«

»

News au 18 Mai 2015

actu_17Il y a 58 ans, jour pour jour, j’ouvrais les yeux dans une maternité accolée à l’hôpital d’une petite ville bourgeoise presque tout en haut de la plus haute colline du coin. C’était loin de la ferme où vivait mes parents de l’autre côté du fleuve où la platitude du paysage ressemblait fortement au plat pays situé à la frontière du nord de la France.

C’était l’époque de l’après guerre où pondre un gamin était vital pour le pays en pleine reconstruction et en pleine mutation. Le monde rural se vidait afin de combler des barres d’immeubles construit à la va-vite en périphérie des centres villes historiques. Tout le monde était déraciné aussi bien les blancs que les non-blancs. Une nouvelle France était en train de naître.

C’est ainsi qu’après avoir ouvert les yeux furtivement quelques heures après ma naissance physique que je décidais de reprendre le chemin inverse tant ce que j’ai vu et ressenti n’était pas à mon goût. C’est alors que l’on me baptisa illico-presto une première fois au cas où je réussirai mon coup.

Cependant, grâce à des techniques relevant d’une cruauté basique mais essentielle à ma survie biologique, mes plans furent déjoués et, quelques mois plus tard, une fois l’assurance que je ne pourrai plus me tirer, on me rebaptisa une seconde fois mais cette fois-ci à l’église comme tout le monde.

C’est alors que commença mon histoire en ce monde, en cette vie sous un nom d’emprunt, une étiquette civile associé à un numéro de sécu où un dossier médical fort rempli m’accompagna au moins jusqu’à la puberté. En effet, j’étais un cas difficile car ma mécanique biologique, ma carcasse, ne semblait pas vouloir suivre une route toute tracée d’avance.

Ce n’est que lorsque les hormones se révélèrent que progressivement les handicaps s’effacèrent un à un pour laisser place à un jeune homme physiquement plus costaud que la moyenne mais avec des traits d’adulte. En effet, je faisais nettement plus vieux que mon âge autant sur le plan physique que sur le plan maturité.

De ce fait, j’étais à des années lumières de la compréhension normale pour mon âge physique et cela fit en sorte que je ne fréquentais que des personnes nettement plus âgées que moi tant il m’étais difficile d’établir un contact d’égalité avec mes copains et copines de classe. Dit autrement, j’étais déjà un extraterrestre tant mes discussions n’étaient pas en rapport avec mon entourage social immédiat.

Ce n’est qu’à 18 ans (la majorité venait de passer de 21 à 18 ans) que je pus vraiment prendre ma vie en main et à 19 ans, je pris la poudre d’escampette vers l’Angleterre afin de parfaire un anglais hautement déficient. En effet, ma décision de vivre ailleurs qu’en France était absolue tant les Français me donnaient des boutons avec leurs cocoricos…

Bref, vivre ailleurs et dans une autre langue était pour moi une libération. J’ai donc passé plusieurs années “ailleurs” au point même d’en oublier ma langue natale. A deux reprises, il m’a fallu me rééduquer afin que je retrouve une certaine fluidité tout en sachant qu’il a fallu entretemps que je change le vocabulaire initial purement argotique de la campagne profonde et “banlieusard” de la barre d’immeuble.

En d’autres termes, bien qu’étant un Français de souche, les couches linguistiques ont été assez profondément remaniées. Je sais, cela ne paye pas de mine à priori et l’on s’en rend compte quand même à la longue que mon Français de base ne sort pas de l’Education Nationale d’où ma grande surprise à me voir devenir un blogueur alors que d’une certaine façon j’avais en horreur d’écrire.

Il a fallu attendre que ma seconde femme meure puis que mes 2 enfants s’envolent hors du nid définitivement pour qu’à 49 balais, je me retrouve à allonger des réflexions dans un truc appelé blog. Ça je ne m’y attendais pas du tout et, comme à l’accoutumée, j’ai fait ce que je pensais que je ne ferai jamais.

C’est ainsi que j’ai appris qu’obligatoirement j’expérimenterai ce qui m’a fait peur ou ce dont je refusais catégoriquement. C’est ainsi que toujours marié ou en couple avec des étrangères j’en suis arrivé à accepter de vivre avec des Françaises de souche et cela n’a pas été simple du tout pour moi.

Bref, 7 ans après mes premiers articles (soit à 56 balais), ma vie a chavirée dans l’Un-Visible avec la rencontre physique avec un certain monsieur Bleu qui me fit rencontrer Le Grand Dragon de Véga. C’est véritablement avec ce dernier que ma vie pris une tournure absolument hors catégorie et aujourd’hui je remercie le Ciel que cela se soit réalisé.

Je sais que pour beaucoup d’entre vous cela peut paraître “volatil”, virtuel mais je vous assure que c’est du réel, du concret et surtout de l’efficace. En effet, du monde invisible (celui que l’on ne voit pas pas avec les yeux physiques) au monde de l’Un-Visible (celui que l’on voit à travers les vibrations et ressentis de notre corps physique), il y a à la fois quelques millimètres et quelques kilomètres de séparation.

C’est ainsi qu’en discutant avec un de mes enseignants EDL, ce dernier me demanda comment je percevais le temps passé avec Le Grand Dragon de Véga. J’avais l’impression que cela faisait au moins 10 ans que nous marchions côte à côte et pourtant nous n’en n’étions pas encore arrivé au deuxième anniversaire.

Ainsi quand je regarde en arrière, je peux vous assurer que lorsque l’on se trouve au contact avec un guide EDL de l’Un-Visible et que l’on accepte les multiples tests tout comme ses remarques, la progression non seulement vibratoire mais aussi de compréhension fait des sauts énormes au point de considérer qu’avant vous ne saviez absolument rien mais vraiment rien du tout.

Cette compréhension peut être tout autant mentale que vibratoire. L’une ne va pas sans l’autre mais aucune ne prend la priorité sur l’autre. Des fois quand le mental n’arrive pas à saisir, c’est la vibration qui te fait ressentir. Puis quand tu as ressenti alors le mental saisit la chose entrainant à sont tour une nouvelle vibration qui entraine à son tour une compréhension mentale qui…etc…

Voilà pourquoi il est utile d’accéder à l’information mais s’il n’y a pas un déclic vibratoire alors l’information glisse et n’est pas prise en compte. C’est en ce sens que beaucoup de marcheurs se perdent en route car ils accumulent toujours plus d’informations et plus d’informations (l’aspect masculin) sans toutefois vivre et ressentir la vibration (l’aspect féminin).

Tu peux expliquer en long en large et en travers c’est quoi d’être amoureux à quelqu’un qui ne l’a jamais été. Tu pourras y passer ta vie à lui expliquer et il pourra devenir un super professionnel, un érudit sur la question voire même écrire des bouquins et des bouquins mais, au final, il ne saura toujours pas vibratoirement ce que cela donne.

L’êtreté, vivre l’Être, est une action vibratoire innée puisque c’est en fait notre véritable constitution. Nous sommes une infinité de vibrations qui s’auto-entend et s’auto-découvre que par l’effet résonance. On est donc loin de la raison et de la raisonnance qui, en fait, n’est qu’une justification d’existence pour un mental-égo ne jouant que dans l’illusion.

Hé oui, le fameux “savoir” gros de milliers de bouquins lus, d’heures passées à l’étude, est un leurre érigé en dogme par notre société. Il est un miroir aux alouettes et ne peut mener qu’à la tombe et au sentiment d’impuissance. Alors autant l’impuissance sexuelle est préjudiciable aux relations amoureuses autant l’impuissance livresque laisse l’individu dans le même état de délabrement et de pauvreté.

La véritable puissance se trouve dans la vibration, dans l’état d’êtreté dans lequel vous baignez et chaque gain fait vibratoirement est un pas fait dans la véritable co-naissance. Voilà pourquoi les involuants mettent le mot connaissance comme synonyme du savoir.

Aussi quand vous entendez quelqu’un parler de connaissance quand il veut dire savoir, vous êtes sûr qu’il est en plein mental et non en véritable êtreté. Il cause, il cause mais ne vibrent que son égo et sa volonté d’être supérieur ou d’afficher une supériorité.

Par contre, celui qui vibre, celui qui a accès à la “co-naissance” saura être clair, explicite et tout cela sans prendre un mot que vous ne connaissez pas. La co-naissance est simple et elle peut donc s’exprimer que simplement. Aussi, si vous ne comprenez plus rien cela veut dire que l’information-vibration émise ne rentre pas en résonance avec vous. Dit autrement, vous n’avez pas les circuits nécessaires pour capter l’information elle-même.

Cela n’est pas définitif du tout et il ne faut donc pas se décourager car qui dit évolution vibratoire dit forcément qu’il y a des vibrations à découvrir et donc que l’on ne peut pas tout capter sur toutes les gammes. Il nous faudra donc faire des gammes, encore des gammes et toujours des gammes tout en sachant qu’une fois maîtrisé une gamme on passe automatiquement à une autre.

Nous sommes des étudiants en musique d’êtreté. Il est donc normal qu’il y ait une progression car autant un EDL ou EDLN se voit toujours comme un étudiant permanent autant notre mental-égo nous fait croire qu’une fois atteint tel stade ou tel stade, le cours sera fini et que l’on sera des Dieux….

Tout cela n’est que foutaise car cela nait de l’illusion que tout est fini, limité et que l’on peut tout mettre dans des boites. Mon ami, mon frère, rien n’est limité, rien n’est séparé et rien n’est acquis pour toujours. Ainsi si aujourd’hui tu es amoureux cela ne veut pas dire que tu le sera pour toujours.

Un état d’êtreté c’est un entretien vibratoire de chaque instant et il peut être obtenu non par le contrôle de ce qui se passe mais par la capacité à se laisser porter par ce qui se passe. Ainsi, le fait de croire que l’on peut contrôler les choses est l’illusion parfaite créée par un mental-égo lui-même formaté par des croyances sociétales.

Un état d’êtreté c’est à l’image du surfeur sur la vague. Il profite de l’énergie de la vague mais n’a absolument aucun contrôle sur la vague elle-même. On le dit en maitrise c’est-à-dire qu’il fait un avec sa planche soit l’équivalent de son corps physique. Hé oui, un surfeur sans planche (donc un esprit sans corps physique) n’est pas un surfeur puisqu’il ne peut se laisser porter par la vague.

Il est donc un observateur de la vague au même titre que tous les critiqueurs qui existent sur cette planète. Ces derniers sont des morts vivants dans le sens où ils n’utilisent plus leur planche (leur corps physique) pour rentrer en résonance avec la Vague et surfer. Ainsi n’étant plus dans l’action vibratoire, ils ne peuvent être que dans l’action mentale et donc le jugement d’où leur statut de critiqueur.

Or pensez-vous que le surfeur en pleine action (car en prise avec la vague) a le temps de critiquer ? Non, il surfe, il ressent et donc il apprend. Or, d’après vous, qui peut mieux parler de la vague : celui qui a été dessus ou celui qui s’est contenté de regarder ? La réponse voudrait que ce soit le premier mais cela n’est pas tout à fait vrai.

En effet, un bon surfeur est celui qui surfe régulièrement mais aussi qui sait observer les autres surfer pendant qu’il se repose sur la plage. C’est alors que le lien d’amitié et de fraternité entre surfeurs peut naitre car chacun peut offrir de son regard et de son expérience en toute égalité et respect.

Alors mon frère, mon ami, as-tu rangé ton surf au placard des souvenirs ? L’as-tu au moins utilisé une fois ? As-tu au moins eu la persévérance nécessaire pour tenir debout dessus ? Si c’est oui alors tu sais que chaque vague est différente bien qu’elles semblent toutes être identiques mais tu sais aussi que si tu restes trop longtemps à terre, il te sera de plus en plus difficile de conserver ce que tu auras acquis précédemment.

L’ascension, l’élévation vibratoire, est donc un état équilibré entre le temps passé sur la vague et le temps passé à se reposer et à observer les autres surfeurs. Certes, tu peux quand même aller au bar et te perdre dans le décolleté offert par la serveuse (l’illusion ésotérique) et te servir de ton corps svelte et attrayant du surfeur bronzé pour acquérir son audience (je prends) mais fait gaffe à ne pas devenir le pilier de bar et taper l’incruste parmi les buveurs-critiqueurs qui te complimentent.

Ta vie de surfeur ne dépend pas  du nombre de spectateurs et de groupies que tu as mais seulement de ton assiduité à prendre ton pied avec la Vague. Tant que cela restera ta priorité sans toutefois délaisser le contact avec ceux restés sur la plage alors mon frère, mon ami, tu seras un lampadaire dans la nuit et un chauffe plat romantico-sensualo-sympatique attirant aussi bien les esseulées (les marcheurs en début de chemin) que les moustiques (les critiqueurs).

Laurent DUREAU

PS1 : Vous aurez compris que ces derniers temps, la mer étant particulièrement déchainée et le surfeur que je suis s’est vu contraint à faire du gras en restant au chaud dans sa chaumière charentaise. Il avait certes prédit quelques vagues sympathiques à venir mais la météo en a décidé autrement. Cependant vivement l’été !

PS2 : Suite à un commentaire me demandant si mon silence a été dû à une mise au rancart, une “destitution”, je réponds que d’abord je n’ai pas de trône (à part celui des toilettes publiques) et que ma serviette me servant de chaise longue a été égarée entre ma dernière tentative de mise à l’eau et le bac à linge sale.

Cet article est donc là juste pour me rappeler qu’il me faut faire un petit entretien à ma planche de surf littéraire sous peine qu’elle soit inutilisable lors de ma prochaine sortie en mer. Je me prépare donc gentiment mais c’est la météo qui va décider et pour l’instant c’est plutôt encore assez frisquet et surtout ventu !

52 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. jardin zen

    Bonjour Laurent
    ah ça oui ..impossible de rester dans la routine avec de l’inattendu à tout va …..
    le mot -clé, c’est : « laisse aller »..tout est ok, ça devient drôle, amusant ..:
    _ »mais quelle va être la surprise aujourd’hui , ou pas de surprise du tout ??? »
    un vrai jeu quoi ……
    Vrai aussi que les journées au jardin poitevin éloignent conséquemment de l’ordi, quelques lectures et vidéos « en retard »….. cela se fera quand ce sera le moment (mais je reste attentive )

    De taureau du 16 au taureau du 18, belle journée d’anniversaire dans ce merveilleux mois de mai .
    Merci pour ce « travail » immense d’éclairage et d’éclaireur ..chauffe-plat est très sympa aussi !!

  2. Céline

    Merci Laurent,
    pour le partage des grandes lignes de ton parcours ici et j’aime l’image du surfeur et de sa planche.
    Aussi, Merci pour le dernier paragraphe qui résume à merveille, la vie de surfeur 😉
    Bise

  3. Cronos

    Bonjour Laurent et bon anniversaire.

    Je vois que tu es né comme moi sous le signe du taureau, les sabots bien plantés en terre/mère et le coeur dans les étoiles. Cet an 3 décoiffe un max que se soit sur le plan climatologique ou sismique.
    Maman Urantia/Gaia se secoue et ça fait des vagues

  4. Jaq aquadas sadaqa xia

    Bon anniversaire mon frère.

  5. Mireille

    Merci Laurent pour cet article différent qui me fait sourire…
    Et merci à maman et papa Dureau d’avoir mis au monde ce fiston et de l’avoir « maintenu » en vie..comment on ferait nous ?? 😉

  6. ginorobert

    Bonjour à tous
    bah oui surfer sur la vague. C’est peut être ça en ce moment qui fait que je me sens comme sur un petit nuage. Que mon corps pétille. Que je sourit à tout va sans raison. Je vide ma bouteille et se remet à niveau d un autre liquide. Du coup retour à la base de la base de la base. Merci Yz. Revoir ses gammes, pour mieux surfer. c’est étonnant de synchronocite cet article. Merci Laurent

  7. Hannie

    Bon anniversaire Laurent et merci de nous apporter ta co-naissance et ton éclairage.
    Message inattendu mais tellement sympathique
    bon vent à tous les marcheurs sur la vague de l’ascension !!!

  8. catherine

    bon anniversaire Laurent
    Merci pour ta vision de l’univers et toutes tes chroniques.
    Merci pour le réconfort de tes propos

  9. Ju—Lily

    Noyeux janniv’ Laurent, ca tombe bien que tu parles de surf, on va faire un tour aux Sables d’olonne cette semaine, l’appel de la vague se fait entendre 😉

  10. Béatrice

    Bon anniversaire Laurent.
    Merci pour toutes ces années de blog.
    Pourrais-tu à l’occasion nous donner des nouvelles de Mr bleu?
    Je te fais 58 gros bisous.

  11. Vincent

    Merci pour tes messages de soutien à tous.

  12. Serge

    Tiens, un 57, moi aussi sauf du poisson, je ne suis pas sur la vague mais dedans !
    Un jour, un ophtalmo m’a dit que ma mauvaise vue venait de ma naissance, car je ne voulais pas voir, j’avais pas vraiment compris, aujourh’hui je souris quand j’y repense.
    Bien à toi et bon bricolage !
    Serge

  13. doudoumax

    Joyeux anniversaire Laurent

  14. Silvana

    Soleil sur ta journée Laurent.

    Silvana

  15. Rolande

    je vois qu’on a suivi presque le même parcours, à part que c’est ma belle soeur anglaise (un ange te dis je, même pas le droit d’écraser une fourmie!) qui m’a aidée a accepter ma vie sur terre, elle est du 5 mais (un ET bienvaillant en tout cas)..bonne anniversaire Aigle Bleu Cosmic ..de la part de Red Cosmic Skywalker..(tu serais pas un Avien, venu sur terre pour ce moment, car ils sont là dans l’espace depuis pas très longtemps, d’où mr Bleu ? lol!!)

  16. nada

    Tu vois nous avons ca en commun je me suis dit que je voudrais vivre dans un autre pays dans une autre langue et je me suis souvent melangée avec des etrangers.
    Par contre la question que je me pose si tu n etais pas en France mais en Angleterre ferais tu cette meme mission? Ou elle est liee a ce pays et donc c est pour cela que tu es rentre? Et est ce que pour toi ca a ete comme une nouvelle naissance de vivre ailleurs? merci

    gracieusement

    nada

  17. Claudette 13

    Hé bien, bon anniversaire Laurent.
    Je me rends compte en te lisant que bien que différent, mon parcours de vie jusqu’à présent a été lui aussi bien remuant.
    Voyages et séjours à l’étranger et à travers la France « grâce » au métier de Papa qui était dans les travaux publics. Perte de Maman à 5 ans et remariage de Papa.
    Bref tout ce qu’il faut à un enfant pour ouvrir les yeux et son cœur très jeune.
    Je remercie la vie de m’avoir apporté cela car aujourd’hui je suis avec les Petits Poucets.

    Bien cordialement
    Claudette

  18. Eden

    Joyeux anniversaire Laurent !
    De la part du plat pays du Nord de la France.

  19. RobindesBois

    Un très bel anniversaire à Toi Laurent.
    Avec des bulles,des fleurs et un char d’amour
    QUE DU BONHEUR!!!
    3xMerci
    Frat
    RdB

  20. Pioupiou

    Bon anniversaire Laurent. 🙂

  21. virginie

    Bon Anniversaire Laurent , le coeur plein de gratitude pour tout ce que tu as donné et partagé pendant toutes ces années, tantôt lampadaire, panneau indicateur, phare ou étoile dans les moments de doute et de nuit intérieure. D’autres m’on aidé et éclairé aussi, mais c’est la « note » de chacun qui fait une symphonie illuminant nos chemins et avec la tienne j’ai su garder le sourire même quand j’avais mal, et la capacité de rire (et d’abord de moi même)
    Donc merci merci merci, d’une petite bretonne scorpionne de la cuvée 57 elle aussi

  22. MADO34

    Bon anniversaire Laurent .
    Merci beaucoup pour tous ces partages que tu nous donnes.
    Paix, Bonheur, Amour aujourd’hui rien que pour toi 😉

  23. Christine

    Bonne anniversaire Laurent .

    Plein de paillette d’or et d’argent pour toi.
    Tous les surfeurs qui savent pendre les vagues, apprendre en regardent les autres et aussi savent se chouchouté.Ne peuvent qu’Etre a t’ai coté.

    Avec tous ce que tu nous as donné nous ne pouvons que apprécié, car dans notre coeur nous pensons que  » quand ce sera l’heure tu sera sur la vague avec nous  » de toute façon
    Merci pour ce que tu ES
    Bien a toi
    à bientôt
    Christine

  24. françoise23

    joyeux anniversaire Laurent,

    je crois que ma planche de surf est partie faire un tour sans moi!

  25. béatrice

    joyeux anniversaire laurent

  26. Melqi

    Hi hi hi….
    Assurément…ce jour est béni… !

    Assis Harmonica à la main. … à la plage de Kribi. …sur les bord de l’océan Atlantique…
    et me reposant d’une exténuante garde de nuit …
    Nous recevons notification d’un nouvel article…. d’un nouveau délire…

    Alors je lis…et je souris…
    Alors je lis…et je ris…
    Alors je lis….et je m’extasie
    Alors je lis….et délire
    Alors je lis….et je béni…
    …..Ce panorama d’une vie….
    dréssé en un fil….
    …naissance du bisounours(voir photo.. .)…. réanimation… baptême… rebaptême…mal-être….expatriation…
    …precocité….majorité. …mariages. ..enfants. …. »andropause »….compagnonnage draconique Et autres EDL EDLN ……grands et petits poucets. … musique Et musiciens d’êtreté…surf et vagues…
    …Trop de coïncidences….. trop de synchronicité…..
    Faut simplement effacer le mot  »hasard » du vocabulaire…
    Car non signifiant.

    Appréciant d’être mis dans l’intimité d’une vie…Palpitante…
    On en constate pas moins la singulière banalité… de toutes…
    Tournage en rond…tournage en rond….tours en rond…retournage en rond.. …tournage en rond…. et parfois… rarement…. décollage… !!!….et encore plus rarement.. .Éveil…Ascencion. ..
    Faut croire que toutes les biographies sont similaires…. à quelques détails près…
    Tous différents… mais tous pareils.
    Expressions uniques de l’ Un-Visible… dans l’Uni-vers.
    Empruntant mille chemins pour le Même but…
    Heureusement le cas qui nous interesse semble faire partie des  »exceptions »….

    Pour ce qui est des critiques, détracteurs,contradicteurs…. et autres impertinents (lol !)…
    Chez nous en Afrique, la sagesse populaire veut que seul l’arbre qui Porte des fruits reçoit l’attaque des cailloux et autres ustensiles de La part des singes.
    Cela n’empêche l’arbre de produire de meilleurs fruits, au contraire.
    La critique est à la compréhension/intégration, ce que l’oxygène de l’air est aux feux/ flammes.
    Et c’est bien le chemin de croix qui conduit…. certes à La crucifixion… mais surtout à la résurrection.
    Et dans le jeu ou le film du bac à sable…chacun choisi son rôle …et le joue de son mieux.
    Tout en sachant que nous sommes UN.

    Bref….Happy Birthday My very dear friend…brother, Laurent Dureau
    Joyeux anniversaire mon ami, mon frere L’Or en Dure Eau.
    Merci pour tous tes cad’eau.
    58piges. ..vers l’immortalité
    58piges….vers l’ascension….

    Courage,On a tout le temps…
    Paix et Bénédictions à toi et tous ceux qui te sont chers

    …Des abords de l’Atlantique, Avec les Néréides….d’Amphitrite…. cortège de QUI Tu sais…
    Du fond du Coeur nous t’envoyons un joyeux et pétillant tchin Tchin ! du coeur de l’Afrique.

    Coeurdialement, Yves Melqi.

    1. paola Lima

      Effectivement ce jour est béni
      Car c’est l’anniv du délireur en chef, mais c’est aussi la pleine lune du taureau de l’abondance.
      Alors je fais à votre endroit, Laurent et toute l’équipe au sol un joli  »chèque d’abondance » dans tous les domaines …à payez intégralement ! À qui de droit
      signé : La loi d’abondance de l’Univers.

      58ème Joyeux anniversaire dans cet asile psy à ciel ouvert qu’est notre Bac à sable Gaia.

      Prend soin de toi le vieux.
      Take care.
      Paola.

  27. PHILIPPART

    Joyeux anniversaire Laurent!

    Je ne sais pas la force qui t’a maintenu sur cette terre mais je la remercie car si tu n’étais pas resté il nous aurait manqué un élément important pour cet ascension.Même si tu as du passer par la case « vilain petit canard » je pense que cela valait le coup car tu es maintenant un cygne somptueux que tout le monde regarde avec des yeux ébahis même si quelque canards envieux continuent à te critiquer tu sais que ce n’est que parcequ’ils ne veulent pas admettre qu’is ne sont que des canards tant ils se voyaient comme les plus beaux.
    Alors laissons les bouder en espérant qu’un jour ils s’apercevront que dans le nouveau monde des canards peuvent se transformer en cygne, si tant est qu’ils commences par s’accepter en tant que canard.
    Je vais arrêter là mes délires de basse-cour pour te dire que je suis fiers de te regarder surfer sur la vague car ça donne vraiment l’envie de se lancer à l’eau et même si je ne tiens pas encore longtemps sur la planche, je préfère continuer à m’entrainer à surfer c’est bien plus attrayant que de retourner au bar.

    Merci à tous les deux,
    je vous envoie des gros feux du coeur,
    de coeur à coeur,
    Valérie.

  28. valerie

    …..HAPPY BIRTHDAY LAURENT!!….:)……ENJOY THE SURFING!!!….NEPTUNE IS THE RAINBOW ‘S WAVES FOR THE MOMENT….SON TRIDENT… PLUS QUE JAMAIS DIRIGE VERS L’UN VISIBLE ET SES MERVEILLES….ENJOY THE WAVES..:.)).

    birthday present ….:))

    https://youtu.be/pGFf3SRP1bE

  29. MIRA

    Heureuse de te souhaiter un bon anniversaire Laurent et pleins de belles révélations encore et encore.
    Je n’y croyais pas et depuis quelques années j’ai fait connaissance avec des E.D.L.N, je leur parlais et à chaque fois ils, etc……
    Ta légèreté, ton lâcher- prise sur le chemin pris et à prendre avec cette conscience de l’Etreté, quelle joie!
    Je te suis , merci pour cette confidence sur les faits marquants de ta vie. Milles bisous

  30. odile

    joyeux anniversaire Laurent
    Eau d’île

    1. doudoumax

      Ma doudou des îles!!
      Heureux que tu sois des nôtres pour vivre cette belle aventure avec Laurent

      1. odile

        merci mon doudoumax de m avoir fait découvrir les trésors que Laurent nous offre

  31. Agnès

    Joyeux Anniversaire !
    frère , Ami
    merci pour tout
    si tu savais combien tu m’ as aidé à garder confiance ,
    je ne sais ou je vais mais me laisse guider , porter , traverser confiante !
    Merci .

  32. Michel

    Joyeux anniversaire mon ami !
    Je te souhaite tous les veux de bonheur et t’envoie des vibrations positives du quebec …:-)))
    Merci d’être la avec nous tous. Juste d’être ….la !!! Rien de plus .

  33. Séb

    Merci Laurent…

  34. phiso

    Il y a 49 ans jour pour jour… bonne anniversaire Laurent !!! nous sommes nés le même jour !
    Et ravie de faire ce chemin depuis quelques années avec toi et toute ton équipes 🙂
    Sophie

  35. Ariane

    Joyeux anniversaire Laurent!

  36. grégo

    salut, à toi, et bien bonne anniversaire ! tu t approche de la retraite dit dont ( lol )!!! au moins l avantage que tu a par rapport au autres, c est que tu sait que c est pas grave d avoir 1 an de plus ! encore merci pour tout ce que tu nous apporte et apprend !!!

  37. Isidore

    Joyeux annif à toi Laurent !

  38. Cloclo

    Joyeux anniversaire Laurent et merci de nous accompagner sur notre chemin!

  39. Mozet Anne

    Merci Laurent pour cet article qui permet de mieux vous connaitre
    j’aime bien les images que vous utilisez, la planche, le surfeur….
    Bon anniversaire
    prenez soin de vous
    Anne

  40. Martine

    Joyeux anniversaire Laurent et merci pour tout ce que tu partages avec nous.
    Un an de plus, mais qui te rapproche de l’immortalité ! Continue à surfer, Je te sens rajeunir !
    Bises à toi ainsi qu’à Corinne, sans oublier toute l’équipe. Merci à tous.

  41. viriana

    Happy Birthday, Gute Geburstag, dear Brother Laurent
    A few minutes over the 18th ! However we send you our kindest wishes for this very special day.
    Gratitude to you to be so open hearted. What a life story !
    It’s a great joy to follow such a walker and surfer.
    Kisses from all of us.

  42. CMOI

    Lorsque tu dis que tu observes les autres surfeurs, ou marcheurs? Je ne comprends pas trop ce que cela veut dire…..
    Tu les observes comment?

    Personnellement, moi, la planche de surf et des surfeurs j’en ai rien à claquer, je préfére carrément nager avec les dauphins et autres mammifères créchant dans ces océans d’amour….Et réussir à faire des pirouettes comme eux, des sauts en l’air et bien plus encore.. durant ces vagues, c’est waouh, vous ne pouvez même pas imaginer le bonheur que d’être enseigné et aimé par eux.

    J’adore ces vagues….

  43. patrice

    bon anniversaire mon frére Laurent,et merci pour ce que tu es et ce que tu nous apportes.Surtout ne change pas car les gens comme toi sont rares.A bientot!

  44. sylvette

    Joyeux anniversaire Laurent !
    Merci infiniment pour la transmission 🙂

    Petite foret

  45. Mick

    C’est plus l’heure, mais BON ANNIVERSAIRE Laurent <3

  46. hakim

    Joyeux anniversaire Laurent
    Merci d’être resté parmi nous
    Tu es un cadeau précieux pour beaucoup d’entre nous

  47. Agnès

    Merci Laurent, notre frère, notre ami et merci à mes guides de m’avoir fait te découvrir. Joyeux anniversaire !

  48. Anneff

    Bonjour Laurent…

    … De retour d’une absence de quelques semaines… j’apprends que ce 18 mai est date ‘mémorable’… aussi, BONNE ET HEUREUSE NOUVELLE ANNÉE, la vraie pour toi… Merci pour ta venue en ce monde… qu’est-ce qu’on aurait manqué comme rendez-vous…!

    … Aussi mille mercis à toi et encore, Joyeux anniversaire… avec beaucoup d soleil, d chansons et d fleurs… et une joyeuse compagnie au quotidien…

  49. eluwi

    Les trois jours de ténèbres auront-ils lieu lorsque nous aborderons la quatrième dimension ou en abordant la cinquième ?

    « Les trois jours de ténèbres auront lieu presque à la fin de la quatrième dimension, lorsque les êtres seront plongés dans une autre conscience d’eux-mêmes, de la vie, lorsqu’ils auront acquis une grande partie de certaines capacités.

    Ils ne seront pas encore complètement télépathes ou clairvoyants, ils n’auront pas encore complètement la capacité de voir les autres plans, mais ils auront une sensibilité, un ressenti nettement supérieur à celui qu’ils sont actuellement ;

    Les 3 jours de nuit dépendront des hommes de la Terre, ils seront fonction de l’obscurantisme et de l’ignorance de certains êtres humains.

    J’ai l’impression, bien qu’ils ne me le disent pas clairement, que c’est peut-être les hommes de la Terre qui créeront ces trois jours de nuit par leur ignorance et leur terrible soif de pouvoir.

    Ils me disent :

    « De toutes façons, lorsque vous serez à la fin de ce cycle de transition, vous percevrez ce que vous ne pouvez encore imaginer percevoir, votre corps aura perdu pratiquement 50 % de sa densité cela ne se révèlera pas forcément avec une balance car ce n’est pas une question de poids. Votre fréquence vibratoire sera cinquante fois plus élevée, quoique ce chiffre ne veuille pas dire grand chose puisque le taux vibratoire de l’humanité s’élève en permanence.

    Avant tout cela, vous subirez de grands chocs, des chocs merveilleux pour certains, terrifiants pour d’autres. Nous serons obligés de réveiller l’humanité. Si nous ne le faisons pas brusquement, elle fera de telles bêtises que nous ne pourrons pas les tolérer. Certains dirigeants, certains scientifiques, que nous qualifierions de « malades mentaux » n’auront plus le droit de manipuler impunément non seulement les énergies de la planète, les vibrations, le climat et bien d’autres choses, mais aussi, plus dangereux que tout, la conscience des êtres humains.

    Il faut que tout cela s’arrête ! Votre monde actuel engloutira tout cela ; cela ne veut pas dire que votre monde ira à la destruction, cela veut dire que tous ces procédés et tous les êtres conscients ou inconscients du danger gigantesque de leurs manipulations devront être engloutis. »

Les commentaires sont désactivés.

«

»