03 – Dans la douleur de l’enfantement bidon

EnfantementBien que sachant que nous sommes dans une période d’ascension exceptionnelle, l’accouchement présumé pour nous faire arriver en 5D-6D semble être douloureux au point que bon nombre de cocréateurs reculent devant le sacrifice à faire. Mais de quelles douleurs parle-t-on, et de quels sacrifices sinon ceux imaginés par le faux égo lui-même ? Bref, son intérêt est donc de générer autant de peurs qu’il peut, car il n’y a que dans ce domaine où il a la supériorité stratégique.

En effet, le règne du faux égo est avant tout le règne de la peur. Or cette peur, d’où vient-elle sinon de l’ignorance, elle-même créée par la coupure d’avec notre propre cordon ombilical qu’est notre petite voix ? En gros, c’est le faux égo lui-même qui est la source de tous nos problèmes, car il est la rouille qui empêche le courant de passer à travers le contact. Le Divin n’existe que par le maigre filet de courant qui nous permet encore de vivre… Continue reading

Cet article a été visité 7 318 fois.

02 – Quand la révolte s’en vient…

revolteSuite à l’article précédent et aux nombreux commentaires qui attestent les changements mais aussi un certain ras le bol, je crois qu’il est temps que je me mette enfin au clavier pour attaquer le vif du sujet qui est comment peut-on aller au-delà de l’illusion créée par le faux égo ?

En effet, il y a des échéances mais aussi des paliers, des marches, sur lesquelles il faut se tenir pour enfin accepter de nouvelles règles du jeu car, en soi, le Nouveau Monde ne fonctionnera pas du tout selon le mode actuel, c’est-à-dire le monde du faux égo tout puissant. Continue reading

Cet article a été visité 7 076 fois.

01 – Intro au cours sur l’égo et le faux égo

introComme vous pouvez vous en douter, ici commence une nouvelle aventure que j’appellerai la déconstruction de l’enfermement créé par le faux égo. En effet, le faux égo est, si on peut le dire, un passage obligé dans la progression d’une entité qui désire prendre conscience de sa véritable nature primordiale.

En ce sens, on ne peut le tuer car qui tuerait son prof sous peine ensuite de se voir enfermé pour se faire justement rééduquer par des profs un peu moins conciliants. Bref, toute tentative par l’attaque ou la destruction est donc vouée à l’échec, car il n’y a qu’une possibilité et une seule : le dépasser au point qu’il n’a plus rien à vous apprendre. Continue reading

2

Cet article a été visité 8 990 fois.