes et aussi tous mes blogs. Rien que ça !

C’est en cela, à l’image de la voiture, que j’ai entendu le moteur hurler à la mort parce que justement le débrayage dû à la lune du 15 avril a rapidement fait monter en régime le moteur, puisque je n’avais pas particulièrement ôté le pied de l’accélérateur. Je peux vraiment dire que le boucan était infernal dans la cabine de pilotage (mon mental était à fond, et surtout dans le sens très “j’envoie tout chier et je prends des vacances”).

Il est évident que ma fréquence globale a fait qu’aucun moustique ne s’est approché de moi tant j’étais disruptif. Je suis donc allé me calmer dehors en faisant quelques travaux extérieurs qui me tendaient les bras.Le résultat est que je suis totalement courbaturé et que mes muscles me rappellent leur présence…

Ainsi, à l’heure où j’écris ces lignes, le compte-tour est au minima, le levier de vitesse au point mort. Cette semaine donc va être le passage en seconde vitesse, puis le réembrayage cool pour être sûr qu’il n’y aura pas d’à-coup dans la carcasse à roues carrées (pour l’instant).

A partir du 30 avril tout devrait être redevenu “normal”, sauf qu’il va falloir accélérer suffisamment pour être à la hauteur fréquentielle pour le 17 mai (alignement avec les Pléiades) qui est le pendant temporel d’avec le 20 mars (équinoxe de printemps). Cela tombe bien, parce que le lendemain c’est mon anniversaire (le jour de naissance du Bouddha)…

En tout cas, le Nouveau Monde continue son inexorable avancée et nous devrions voir un côté nettement plus démonstratif au fur et à mesure que nous avançons dans le temps. Je ne vais donc pas vous dire ce que tous les autres racontent à l’envi, mais sachez que le tambour d’essorage tournera d’autant plus vite que le passage en seconde sera effectif.

En d’autres termes, si vous aviez déjà des difficultés, sachez que cela ne fera que s’amplifier puisque l’objectif est de passer à une fréquence suffisante pour ne même plus se rappeler que l’on appartient de près ou de loin à la 3D4D. Aussi, plus haut et plus vite vous serez en fréquence et moins difficile sera l’encaissement de l’accélération.

2014 n’est que le commencement de 3 ans de folie. Ce n’est qu’en 2017 que véritablement la 5D aura totale prédominance sur notre monde actuel. D’ici-là ça va remuer à tous les étages, et s’il y a encore des gens qui dorment c’est que tout simplement ils seront morts pendant leur sommeil…

Laurent DUREAU

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Béa on 23 avril 2014 at 7 h 44 min

    Bonjour Laurent et chaque un,

    Je sens également une accélération de la vitesse de transformation intérieure !.

    Je me surprends à être plus ferme dans mon positionnement, de plus en plus libérée du doute et autres tergiversations mentales ,un peu comme sur  » pilotage automatique » !.Quand c’est entier, c’est juste délicieux !.

    Mue par une guidance de plus en plus audible et présente ,j’accueille les peurs et les transcende juste en exposant leur nature illusoire à la lumière de la vérité ultime, car seules les lois imparables de l’Unité peuvent nous élever au-delà des lourdeurs duelles de 3D.

    Ma mémoire se dissout ,rompant tout attachement au passé.Quant à l’avenir, il se dévoile à chacun de mes pas, s’ouvre sur un champ de tous les possibles que je pressens inévitablement libre et joyeux.

    Surtout, ne plus interférer !!

    Aimer se laisser surprendre par ce qui nous dépasse et se sentir pleinement confortable avec l’inconnu, avoir La foi invincible de l’humble qui ne peut se satisfaire de moins que ce Tout qui, avec un Amour infini, l’englobe, l’entoure et l’embrasse de toute éternité,le rendant vivant, le recréant à chaque instant !

    Quand la foi se pare de certitude, elle nous épargne de plus en plus (et de plus en plus vite !) les affres du leurre et de l’égarement. Elle semble seulement nous demander de ne pas oublier de rire de nos peurs, de nos erreurs, de nos culpabilités,…d’avoir oublié qui on est !!
    En reconnaissant que ces délires sont tous irréels, nous leur ôtons le pouvoir de porter la moindre atteinte à notre complétude et immortalité originelles et les abandonnons au profit de la perfection de « tout ce qui est » !

    Les illusions duelles et les perceptions distordues s’estompent par la chaude clarté qui ne manque pas de se faire et qui nous montre ce monde 3D pour ce qu’il est : une projection insensée, venue d’une folle idée de séparation, tissée de multiples subdivisions !
    Un monde délirant qui n’apparaît que par la croyance qu’on lui accorde et disparaît quand on lâche l’attention portée sur lui. Alors un Monde Nouveau se dévoile, pur, synchrone, digne du Fils de l’Un que nous sommes, parfaitement fidèle à notre Divine filiation.

    Amour,humilité, gratitude, paix et joie sont des richesses abondantes dont l’unique et inépuisable source se trouve en nos centres .Là est le trésor que nous avons si péniblement (et en vain !) cherché à l’extérieur !
    Enfin trouvé et reconnu, ce fabuleux trésor s’étend naturellement en se partageant et génère, par l’expansion, une saine et sainte projection qui rééquilibre, guérit, purifie et honore nos pouvoirs de Divins co-créateurs.

    Ce changement d’état d’être doit devenir un automatisme spontané et léger. Il est l’expression de notre vraie nature et notre responsabilité est de témoigner ,de rayonner, cette vérité afin que
    les projections s’harmonisent et s’illuminent au rythme des croyances erronées que l’on cesse d’alimenter !

    Ne plus donner crédit (temps, attention, énergie) à ce qui n’a ni réalité ni valeur !
    Laisser La Vie, La Lumière, L’Amour, nous traverser sans les limites du mental-égo !
    Laisser être « ce qui est » et accompagner de notre plein consentement la magnificence du Tout en création !…

    Ce vent nouveau insuffle en nous un doux et puissant courant qui brise une à une les chaînes de nos esprits enfermés dans nos prisons mentales. C’est Lui qui nous élève au-delà des conflits, Lui qui permet que ce faux monde s’écroule et disparaisse d’avoir mal vécu, mal créé, mal perçu.

    Laissons ce souffle vital advenir en nos cœurs confiants, en nos consciences apaisées !
    Laissons-Le déchirer le voile d’illusions qui nous gardait piégés dans la peur de manquer ou de perdre.
    Appelons-Le de nos humbles prières sans craindre le fracas qu’engendre ce puissant et salutaire renversement !
    Il est Le Sauveur,La Révélation de notre parfaite unité, le souffle de vie qui sent bon l’Amour inconditionnel, le réveil,la renaissance à chaque instant ! !

    Je souhaite à chaque Un un doux réveil avec l’assurance que nous sommes Un, immortels, aimés depuis toujours et à jamais et que nous ne pouvons manquer de vivre cette réalité chaque fois que nous cessons de la confondre avec l’illusion de notre ignorance projetée !

      • Raymonde on 23 avril 2014 at 10 h 18 min

      Bonjour Béa,
      Tu m’apportes beaucoup et je t’en remercie.
      Lorsque je te lis, je me sens en communion avec toi.
      De coeur à coeur.

      Bonjour Laurent,
      Je ne fais pas beaucoup de commentaires car je suis en osmose avec toi. Cela se passe de mots, c’est de coeur à coeur que cela se passe.
      Merci pour tout

    • Serge on 23 avril 2014 at 8 h 07 min

    Bonjour Laurent

    pareil pour moi, envie de tout envoyer balader, agacé à fond pour la moindre chose 😈
    J’avais l’impression qu’on m’a branché sur la haute tension!
    Bref ca bouge et c’est tant mieux 😎

    Bien à toi, Serge

    • Dod on 23 avril 2014 at 8 h 35 min

    Laurent,
    ton article et ton habitude de les illustrer d’une mignonne photo de bébé me faire venir à l’esprit une image métaphorique : Un adulte se penche sur le berceau d’un bébé endormi, l’adulte se fend d’un sourire enjôleur et tend ses mains vers l’enfant qui se réveille, étonné de cette invitation à un câlin. Le bébé sourit à son tour et tend ses petits bras. L’adulte, un peu pervers, reste de longues minutes dans cette position inaccessible. Le sourire d’espoir du bébé faiblit puis disparaît bientôt remplacé par des pleurs…
    Quel sera l’impact de cette mésaventure sur le mental encore immaculé du bébé ?
    Devenu adulte, pourra-t’il croire à l’amour inconditionnel ?
    Lui aussi aura sans doute envie d’envoyer tout bouler quand on lui proposera la solution miracle d’appuyer sur le bouton « faire un don » !

    • Agnès on 23 avril 2014 at 9 h 21 min

    Merci à toi Laurent , bon courage pour la suite 😉

    • BENNETT on 23 avril 2014 at 10 h 18 min

    J’ai l’impression d’être sur « off » : mon activité journalière consiste à quelques tâches domestiques, (la préparation du repas étant la principale) et une promenade effectuée dans une sublime campagne autour de chez moi. En gros, c’est une activité / un temps de repos. Pour mon compagnon et mon entourage, c’est de la paresse ! point.
    En gros, je n’attache d’importance à rien, je fais le strict minimum, et je ressens de la joie.
    Mon cerveau est sur « off ». Et pourtant, je sens arriver quelque chose d’énorme sur nous !!!

    • magaly on 23 avril 2014 at 10 h 45 min

    tout est parfait alors ! comme tu ns a dit pendant la conf , ce n’est pas parceque , nous ne fesont rien , que nous ne commencont rien , et finnissont rien , que ns sommes , en apparence blazer de tout , que ns ne travaillont pas , au contraire , le travail commence ici meme ,a ce stade .
    Comprehension absolut . merci laurent .

    • Teo on 23 avril 2014 at 12 h 23 min

    Bonjour Laurent,
    Les textes de Khubya que tu as su les mettre en audio m’ont permis de franchir les caps importants actuellement dans le quotidien. Tout est là pour se brancher à la Réalité, Ma Réalité que je prends soin d’avancer avec Toi et l’Equipe dans la joie vibrale.
    MERCI

    • Éclat de rose on 23 avril 2014 at 14 h 29 min

    Ah bein voilà pourquoi y a un Titanic depuis des jours merci mille fois

    • phiso on 27 avril 2014 at 17 h 01 min

    C’est mon anniversaire aussi!
    Merci Laurent.

  1. Une fois l’article parcouru, on se sent moins ignorant sur le sujet. Merci!

Les commentaires sont désactivés.